Tags Posts tagged with "actions"

actions

par -

Le programme promotionnel du Centre de Promotion des Exportations (Cepex) en faveur des PME tunisiennes exportatrices, pour le 4ème trimestre 2018, regroupe 24 actions, visant à améliorer la visibilité de nos entreprises sur les marchés extérieurs et permettant aux entrepreneurs et investisseurs tunisiens de nouer des relations d’affaires avec le milieu mondial des affaires.
Selon le Cepex, 2/3 de ces actions se rapportent aux secteurs textile et agroalimentaire. En fait, l’intérêt accordé à l’activité de textile est expliqué par ” la mise en œuvre du plan gouvernemental triennal de soutien du secteur au niveau de la promotion et de la communication “. Ainsi, pas moins de huit actions variant entre expositions, missions de prospection, rencontres BtoB, visites on-site et invitations d’acheteurs, sont programmées pour promouvoir cette activité, ” où l’Europe s’adjuge la part de lion avec une ouverture sur le marché britannique et une priorisation des filières générant une meilleure plus-value à l’export “.
En ce qui concerne le secteur agroalimentaire, lequel continue de bénéficier d’une attention particulière, le Cepex prévoit d’organiser 8 actions, dont une participation aussi remarquable que massive des PME et institutions du secteur au Salon International de l’Alimentation, SIAL, lequel se tiendra du 21 au 25 octobre à Paris.
Sur le plan géographique, le Cepex a programmé une multitude d’actions ciblant le continent africain, en offrant à nos PME plusieurs prestations d’accompagnement, allant de l’information commerciale au networking en passant par l’assistance technique et logistique, ce qui traduit l’élan national en faveur du développement de nos exportations sur cette zone. L’objectif est de permettre aux PME ” d’aiguiser leurs connaissances sur ces marchés et d’acquérir les bonnes pratiques pour bien les appréhender “.

par -
À peine arrivée, elle dépasse déjà les prévisions !

La Bourse de Tunis a accueilli ce vendredi 28 septembre 2018 sur son marché principal Tunisie Valeurs, première société d’intermédiation boursière à faire son entrée dans la cote. “Cette nouvelle introduction, la première de l’année 2018, portera le nombre des sociétés cotées à 82 (13 sur le marché alternatif et 69 sur le marché principal)”, a déclaré Bilel Sahnoun, directeur général de la Bourse des valeurs mobilières de Tunis, lors d’une cérémonie organisée à cette occasion.

Fadhel Abdelkefi, président du Conseil d’administration de Tunisie Valeurs, a de son coté précisé que la demande a été très forte et a dépassé les prévisions et les attentes. Les actions ont été, selon lui, réparties entre investisseurs étrangers, institutionnels tunisiens, petits actionnaires et un placement privé
auprès d’investisseurs stables. Il a en outre indiqué que Tunisie Valeurs est la première société de gestion d’actifs qui entrera en bourse.

Abdelkefi a sous un autre angle indiqué que Tunisie Valeurs obtiendra l’agrément de la Banque centrale de Tunisie (BCT) pour se transformer en banque d’affaires après Cap Bank : “Cela va nous permettre d’ouvrir d’autres horizons”, a-t-il martelé.

Il a rappelé que l’introduction en bourse de la société a été réalisée au moyen d’une offre à prix ferme de 604 572 actions et d’un placement privé de 100 000 actions, soit un total de 704 572 actions représentant 35,23% du capital social. L’action a été cédée au prix de 31 dinars et l’opération a porté sur un montant total de 21,8 MD.

Le résultat du placement des titres au moyen de l’offre à prix ferme a fait ressortir une demande représentant 11 fois la quantité offerte, attirant 3802 nouveaux actionnaires, alors que le placement privé a été fait auprès de 4 investisseurs. A travers cette introduction, Tunisie Valeurs vise à se doter des moyens de ses ambitions, accroitre sa notoriété sur le plan national et international, garantir la liquidité
du titre, pérenniser son activité et bénéficier de l’avantage fiscal. Le jour de son introduction, la capitalisation boursière de Tunisie Valeurs s’élève à 61 MD. Le titre est négocié dans le groupe de cotation 51 selon le mode continu.

par -

L’ouverture des plis de l’offre sur les actions Tunisie Valeurs, opérée le mardi 18 septembre 2018, fait ressortir que l’Offre à Prix Ferme (OPF), portant sur 604 572 actions (soit 86% de l’offre et 30% du capital), a été sursouscrite 11,2 fois par environ 3 886 souscripteurs.
Par ailleurs, quatre investisseurs ont participé au Placement Privé par l’acquisition de la totalité de la quantité offerte, soit 100 000 actions (représentant 14% de l’offre et 5% du capital). Les 20 000 actions réservées au personnel de la société (1% du capital) ont été totalement souscrites. Notons que les résultats définitifs de l’offre seront annoncés par la Bourse de Tunis, le lundi 24 septembre 2018.

par -

La mauvaise orientation du secteur bancaire continue de malmener le marché boursier. L’indice de référence a dégringolé de 2% à 7 948,46 points, réduisant sa performance annuelle à 26%, durant cette semaine boursière, du 10 au 14 septembre 2018.
Les échanges se sont maintenus à des niveaux soutenus pour une semaine écourtée d’une séance, et ce en raison du jour de l’an de l’Hégire (un flux moyen de 10,5MDt/séance). La séance du mercredi a connu la réalisation de deux transactions de bloc sur le titre Land’Or pour une enveloppe globale de 21MDt (les transactions ont porté sur 2 586 700 titres au prix unitaire de 8,250Dt), a noté l’intermédiaire en Bourse MCP.
Le titre ICF a enregistré une belle performance cette semaine. La valeur s’est bonifiée de 7,4% à 116,500Dt, en mobilisant des capitaux de 1,7MDt. Le titre affiche, depuis le début de l’année, un parcours boursier sans faute (une capitalisation multipliée par 3,3).
Le titre BTE s’est ressaisi après une longue période en berne. Transigée à 61 000Dt, la valeur a gagné 6% à 13,200Dt. La performance annuelle de la valeur demeure, néanmoins, en territoire négatif (une décrue de 23%).
SOTRAPIL a figuré parmi les valeurs les plus sanctionnées de la semaine. Le titre a dévissé de 9% à 16,450Dt, en générant des capitaux de 170 000Dt.
Poursuivant sa descente, le titre SAH Lilas s’est délesté de 6% à 11,900Dt. Le titre a cumulé des échanges de 0,4MDt sur la semaine.

par -

La Bourse de Tunis a clôturé la séance de Jeudi 06 septembre 2018 sur une forte baisse, à 7903,09 points, en perte de 2,96% avec un volume d’affaires de 12,481 MD.
Cette chute est due à la baisse des valeurs bancaires qui représentent 50% de l’indice phare de la Bourse de Tunis, en raison de la décision des investisseurs de vendre les titres des banques cotées, après l’annonce concernant l’intention de la BCT de publier, dans les prochains jours, une nouvelle circulaire qui prévoit l’obligation pour les banques de respecter un nouveau ratio CREDITS / DEPOTS, qui ne doit pas dépasser 110%.
L’expert comptable Walid Ben Salah avait indiqué auparavant à ce sujet que la plupart des banques sont déjà en dépassement important dudit ratio. Elles seraient dans l’obligation de limiter l’octroi de nouveaux crédits, d’améliorer le recouvrement et la collecte des dépôt.
Non seulement les actionnaires du secteur des banques ont cédé aux inquiétudes, mais aussi les actionnaires dans d’autres sociétés cotées à la Bourse, selon l’analyse de l’intermédiaire en Bourse, Mena Capital Partner (MCP).

Les baisses ont, ainsi, concerné les titres de 42 sociétés contre une hausse de ceux de 9 entreprises seulement et le maintien inchangées des valeurs de 13 sociétés.
Le titre BNA enregistre le plus gros volume de la séance, mobilisant 4,682 MD de ses capitaux pour s’échanger à 18,90 D, soit une baisse de 18,90%.
A la hausse, le titre TUNIS RE grimpe de 3,66 %, à 7, 93D, suivi par le titre UNIMED qui a gagné 2 ,97 %, à 8,30 D. Le titre SIPHAT s’est bonifié de 2 % pour s’échanger à 4,08 D.
Dans le vert, le titre SOTEMAIL s’est échangé à 1,51 D, soit une hausse de 0,66%, suivi par le titre ATTIJARI LEASING qui a progressé de 0,56 %, clôturant la séance à 17,90 D.
A la baisse, les deux titres ATTIJARI BANK et l’UIB ont chuté de 6,06 %, à 47,39 D et à 31 D, suivi par le titre BH qui a perdu 5,94 % pour s’établir à 18,18 D.
Dans le rouge les deux titres BIAT et ICF ont réalisé une diminution respective de 5,90% et 5,63%, clôturant la séance à 149,69 D et 103,80 D.

par -

Partner Investment, société de participation créée par Poulina Group Holding, qui détenait 899.999 Actions et droits de vote, soit 9,99% du capital de Tunisie Leasing, a annoncé avoir franchi à la hausse le seuil de 10% du capital de la société et ce, suite à l’acquisition de 142.205 actions et droits de vote, soit 1,58% du capital de la société. Après cette acquisition, la société Partner Investment détient 1.042.204 actions et droits de vote, soit 11,58% du capital de la Tunisie Leasing.

par -

Nous apprenons que le conseil d’administration de la BNA (Banque Nationale Agricole) a décidé la distribution d’actions gratuites pour ses actionnaires. La nouvelle distribution se fera à raison d’une nouvelle action gratuite pour chaque 10 anciennes actions.

Rappelons que le bénéfice par action de la BNA a la fin de l’exercice 2017 a été de 6,180 DT.

par -

On apprend, dans un communiqué portant déclaration significative réalisée entre personnes exerçant des responsabilités dirigeantes et les personnes qui leur sont liées, publiée sur le site du CMF, que le directeur général de la société One Tech du groupe Sallami a vendu 100 mille actions de la société pour un montant de 1,4 MDT. Le communiqué ne donne aucune précision sur l’acheteur, ni sur l’objectif de la vente.

Rappelons par ailleurs que le résultat net individuel de la Société est remonté en 2017 à 16,980 MDT contre 16,831 MDT en 2016. Rappelons aussi que l’entreprise du groupe Sallami propose de distribuer, au titre de l’exercice 2017, un dividende de 300 millimes par action. Ce dividende sera exonéré d’impôts conformément aux dispositions de l’article 19 de la loi de finances pour la gestion de l’année 2014.

par -

Un groupe d’actionnaires détenant 63,364% du capital de la société Tunis Center a décidé de lancer un appel d’offres pour céder conjointement ses participations à un investisseur agissant seul ou en consortium. Cette opération de cession d’un bloc d’actions majoritaire s’inscrit dans la cadre de la restructuration de leur portefeuille de participations.

La société Tunis Center a pour activité principale l’exploitation du complexe immobilier et commercial dénommé « Le Palmarium »,  l’un des principaux centres commerciaux de la capitale. Situé au cœur de la ville de Tunis, Le Palmarium  bénéficie d’une position stratégique privilégiée, ce qui en fait un actif foncier de très grande qualité. «La société Tunis Center présente une situation financière solide avec des revenus réguliers en progression et un taux de rentabilité moyen du résultat net de 28%», assure la société Parmex, filiale de la banque BPCE qui est la banque-mère de la Banque tuniso-koweitienne, chargée de la réalisation de cette opération, dans un communiqué dont Africanmanager a reçu copie.

par -

On apprend, dans une déclaration des opérations significatives, publiée le mardi 1er mars 2018 sur le site de la bourse de Tunis, que Neila Horchani a cédé 66.012 actions du portefeuille de Horchani Finance dans la société «One Tech Holding». Pour un prix par action d’un peu plus de 15 DT, cette vente a rapporté le montant de 1,005 MDT. Le communiqué de la bourse de Tunis ne donne aucune information sur les causes de cette vente.  Notons que l’outil financier du groupe Horchani a été ces derniers mois très actif sur des sociétés comme la Star ou sur la Banque de l’Habitat.

par -

“En 2017, les acquisitions de titres cotés par les étrangers ont totalisé 192 millions de dinars (MD), contre des cessions de l’ordre de 346 MD, ce qui fait ressortir un flux net négatif de 154 MD”, selon le “Bilan de l’activité Boursière durant l’année 2017″ publié par la BVMT (Bourse des valeurs mobilières de Tunis).
La capitalisation boursière détenue par les étrangers, à fin décembre 2017, s’est accrue passant de 4 719 MD en 2016, à 5 094 MD, soit une progression de 23,31%.
Cette baisse est principalement due, d’une part, à la sortie de la Société Financière Internationale (Organisation du Groupe de la Banque mondiale) du capital d’Amen Bank par la cession de 9,998% du capital de la banque, et d’autre part, de la vente de la banque italienne ” INTESA ” des 6% qu’elle détenait dans le capital de la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT).

par -

Les 5 937 000 actions anciennes de la société ” Servicom” seront négociables, à partir du 27 décembre 2017 en Bourse, droits d’attribution détachés.
Les 5 937 000 actions nouvelles gratuites, à attribuer à raison d’une (01) action nouvelle pour une (01) action ancienne, seront admises et négociables en Bourse sur la même ligne de cotation que les actions anciennes.

par -

La Compagnie Financière d’Investissement (CFI) a déclaré avoir racheté entre le 15 et le 20 décembre un total de 118 079 actions SOTUVER, pour un montant global de 576,7 mille dinars. Cette déclaration entre dans le cadre de l’application de l’article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte contre les manquements sur le marché relatifs à l’information privilégiée et à la manipulation de marché commis sur les valeurs immobilières.

Par ailleurs la CFI a déclaré avoir racheté entre le 15 et le 20 décembre un total de 189 767 actions TPR (Tunisie Profilés Aluminium), leader du marché local, pour un montant global de 570 mille dinars. Cette déclaration entre dans le cadre de l’application de l’article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte contre les manquements précités sur le marché.

par -

Mohamed Frikha a déclaré avoir cédé le 30 novembre 2017 (via une transaction de bloc) 1 318 000 actions Telnet, représentant 11,95% du capital de Telnet Holding au prix unitaire de 6 dinars, soit un montant total de 7,908 millions de dinars. A la date de la dernière AGO du 30 juin 2017, Frikha détenait 1 361 050 actions Telnet Holding, soit 12,34% du capital. Suite à cette cession, il ne détient directement que 43 050 actions Telnet Holding, soit 0,39% du capital. En conséquence, Frikha a annoncé, le même jour, avoir franchi à la baisse les seuils de 10 et 5%. Toutefois, les 1 318 000 actions cédées ont été acquises par la société Hikma Participations, laquelle rappelons-le a racheté à la CTKD 20,69% du capital de TELNET le 23 juin 2017. La société Hikma Participations porte ainsi sa participation dans le capital de Telnet Holding à 32.64%.

par -

La société PARTNER INVESTMENT, filiale à hauteur de 100% de POULINA GROUP HOLDING, a déclaré avoir acquis 10 100 actions PGH le 21 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,883 dinars, soit un montant de 99 826,920 dinars, cédé 10 170 actions PGH le 24 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,790 dinars, soit un montant de 99 564,300 dinars, cédé 80 600 actions PGH le 28 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,720 dinars représentant la somme de 783 432,000 dinars.
Parallèlement, la Société NUTRIMIX, filiale de PGH à hauteur de 99,95% (pourcentage d’intérêt au 30 juin 2017), a déclaré avoir acquis 105 803 actions PGH, soit 0,1% du capital réparti comme suit : 14 646 actions le 24 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,791 dinars, soit un montant de 143 397,720 dinars ; 5 739 actions le 27 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,754 dinars pour un montant total de 55 978,020 dinars ; 85 418 actions le 28 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,720 dinars pour un montant total de 830 237,940 dinars.

par -

Dans une déclaration de franchissement de seuil, Habib Kamoun, qui est membre du conseil d’administration de la Banque de Tunisie (BT), annonce désormais détenir 6,32 % du capital d’Attijari Leasing, une filiale d’Attijari Bank. A la date du 9 octobre dernier, Kamoun ne détenait que 3,96 % de la filiale leasing de la banque marocaine de droit tunisien. Les nouvelles actions ont été achetées par souscription à la dernière augmentation du capital de la société de leasing. L’homme d’affaires déclare par ailleurs qu’il envisage de poursuivre l’acquisition et la cession de nouvelles actions.

par -

Il est communiqué au public que suite à l’exercice de l’option de vente par la Société financière internationale (“IFC”) et des deux fonds gérés par IFC Asset Management Company, LLC, une société affiliée d’IFC (IFC Capitalization (Equity) Fund, L.P. et Africa Capitalization Fund, Ltd.) (Collectivement désignées les “Parties IFC”) portant sur leurs participations soit 9,998% dans le capital d’Amen Bank, Amen Group a acheté 90% des actions des parties IFC, et ce en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les conventions signées en 2013 entre les parties.

Les  transactions ont porté sur 2 382 898 actions, soit 9,00% du capital d’Amen Bank répartis comme suit : la société de Participation de Gestion et d’Investissement PGI Holding (1,60%); la Société Immobilière Commerciale et Financière SICOF (0,40%); la compagnie d’Assurances COMAR (3,00%), et la société Ennakl (4,00%). Ces acquisitions ont porté la participation d’Amen Group au-dessus du seuil des deux-tiers et ont requis un agrément de franchissement de seuil qui a été accordé par la Commission d’Agréments.

La PGI-Holding “Amen Group” se félicite du partenariat  avec IFC durant ces quatre dernières années et de son impact positif sur Amen Bank, en particulier, son soutien pour renforcer sa gouvernance, sa gestion des risques, ainsi que ses normes environnementales et sociales et ses relations avec les investisseurs. Elle se félicite également de la continuité de la collaboration d’IFC avec d’autres entités d’Amen Group.

« Nous sommes ravis d’avoir pu accompagner Amen Bank dans sa stratégie de développement » a déclaré Georges Joseph Ghorra, le Représentant Résident d’IFC en Tunisie. « Amen Bank est aujourd’hui bien placée en Tunisie pour développer des pratiques bancaires innovantes, telles que la banque en ligne, le financement de la transition énergétique et les services dédiés à sa clientèle féminine », a-t-il conclu.

par -

Comme chaque année, l’UBCI a marqué cette rentrée scolaire de son engagement dans l’éducation des enfants tunisiens les plus démunis. Cette démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) s’inscrit dans une volonté constante de la banque de lutter contre l’abandon scolaire en milieu défavorisé et de développer le cadre éducatif digne et motivant pour des enfants jouissant de peu de perspectives d’avenir.

La banque a ainsi organisé plusieurs opérations solidaires au profit de différentes écoles primaires du nord ouest : à Beni Mar (Gouvernorat de Zaghouan), Mechrawa (Gouvernorat d’Ain Drahem) et Sejnene (Gouvernorat de Bizerte). Chaque action a en outre mobilisé un partenaire de l’UBCI. Ainsi le 23 septembre dernier, en collaboration avec l’association Rotaract, la banque a distribué à Beni Mar, plusieurs centaines de cartables avec manuels scolaires, cahiers et trousses tandis que le 30 septembre, elle inaugurait l’école rénovée en partenariat avec l’Association « un Enfant des Sourires », inauguration festive marquée elle aussi par la distribution de fournitures scolaires.

Le 3 octobre, c’était au tour de l’école de Sejnane de recevoir la visite des équipes de l’UBCI, venue procéder à la même distribution de cartables. Dix ordinateurs ont en outre été offerts au laboratoire informatique de l’école ; une double opération menée avec la Fondation Van Laack Tunisie, très engagée dans une politique de soutien aux familles nécessiteuses du village.

Parallèlement, les 1200 collaborateurs de l’UBCI ont été sollicités pour participer à un don de livres, dictionnaires et encyclopédies en faveur de ces trois établissements primaires. De nombreux cartons ont ainsi été acheminés sur les trois sites pour doter les écoles de bibliothèques dédiées aux enfants, consolidant ainsi leur scolarité et leur familiarité avec le livre dès leur cursus primaire.

Dans les trois écoles, les fournitures distribuées et notamment les cahiers ont été financées par l’Opération Paper Gift, mise en place par l’UBCI depuis de nombreuses années. Cette action éco-environnementale consiste à sensibiliser la clientèle des DAB de la banque à ne pas solliciter de ticket lors des retraits d’espèces pour d’une part, lutter contre le gaspillage de papier, mais également convertir l’économie ainsi réalisée en papier recyclé utilisé dans la fabrication des cahiers distribués dans le cadre de ces actions menées à l’occasion de la rentrée scolaire.

Ces opérations désormais récurrentes constituent pour l’UBCI une manière de marquer son engagement social auprès d’une population fragilisée par la précarité, qui n’en reste pas moins l’avenir de la Tunisie.

par -

La Société financière internationale -SFI -(relevant du Groupe de la Banque mondiale) et ses deux fonds, “IFC Capitalization Fund, L.P.” et “Africa Capitalization Fund, Ltd.”, tous trois actuels actionnaires d’Amen Bank S.A. (détenant 9,998 % du capital et des droits de vote) ont décidé d’exercer leur option de vente de tout ou partie de leur participation dans la banque.
Selon un communiqué, publié jeudi, par Amen Bank sur le site de la Bourse de Tunis, l’exercice de cette option de vente est en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les actes scellés en 2013, et intervient après un partenariat financier et technique avec Amen Bank, jalonné par plusieurs missions d’assistances techniques qui ont permis à la banque de renforcer sa gouvernance et sa gestion des risques.
Préalablement à cet exercice, la SFI et ses deux fonds (collectivement désignées les “Parties IFC”) organisent une phase de liquidité sur soixante jours au cours de laquelle elles pourront offrir à la vente sur le marché de la Bourse de Tunis des titres de l’Amen Bank.
A l’issue de cette période, les Parties IFC se réservent le droit de demander aux sponsors d’Amen Bank d’assurer le rachat de tout ou partie du reliquat d’actions non vendues.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

C’est un drôle de statut, celui publié par Achref Barbouche, sous le titre de «La politique en Tunisie, en deux mots ». Des mots, presque...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT