AccueilActualitésL'UE travaille sur un accord sur les migrants tunisiens moyennant une aide...

L’UE travaille sur un accord sur les migrants tunisiens moyennant une aide économique et de l’investissement

L’Union européenne travaille à la conclusion d’un accord avec la Tunisie, qui offrirait une aide économique en échange d’une intensification des efforts visant à empêcher les migrants d’entrer en Europe, a déclaré un haut fonctionnaire avant de se rendre dans ce pays jeudi.

- Publicité-

La commissaire européenne chargée des affaires intérieures, Ylva Johansson, a déclaré au journal italien La Repubblica que des discussions étaient également en cours avec la Libye sur un accord similaire.

L’Italie a demandé l’aide des pays de l’UE pour gérer le nombre croissant de migrants qui arrivent sur ses côtes, principalement en provenance de Tunisie et de Libye.

Elle a précisé  que Bruxelles s’efforce d’organiser « un réseau d’aide volontaire » cet été, jusqu’à ce qu’une solution européenne plus permanente sur le partage des migrants puisse être convenue, mais « nous nous efforçons également de bloquer les départs ».

Il s’agit notamment d’essayer de négocier un nouvel accord avec la Tunisie d’ici la fin de l’année.

Avec la ministre italienne de l’intérieur Luciana Lamorgese jeudi, « je serai (…) en Tunisie pour un accord global qui, d’une part, permettra au pays de se remettre de la grave crise économique provoquée par le coronavirus, d’autre part, lui fournira les ressources nécessaires pour lutter contre les trafiquants d’êtres humains », a déclaré Johansson au journal.

Elle a ajouté : « Il y aura des fonds européens pour l’économie, les investissements et l’emploi, tandis que les autorités tunisiennes s’engageront à gérer les frontières, à reprendre leurs citoyens partis en Europe et à rapatrier les étrangers présents dans leur pays qui ne sont pas des réfugiés. »

Elle a déclaré que l’UE était également déjà en pourparlers avec le gouvernement libyen dirigé par le Premier ministre Abdelhamid Dbeibah au sujet d’un nouvel accord sur la migration depuis leurs côtes, ajoutant : « Je ne pense pas que nous devions attendre les élections de décembre ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,566SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles