AccueilActualitésLes saisies de produits de base multipliées par 12 en un mois

Les saisies de produits de base multipliées par 12 en un mois

Les quantités de produits de base saisies au cours d’un seul mois dans le cadre des opérations de contrôle et de lutte contre le monopole ont largement dépassé le volume confisqué durant toute l’année 2019, ce qui prouve que le gouvernement prend les choses au sérieux dans sa lutte contre le monopole, selon le ministre du Commerce, Mohamed Msilini.

- Publicité-

Dans une déclaration à l’agence TAP en marge d’une visite de travail effectuée samedi au gouvernorat de Béja, le ministre a signalé que des spéculateurs ont été emprisonnés après l’intensification des sanctions contre les crimes de monopole et de l’augmentation des prix, annonçant que la lutte contre le monopole se poursuivra durant la période de crise sanitaire due à la propagation de la pandémie du coronavirus.

Msilini a déclaré, entre autres que plusieurs projets bloqués dans le gouvernorat de Béja seront examinés dès que la période de confinement sera achevée. Il s’agit, en premier lieu, du projet du marché de gros et de l’étude des circuits de distribution en concertation avec les autorités régionales et les représentants du peuple dans la région.

Il a, en outre, affirmé que les marchés seront approvisionnés à un rythme normal au cours de la période restante du mois de Ramadan, étant donné que cette période est marquée par un pic de production agricole, soulignant qu’un volume important de semoule, de farine et d’huile a été fourni en quantité suffisante pouvant satisfaire les besoins de tous les habitants de la région (urbaine et rurale) et que les équipes de contrôle se mettent à l’œuvre nuit et jour pour contrôler tous les secteurs.

S’agissant de la prise d’assaut du marché Kheiredhine Bacha spécialisé dans la vente des gâteaux pour lesquels est connues la région, le ministre a appelé les professionnels et les municipalités à respecter les instructions de distanciation et à prendre, si besoin est, des mesures draconiennes en cas de non respect des règles en vigueur.

Le ministre aussi visité des surfaces commerciales et des unités de transformation alimentaires où il s’est enquis des préoccupations des producteurs et des commerçants et de leurs conditions de travail notamment à la société de conditionnement des huiles « Zouabi » dans la zone industrielle de Béja, dont la capacité de conditionnement s’élève à 3 mille litres par jour.

Il a également rendu visite au marché de gros actuel outre la société les Grands Moulins du nord, considéré comme la plus importante entreprise spécialisée dans la transformation du blé du Nord de la Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,572SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles