AccueilActualitésL'UTAP appelle à la solution des problèmes du secteur agricole

L’UTAP appelle à la solution des problèmes du secteur agricole

L’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP) a exprimé sa préoccupation face au manque d’engrais, lequel a impacté la récolte céréalière, appelant l’autorité de tutelle et les structures concernées à ne pas appliquer strictement l’échelle de calibrage.Le conseil central de l’UTAP a recommandé, au cours de sa réunion périodique, tenue samedi, de préparer à l’avance la prochaine campagne agricole et fournir tout le nécessaire ainsi que tous les intrants, selon un communiqué publié lundi, par l’organisation agricole.Cette réunion consacrée à l’examen du déroulement des campagnes agricoles, a permis également, de préconiser de fournir des fourrages grossiers subventionnés pour répondre aux besoins de tous les éleveurs et réduire le monopole et la spéculation.Concernant le secteur des arbres fruitiers, l’UTAP a recommandé d’identifier des solutions radicales via l’incitation à l’exportation et la promotion de la transformation, afin de réguler le marché, garantir les droits des producteurs et contribuer à la pérennité du système.Le conseil a déclaré comprendre les craintes des producteurs de dattes, de voir les prix chuter, à cause de l’existence de stocks importants et les pratiques de certains lobbies d’exportation.L’organisation patronale a appelé par ailleurs, à l’accélération du versement des indemnités aux agriculteurs sinistrés et des montants dus aux agriculteurs investisseurs. Elle a réclamé la solution des problèmes du secteur de la pêche notamment la pêche anarchique, d’appliquer la loi, d’augmenter le taux de subvention des carburants et de maîtriser la distribution des quotas.L’organisation a réitéré son appel à la révision des décrets relatifs au fonds des catastrophes naturelles et à faire participer l’UTAP dans l’élaboration des textes régissant l’économie solidaire.Enfin, le conseil s’est dit satisfait du report de l’entrée en vigueur de l’enregistrement des infractions à distance, la création d’une commission technique conjointe qui examine les propositions de la profession dans l’élaboration du guide des procédures et l’identification et actualisation des zones interdites.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,917SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles