AccueilActualitésMarzouki appelle à la destitution et des poursuites judiciaires contre Saied

Marzouki appelle à la destitution et des poursuites judiciaires contre Saied

L’ancien président de la République, Moncef Marzouki, a appelé à la destitution et à des poursuites judiciaires contre  le président Kais Saied avant la tenue des élections présidentielles et législatives.

- Publicité-

Dans une allocution en direct sur Facebook , il a affirmé que « le  discours de Saied sur la mise en place de dispositions transitoires signifie l’annulation de la constitution, ce qui signifie se diriger vers la promulgation de lois sur mesure », a déclaré Marzouki. « Dès que ces lois seront publiées, il [Saied] contrôlera notre destin, et ce sera une reconnaissance explicite de la mort de la constitution. »

Néanmoins, Marzouki a réitéré sa conviction que « Saied est un président putschiste et ne peut être décrit que comme tel, et sa légitimité est érodée et prendra fin. » Le démettre et le poursuivre en justice, ainsi que tous ceux qui ont contribué à la tragédie de la Tunisie est, a-t-il dit, « une probabilité sérieuse. »

S’adressant aux partisans de Saied, l’ancien président a déclaré : « Je comprends votre colère contre l’ancien régime, et je partage cette colère avec vous, et je crois aussi que la direction d’Ennahdha en alliance avec les partis de la corruption a été un désastre majeur. Cependant, vous devez savoir que cela ne nie pas que le remède  lui-même était une maladie, et que cet homme [Saied] n’est que du blabla, et nous emmènera tous vers l’abîme. Vous devez cesser de le soutenir. »

Marzouki a également appelé les institutions sécuritaires, militaires, judiciaires et médiatiques de Tunisie à travailler pour mettre fin à ce qu’il a décrit comme une « farce ». Il a suggéré que les députés se réunissent par tous les moyens possibles, même si le Parlement a été suspendu par Saied. Le président du Parlement, Rached Ghannouchi, « doit présenter sa démission » afin que les députés puissent élire quelqu’un pour le remplacer. En conclusion, il a insisté sur le fait que « Saied est devenu un danger imminent et doit être arrêté. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,831SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles