14 C
Tunisie
mercredi 24 février 2021
Accueil La UNE Le tourisme domestique, paria adulé en temps de crise !

Le tourisme domestique, paria adulé en temps de crise !

La part du tourisme intérieur dans l’activité touristique globale a chuté de 45%  en 2020, a indiqué le président de la Fédération tunisienne des agences de voyages  (FTAV), Jabeur Attouche, à Africanmanager ar.

- Publicité-

Les visiteurs en provenance des marchés émetteurs européens ne sont pas en reste. D’après la même source, leurs  flux ont fondu de 86%, alors que les touristes  maghrébins  ont baissé de 80 pour cent, sans parler du trafic aérien  qui s’est rétréci d’autant.

Le président de la FTAV a appelé à l’application des mesures décidées en faveur des  entreprises et établissements de l’industrie du tourisme à l’effet de circonscrire les effets de la pandémie du coronavirus, rappelant que le secteur  est frappé de paralysie et qualifiant de « catastrophique » , la situation  qu’il est en train de traverser.

Face à cette crise dont on peine à prévoir l’épilogue, le tourisme domestique émerge comme la planche de salut par le truchement de laquelle il sera possible d’atténuer les retombées, surtout économiques et sociales, de ce fléau. A ce titre, et nonobstant  quelques difficultés liées tant au contexte économique que sécuritaire, ce secteur  apparaît  comme l’un des plus prometteurs du pays aux côtés de l’industrie et de l’agriculture. Il est pourvoyeur d’emplois, permanents et saisonniers. Il contribue également au dynamisme d’autres secteurs économiques, tels que le transport, l’artisanat, le commerce, la restauration, les services, etc…

La nécessité se fait dès lors absolue  d’encourager les familles tunisiennes à visiter les stations touristiques non seulement durant la saison estivale mais aussi au cours de l’année. De même, il est nécessaire que les hôtels proposent des prix réduits pour attirer un grand nombre de Tunisiens. Une démarche qui permet de valoriser les performances et les avantages du secteur tout en augmentant la part de marché local dans la croissance de l’activité touristique.

Ce besoin se fait d’autant plus sentir que la pandémie du coronavirus a complétement bouleversé  la donne en bouchant les horizons  d’ailleurs, amenant les autorités et les différents intervenants  à puiser dans les ressources locales. Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a déjà donné l’aval qu’un programme d’encouragement du tourisme intérieur sera mis en place jusqu’au 31 mars 2021, financé par le fonds de développement de la compétitivité dans le secteur touristique, outre un programme de renforcement des liaisons aériennes avec l’aéroport international de Tozeur-Nefta, principal aéroport du sud-ouest du pays, a-t-il indiqué.

Le ministre du Tourisme, Habib Ammar, a abondé dans ce sens dans une interview au magazine « L’Echo touristique ».Interrogé si le tourisme intérieur a un peu compensé la chute des arrivées internationales, il a répondu par un « oui » appuyé, expliquant que «  justement, le  tourisme intérieur a toujours été en soutien, dans les moments difficiles. Malheureusement, dans notre modèle touristique actuel, il n’a pas assez de place. Nous avons pris des mesures à court terme, en subventionnant un peu les voyages des Tunisiens dans notre pays. Sur le long terme, nous allons faire du tourisme intérieur un de nos piliers stratégiques. En conséquence, nous allons adapter le produit touristique et l’hébergement aux attentes de la population tunisienne ».

Accord pour dynamiser le tourisme local

On mentionnera, en outre, l’accord-cadre  signé par l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT), la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) et la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV) pour objectif de promouvoir le tourisme local. C’est le Fonds de Développement de la compétitivité (FODEC) qui financera cette campagne de promotion, a précisé un communiqué publié samedi par la FTH.

Cet accord, qui couvre une période allant du 1er décembre courant au 31 mars 2021, a pour objectif de dynamiser le tourisme local qui a été lourdement impacté par la pandémie de Covid-19.

Le ministère a rappelé que la signature de l’accord s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de la décision du chef du gouvernement, lors d’un conseil ministériel restreint tenu le 6 novembre 2020, qui stipule la mise en place d’un programme de relance du tourisme intérieur, jusqu’au 31 mars 2021, et son financement par le FODEC.

Le ministère a fait remarquer que l’ONTT a été mandaté pour superviser la mise en œuvre du contenu de cet accord, qui vise à soutenir et dynamiser le tourisme intérieur en partenariat avec les professionnels vu les répercussions de la pandémie de Covid-19.

L’accord vise également à dynamiser les secteurs liés au tourisme intérieur, dont l’artisanat, les restaurants et le transport aérien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles