15 C
Tunisie
vendredi 22 janvier 2021
Accueil La UNE Mosquées fermées, Médina désertée… Ramadan au rythme du Coronavirus

Mosquées fermées, Médina désertée… Ramadan au rythme du Coronavirus

Le Coronavirus a bouleversé le monde, nos habitudes et notre vie… et le voilà qu’il chamboule le mois de Ramadan et ses rituels ainsi que ses programmes culturels…
Ramadan, le mois du jeûne et du partage culinaire en famille aura, cette année un étrange goût, en raison des mesures de prévention annoncées par le gouvernement pour endiguer la pandémie.Cette mesure qui empêche la rupture du jeûne en famille ou entre amis…
Qui l’eût crût ? Les rues, les commerces, les marchés, Tunis et ses ruelles sont désertés en ce vendredi 24 avril 2020, premier jour du mois saint.

- Publicité-

Ce soir les lumières de la Médina seraient éteintes… les souks seraient vides de ses vendeurs ambulants sur les petits chariots des pâtisseries les plus authentiques de Tunisie, ses ruelles encombrées seraient peut être envahies par des wcréatures  qui traînent seules …Tout sera fermé…  Ramadan est pour la plupart des Tunisiens ou presque, l’unique occasion de se rappeler du bon vieux temps. Traditionnel et nostalgique ? Malheureusement, la santé des citoyens est prioritaire et la distanciation sociale est impérative dans ces moments exceptionnelles.

Ce Ramadan sera unique et pas comme les autres…

Cette année tout se fera chez soi… tapis de prière à la main, certains se pressaient pour se rendre aux mosquées après la rupture du jeûne. Un rendez-vous incontournable pour certains pour entrer en communion avec Dieu.

‘’En raison du contexte sanitaire et pour éviter la contamination, il est préférable de faire la Prière de Tarawih chez soi’’, a annoncé  le Mufti de la République, Othmane Battikh.
De son côté, le président de la République a annoncé, jeudi 23 avril 2020, un changement au niveau des horaires du couvre-feu, qui commence de 20h à 6h du matin. Quant au confinement, il se poursuivra jusqu’au 3 mai 2020 et ce ,dans le cadre des mesures gouvernementales de lutte contre le Coronavirus.
Jusqu’ici, tout est à l’arrêt… et tous les secteurs sont touchés par cette paralysie mondiale qui frappe douloureusement tout ce qui bouge…
Le monde s’est transformé en une boule digitale… visites médicales et procès à distance en Tunisie, télétravail,  courses en ligne, masques de protection obligatoires, et bien évidement, l’hygiène en première ligne. Reste aux Tunisiens de devoir s’adapter à ce nouveau rythme de vie.
En revanche, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé tous les pays musulmans à suivre les conseils sur la distanciation physique et les autres mesures visant à enrayer le Covid-19 dans le contexte du ramadan.

Jeûne VS COVID-19 … y a-t-il un risque de contamination

Aucune étude n’a été réalisée sur le jeûne et le risque d’infection par le Covid-19, a fait savoir l’OMS.
Selon l’Organisation mondiale, si les personnes en bonne santé devraient pouvoir jeûner ce ramadan comme les années précédentes, les patients atteints du Covid-19 devraient toutefois “envisager de ne pas le faire”. “Ils doivent suivre les dérogations prévues par la religion, en concertation avec leur médecin, comme pour toute autre maladie”, note l’OMS.
“Les gens doivent consommer chaque jour un ensemble diversifié de produits frais et d’aliments non transformés, et boire beaucoup d’eau”, insiste-telle.

Compte tenu de cette période exceptionnelle et délicate, faire acte de générosité, envers les personnes vulnérables serait impossible.
Ces festins publics et gratuits pour nourrir les personnes pauvres et les orphelins n’auraient pas leur place, cette année. Alors une pensée à ceux qui sont affectés par cette crise et ceux qui n’auront pas la chance d’avoir ‘’la table de Ramadan’’, généreusement garnie …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,978FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles