Mali: 24 soldats et 17 djihadistes tués dans des combats

Mali: 24 soldats et 17 djihadistes tués dans des combats

par -

Une nouvelle attaque attribuée aux djihadistes a coûté la vie à 24 soldats maliens lundi dans l’est du Mali, a indiqué l’armée malienne alors même que la France annonçait de lourdes pertes infligées à ces djihadistes en novembre. Les « terroristes » (les djihadistes dans le vocabulaire de l’armée malienne) ont eux-mêmes perdu 17 hommes, tués dans les combats de lundi, et une centaine de « suspects » ont été capturés, a dit l’armée malienne sur les réseaux sociaux.

Les forces maliennes et nigériennes menaient une opération conjointe lundi contre les djihadistes quand une patrouille a été attaquée à Tabankort, a dit l’armée malienne. Les forces maliennes « déplorent 24 morts, 29 blessés et des dégâts matériels. Côté ennemi l’on dénombre 17 terroristes tués, une centaine de suspects appréhendés », a-t-elle rapporté. Les prisonniers sont aux mains des forces nigériennes, a-t-elle dit. Dans un précédent communiqué, l’armée malienne a indiqué avoir reçu le soutien de la force française antidjihadiste Barkhane dans la contre-offensive contre les djihadistes.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire