AccueilLa UNELes assureurs tirent grands profits du TD à 8 %

Les assureurs tirent grands profits du TD à 8 %

AM*

En 2023, la reprise du secteur de l’assurance post COVID-19 a ralenti en raison du contexte opérationnel difficile, marqué par un ralentissement de l’activité économique et par une forte hausse de l’inflation renchérissant le coût des indemnisations.
Le rythme de la croissance des collectes du secteur, en 2023, a retrouvé ainsi son niveau de croissance d’avant pandémie. Le coût des indemnisations ne cesse d’augmenter depuis 2020, atteignant pour la majorité des assureurs côtés des niveaux inédits dans un contexte de sinistralité soutenue.
L’activité financière continue d’être la principale source de profit pour les assureurs au détriment de leur Core-Business (Cœur du métier), tirant profit du relèvement du taux directeur de la BCT. Tous les assureurs cotés ont témoigné d’une croissance de leurs produits de placement. Cette activité, a contrario des coûts d’indemnisation, bénéficie de l’effet de la hausse des taux en raison de la politique monétaire restrictive menée par la BCT.

–    Décélération du rythme de la collecte des primes

À fin 2023, le total des primes émises, ou chiffre d’affaires global du secteur de l’assurance coté en Bourse (STAR, ASTRÉE, BH Assurance et Assurances Maghrebia (y compris l’activité Vie) a atteint 1.172 MDT, soit une progression de 5,5 % par rapport à 2022, contre un TCAM (Taux de croissance annuel moyen) de 8,1 % sur la période 2020-2023. Le rythme de collecte des primes, qui devraient permettent de couvrir les risques liés à divers accidents ou événements d’origine naturelle ou humaine occasionnant des dommages aux biens, à la propriété ou aux personnes, affiche ainsi un ralentissement, après une croissance post-pandémie à deux chiffres de l’activité du secteur coté entre 2020-2022 (+10 %). Mais le secteur retrouve son rythme de croissance d’avant crise (un TCAM de 4,4 % entre 2017-2019).

–    Les cotées, jugées par Tunisie Valeurs

En dépit d’une faible croissance des primes émises durant la dernière décennie ,
–    STAR maintient sa position de leader du secteur. Les primes émises de la compagnie ont augmenté de 2 % pour s’établir à 392 MDT, contre un TCAM de 2,7 % entre 2020 et 2023. Le leader poursuit, en effet, ses efforts de nettoyage du portefeuille de la branche automobile. Sur la Bourse, le titre STAR  traite à une décote comparativement au secteur coté tunisien en termes de P/B. Le titre s’échange à des multiples P/E 2023e et P/B 2023e respectifs de 9,6x et de 0,9x pour un secteur qui traite à 8,7x sa capacité bénéficiaire et 1,2x ses fonds propres.
–    Assurances Maghrebia est l’unique assureur qui maintient une croissance à deux chiffres de son rythme de collecte depuis 2020. Toutes branches confondues (y compris l’activité vie), les primes émises de l’assureur ont évolué de 10,9 % pour atteindre 364 MDT. Il s’agit de l’assureur numéro 2 de la place. Sur la bourse, il traite à une décote comparativement au secteur coté tunisien, s’échangeant à des multiples P/E 2023e et P/B 2023e respectifs de 7,5x et de 0,9x. Le titre propose un rendement en dividende de 4,6 %, supérieur au Yield moyen du secteur.
–    Astrée, filiale de la Banque de Tunisie, a connu, en 2022, une forte décélération du rythme de la croissance de ses primes émises (+1,7 % à 240 MDT) en raison d’une opération exceptionnelle de transfert d’un contrat important en Vie Capitalisation. En dehors de l’impact de cette opération exceptionnelle, le chiffre d’affaires de la compagnie aurait progressé de 9,2 %, véhiculé par les autres branches. En Bourse, le papier Astrée traite à des multiples P/E 2023e et P/B 2023e respectifs de 9,5x et de 1,7x, une valorisation plus chère que la moyenne du secteur coté. L’attrait de la valeur réside dans sa distribution en dividendes (un Yield 2023e de 4,2 %) en ligne avec la moyenne du secteur coté tunisien.
–    Les primes émises de BH Assurance ont progressé de 8,7 % à 176 MDT, contre un TCAM de 11,5 % entre 2020 et 2023. Sur la BVMT, le papier BH Assurance traite à des multiples P/E 2023e et P/B 2023e respectifs de 8,7x et de 1,3x. Le niveau de valorisation de BH ASSURANCE est plutôt en ligne avec la moyenne de notre échantillon. Toutefois, la rémunération en dividende du titre est peu généreuse.

–    Le centre de profit des assureurs se réjouit de la hausse du taux directeur de la BCT

L’activité financière des assureurs cotés en 2023 a profité du relèvement du taux directeur de la BCT. En effet, la BCT a augmenté le taux directeur (TD) de 100 pbs en 2022 et de 75 pbs au début de 2023 afin de juguler l’inflation. Tous les assureurs cotés ont enregistré une croissance de leurs produits de placement.
La STAR, dont la structure des actifs est fortement dominée par les titres à revenu fixe (78 % du total actifs de la STAR à fin 2022), a vu ses produits de placement progresser de 6,3 % pour s’élever à 98,7 MDT. Assurances Maghrebia, fortement exposée aux titres à revenu fixe (80,5 % du total actifs en 2022), a affiché des produits de placements en forte progression de 14,7 % à 68,4 MDT. ASTRÉE et BH ASSURANCE présentant une moindre exposition aux titres à revenu fixe (41,5 % du total des actifs d’ASTRÉE en 2022 et 55,2 % du total des actifs en 2022 de BH ASSURANCE) ont affiché des croissances respectives de 34,2 % et de 19,1 % de leurs produits de placement.

*Note de recherche de Tunisie-Valeurs. Février 2024

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -