AccueilLa UNELègère hausse de la consommation des produits pétroliers en juin 2020

Lègère hausse de la consommation des produits pétroliers en juin 2020

La réussite de la transition énergétique est tributaire de la qualité du réseau du transport de l’électricité, de la fourniture du stockage électrique et du développement de son raccordement au niveau régional, en plus de l’adoption des générateurs thermiques ayant une plus grande flexibilité pour atteindre un équilibre automatique entre la production et la consommation.

- Publicité-

De ce fait, les priorités de la Tunisie en énergies renouvelables sont l’amélioration de la sécurité énergétique et la protection de l’environnement, la lutte contre les émissions de l’énergie fossile et la maîtrise du coût de production. Le pays avance à grands pas dans le domaine du développement des énergies renouvelables et envisage ainsi d’atteindre une production de l’électricité de 12% à partir de ces dernières en 2020, 22% en 2022 et 30% à l’horizon 2030, conformément à la stratégie nationale en la matière.

C’est dans ce contexte que le gouvernement a mis en place tout un ambitieux programme pour le mix énergétique à cause du creusement du déficit énergétique, passant de 0,6 million de tonnes en 2010, à 4,2 millions de tonnes en 2016, soit plus de 45% des besoins en énergie primaire.

Aujourd’hui, la transition énergétique en Tunisie demeure une nécessité impérative imposée par le changement climatique et les exigences économiques, sans compter les opportunités que l’investissement dans ce domaine procure en matière d’employabilité, à l’instar des expériences menées au Maroc et en Italie.

Légère augmentation de la consommation des produits pétroliers

La consommation des produits pétroliers a connu une légère augmentation de 0,3% en juin 2020, selon les dernières statistiques de l’Observatoire national de l’énergie et des mines relevant du ministère de l’Energie, des Mines et de la Transition énergétique.
Selon la même source, la consommation du kérosène qui était l’un des produits les plus touchés par la baisse de la demande, a connu une reprise lente tout en gardant un taux de croissance négatif de -82% en juin 2020.

La consommation des carburants des voitures (essence et gasoil) est passée d’une nette régression à une augmentation, en juin 2020, de 9% pour l’essence et de 13% pour le gasoil, en raison de l’absence d’approvisionnement auprès du marché parallèle.

En effet, la consommation du charbon du pétrole exploité exclusivement par les cimenteries a enregistré un début de reprise en juin 2020 par rapport aux mois précédents, gardant tout de même un taux de croissance négatif de -10%. La consommation du GPL a connu,elle,  une hausse de 5% en juin 2020. Celle du fioul s’est appréciée de 3%.

Rappelons que la consommation des produits pétroliers avait enregistré une légère augmentation durant les deux premiers mois de 2020 pour se replier de 20% en mars, de 53% en avril et de 24% en mai 2020, ce qui reflète l’impact direct de la reprise progressive de l’activité économique sur la consommation de l’énergie suite à l’assouplissement du confinement général à partir du 4 mai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,675FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles