AccueilMondeLes dépenses militaires poursuivent leur flambée au-delà des 2000 milliards $

Les dépenses militaires poursuivent leur flambée au-delà des 2000 milliards $

Le dernier rapport annuel sur les dépenses militaires a été  publié, lundi 25 avril, par l’International Peace Research Institute de Stockholm (Sipri)On y apprend qu’en 2021, les dépenses militaires ont pour la première fois dépassé 2 000 milliards de dollars dans le monde pour atteindre 2 113 milliards de dollars (environ 1 947 milliards d’euros), en progression de 0,7 % en termes réels par rapport à 2020, dont la moitié pour les membres de l’OTAN. Les cinq pays les plus dépensiers par ordre décroissant (Etats-Unis, Chine, Inde, Royaume-Uni et Russie) représentent 62 % du total – avec une domination américaine écrasante.

Derrière ces chiffres, une tendance : depuis le milieu de la décennie précédente, le monde se réarme, de l’Asie-Océanie à l’Afrique en passant par l’Europe, tandis que le Moyen-Orient et l’Amérique du Nord, déjà surarmés, marquent le pas. C’est la septième année consécutive de hausse, dans le monde, et la pandémie de Covid-19 n’a pas arrêté l’escalade, note l’un des auteurs du rapport, Diego Lopes da Silva, même si leur part de 2,2 % dans le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,1 point par l’effet mécanique de la forte croissance économique enregistrée en 2021.

Ce sont les Etats-Unis qui dépensent le plus (801 milliards de dollars). Ils ont accru leur effort de recherche et développement (R&D) de 24 % en termes réels depuis 2012, quand l’achat d’armes baissait de 6,4 %, preuve que les technologies de nouvelle génération sont devenues le nerf de guerre et qu’ils veulent conserver leur suprématie sur la Russie et la Chine. La modernisation de l’arsenal nucléaire absorbe une partie de cet effort, qui place le système de défense américain très au-dessus de ses ennemis potentiels.

« Les revenus élevés du pétrole et du gaz ont aidé la Russie à accroître ses dépenses militaires en 2021. » Lucie Béraud-Sudreau, directrice du programme « dépenses militaires et production d’armements » du Sipri

Pour l’heure, les regards sont surtout braqués sur la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine, le 24 février. Ses dépenses militaires, en hausse de 2,9 % à 65,9 milliards de dollars, et pour la troisième année consécutive, pèsent 4,1 % de la richesse nationale, plus du double de la France (1,9 %). « Les revenus élevés du pétrole et du gaz l’ont aidée à accroître ses dépenses militaires en 2021, souligne Lucie Béraud-Sudreau, directrice du programme « Dépenses militaires et production d’armements » du Sipri. Elles avaient diminué entre 2016 et 2019 en raison des prix bas de l’énergie, combinés aux sanctions prises en réponse à l’annexion de la Crimée en 2014. »

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -