AccueilLa UNEL’UE de nouveau engagée à soutenir la Tunisie, son économie et ses...

L’UE de nouveau engagée à soutenir la Tunisie, son économie et ses PME

L’Union européenne a réitéré son engagement à long terme envers la Tunisie et sa détermination à soutenir ses efforts pour consolider ses institutions démocratiques et promouvoir une économie verte, compétitive et inclusive, notamment en soutenant les PME et en favorisant les investissements étrangers, affirme le communiqué commun publié, ce vendredi, à l’issue des entretiens que le président de la République , Kais Saied, a eus à Bruxelles avec les hauts responsables des instances de l’UE.

- Publicité-

Les entretiens ont porté sur la jeunesse, l’éducation, la culture et les relations économiques, qui ont été parmi les domaines clés de la coopération entre la Tunisie et l’Europe au cours des dernières années. La mise en œuvre des priorités annoncées dans la communication européenne sur le partenariat renouvelé avec le voisinage sud et confirmées par les conclusions du Conseil d’avril 2021 a également été au cœur de ces discussions. Les deux parties ont invoqué l’impact socio-économique de la crise liée à la pandémie du COVID-19 et les réformes économiques et sociales nécessaires pour relancer l’activité économique et la croissance.

Les deux parties ont également discuté de l’impact socio-économique de la crise sanitaire du COVID-19 et des réformes économiques à entreprendre pour créer les conditions favorables à une reprise durable de la croissance. L’Union européenne, qui est l’un des principaux contributeurs au mécanisme international COVAX, s’est engagée à continuer à soutenir les efforts déployés par l’Afrique, dont la Tunisie, pour lutter contre la pandémie en facilitant un accès équitable aux vaccins et en aidant à son redressement économique, notamment dans les secteurs les plus touchés, tels que le tourisme, les services et le transport aérien.

La visite a confirmé l’engagement des deux parties à approfondir leur partenariat stratégique et privilégié. Les deux parties ont discuté des priorités qui façonneront la coopération bilatérale dans les années à venir. Les grandes orientations suivantes ont été définies au cours des discussions

Il a été souligné que la Tunisie est l’un des pays de la rive sud de la Méditerranée qui a le plus bénéficié de sa participation aux programmes de recherche européens depuis le 1er janvier 2016 et est le seul pays du voisinage sud et de l’Afrique associé au programme-cadre européen « Horizon 2020″ pour la recherche et l’innovation. Les organisations tunisiennes ont bénéficié 87 fois de 68 subventions financées dans le cadre d' »Horizon 2020 », recevant 11,2 millions d’euros de contribution directe de l’UE permettant une coopération très avancée avec les centres de recherche européens. Les deux parties se sont félicitées du succès de cette entreprise et ont longuement discuté des perspectives de son développement futur. La Tunisie a formellement exprimé son intérêt à rejoindre le nouveau programme-cadre « Horizon Europe » afin de poursuivre ce partenariat dans le domaine de la recherche et de l’innovation.

Effort conjoint sur la mobilité et la migration

Les deux parties ont convenu de travailler ensemble sur la mobilité et tous les aspects de la migration, y compris la migration légale, conformément aux attributions de l’UE et de ses Etats membres en matière de migration légale et de mobilité. Elles ont également eu une discussion franche sur la migration irrégulière, en gardant à l’esprit les causes profondes et en tenant compte de leurs intérêts respectifs. Il a été convenu de poursuivre le travail conjoint sur tous les aspects de la migration et de sa gouvernance, y compris l’asile, la gestion des frontières, la lutte contre le trafic de migrants et la traite des êtres humains.

Les deux parties ont convenu d’intensifier la coopération dans les domaines de la sécurité et de la justice et ont exprimé le souhait de progresser rapidement dans le développement de la coopération policière. Elles ont également convenu de renforcer la coopération en matière de prévention de la radicalisation, de lutte contre le terrorisme et de lutte contre le blanchiment d’argent.

Elles ont salué les appels d’offres lancés en vue d’un accord sur l’extension de la couverture du système européen de navigation par recouvrement géostationnaire (EGNOS), qui illustre le succès de la coopération bilatérale dans le secteur spatial. Cette initiative a également un impact significatif sur l’harmonisation de la sécurité du transport aérien des deux côtés de la Méditerranée et profitera également au secteur du tourisme.

Les deux parties ont également souligné l’importance de poursuivre la mise en œuvre du partenariat dans le cadre des mécanismes de consultation mis en place par l’accord d’association UE-Tunisie, y compris les discussions d’experts sur les travaux des sous-comités. L’UE et la Tunisie se sont félicitées de la tenue de différentes réunions thématiques dans le cadre de l’accord d’association en 2019 et 2020, malgré les contraintes sanitaires. Ces réunions avaient permis des échanges fructueux sur les défis auxquels sont confrontées les deux parties et ont assuré la poursuite du dialogue entre les administrations tunisienne et européenne.

Enfin, les parties européenne et tunisienne ont procédé à un échange de vues sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment le processus de paix au Moyen-Orient. Les deux parties ont salué le cessez-le-feu qui devrait mettre fin à la violence, exprimant le souhait de continuer à travailler avec les partenaires internationaux pour relancer le processus politique et réitérant leur fort engagement en faveur de la solution à deux Etats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,566SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles