AccueilLa UNEL’énergie nucléaire au service du développement et du bien-être des Tunisiens

L’énergie nucléaire au service du développement et du bien-être des Tunisiens

La Tunisie est fermement attachée  aux principes de la sûreté, de la sécurité, de la non-prolifération nucléaire et de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Une profession de foi réaffirmée par son ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Moncef Boukthir, à l’ouverture des travaux de la session de formation régionale sur la conception et l’évaluation des systèmes de protection physique des matières nucléaires, à Tunis.

Ila rappelé, au passage, que la Tunisie était parmi les premiers pays africains à bénéficier des utilisations pacifiques de l’énergie et des technologies nucléaires depuis son indépendance, et qu’elle a adhéré à l’Agence internationale de l’énergie atomique dès sa création.

Le ministre a , en outre, saisi cette occasion pour saluer le  niveau de la coopération entre la Tunisie et l’Agence internationale de l’énergie atomique, en particulier dans le cadre de la stratégie nationale visant à développer les sciences et les technologies nucléaires, soulignant que la coopération entre les deux parties repose sur le renforcement de l’infrastructure nucléaire et le développement des cadres réglementaires et juridiques, l’amélioration des normes de sécurité nucléaire et l’échange d’expériences dans divers domaines, y compris la recherche scientifique et le développement technologique.
De son côté, l’expert en sécurité nucléaire de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Nafaa Rakiki, a signalé que la communauté internationale est de plus en plus consciente de la nécessité de protéger les matières radioactives contre les menaces croissantes, notamment parce que la question de la sécurité nucléaire suscite une préoccupation mondiale et qu’il existe une conscience des effets potentiels de l’utilisation nocive des matières radioactives.

Il a indiqué que l’Agence internationale de l’énergie atomique a récemment lancé des sessions de formation sur la sécurité nucléaire et sur plusieurs projets sous le titre « Projets de développement de l’infrastructure réglementaire », dont la session en cours.

Un engagement à long terme et une législation adéquate

Il  importe de souligner que la stratégie nationale tunisienne pour l’utilisation de l’énergie à des fins pacifiques intègre la solution de l’électronucléaire dans son bouquet énergétique national ce qui implique un engagement à long terme et une législation adéquate soulignant l’importance de l’entière adhésion au principe de sécurité et sûreté.
Dans le domaine de l’électricité, la société Tunisienne de l’électricité et du gaz a élaboré en collaboration avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le plan opérationnel global pour l’installation d’une première Centrale Nucléaire Tunisienne. Ce projet présente un intérêt non seulement énergétique mais il contribuera à la résolution du stress hydrique.

Par ailleurs, il est loisible de rappeler que des centaines d’experts tunisiens ont pris part active aux diverses activités organisées par l’Agence dans ses laboratoires ou par ses pays membres. L’un des enjeux de la démarche tunisienne consiste  à mettre en évidence des sciences et technologies nucléaires dans l’ensemble des applications dans les domaines tels que la santé, l’environnement, l’agriculture ou l’industrie, et de promouvoir une coordination renforcée entre les programmes des différents départements de l’AIEA tels que les centres collaboratifs et les projets de coopération technique.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -