AccueilMondeLiban: Le Hezbollah et ses alliés perdent la majorité au Parlement

Liban: Le Hezbollah et ses alliés perdent la majorité au Parlement

Le puissant mouvement Hezbollah et ses alliés ont perdu leur majorité au Parlement libanais, selon les résultats définitifs des élections législatives publiés mardi 17 mai. Le mouvement chiite et ses alliés politiques n’ont pas obtenu les 65 sièges nécessaires pour rester majoritaires.

Le scrutin s’est tenu dimanche dans un pays miné par la pire crise socio-économique de son histoire imputée par une grande partie de la population, par des organisations internationales et plusieurs pays étrangers à la corruption et l’inertie de la classe dirigeante, inchangée depuis des décennies et accusée de laisser couler le pays.

Dans ce contexte, les candidats indépendants, issus du mouvement de contestation déclenché en octobre 2019 et qui a duré quelques mois pour réclamer le départ de la classe politique, ont réalisé de bons scores, avec au moins 13 candidats qui feront leur entrée au Parlement. Ils devraient se positionner en faiseurs de roi pour la formation du nouveau gouvernement.

Le parti de la droite chrétienne emmené par Samir Geagea, qui a fait une campagne axée contre le Hezbollah pro-iranien et ses armes, s’impose comme la première force chrétienne du pays. Le recul enregistré par le parti chrétien Courant patriotique libre (CPL) du président Michel Aoun fait perdre au Hezbollah et à ses alliés la majorité parlementaire qu’ils avaient acquise en 2018.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -