Tags Posts tagged with "actions"

actions

par -

Mohamed Frikha a déclaré avoir cédé le 30 novembre 2017 (via une transaction de bloc) 1 318 000 actions Telnet, représentant 11,95% du capital de Telnet Holding au prix unitaire de 6 dinars, soit un montant total de 7,908 millions de dinars. A la date de la dernière AGO du 30 juin 2017, Frikha détenait 1 361 050 actions Telnet Holding, soit 12,34% du capital. Suite à cette cession, il ne détient directement que 43 050 actions Telnet Holding, soit 0,39% du capital. En conséquence, Frikha a annoncé, le même jour, avoir franchi à la baisse les seuils de 10 et 5%. Toutefois, les 1 318 000 actions cédées ont été acquises par la société Hikma Participations, laquelle rappelons-le a racheté à la CTKD 20,69% du capital de TELNET le 23 juin 2017. La société Hikma Participations porte ainsi sa participation dans le capital de Telnet Holding à 32.64%.

par -

La société PARTNER INVESTMENT, filiale à hauteur de 100% de POULINA GROUP HOLDING, a déclaré avoir acquis 10 100 actions PGH le 21 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,883 dinars, soit un montant de 99 826,920 dinars, cédé 10 170 actions PGH le 24 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,790 dinars, soit un montant de 99 564,300 dinars, cédé 80 600 actions PGH le 28 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,720 dinars représentant la somme de 783 432,000 dinars.
Parallèlement, la Société NUTRIMIX, filiale de PGH à hauteur de 99,95% (pourcentage d’intérêt au 30 juin 2017), a déclaré avoir acquis 105 803 actions PGH, soit 0,1% du capital réparti comme suit : 14 646 actions le 24 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,791 dinars, soit un montant de 143 397,720 dinars ; 5 739 actions le 27 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,754 dinars pour un montant total de 55 978,020 dinars ; 85 418 actions le 28 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,720 dinars pour un montant total de 830 237,940 dinars.

par -

Dans une déclaration de franchissement de seuil, Habib Kamoun, qui est membre du conseil d’administration de la Banque de Tunisie (BT), annonce désormais détenir 6,32 % du capital d’Attijari Leasing, une filiale d’Attijari Bank. A la date du 9 octobre dernier, Kamoun ne détenait que 3,96 % de la filiale leasing de la banque marocaine de droit tunisien. Les nouvelles actions ont été achetées par souscription à la dernière augmentation du capital de la société de leasing. L’homme d’affaires déclare par ailleurs qu’il envisage de poursuivre l’acquisition et la cession de nouvelles actions.

par -

Il est communiqué au public que suite à l’exercice de l’option de vente par la Société financière internationale (“IFC”) et des deux fonds gérés par IFC Asset Management Company, LLC, une société affiliée d’IFC (IFC Capitalization (Equity) Fund, L.P. et Africa Capitalization Fund, Ltd.) (Collectivement désignées les “Parties IFC”) portant sur leurs participations soit 9,998% dans le capital d’Amen Bank, Amen Group a acheté 90% des actions des parties IFC, et ce en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les conventions signées en 2013 entre les parties.

Les  transactions ont porté sur 2 382 898 actions, soit 9,00% du capital d’Amen Bank répartis comme suit : la société de Participation de Gestion et d’Investissement PGI Holding (1,60%); la Société Immobilière Commerciale et Financière SICOF (0,40%); la compagnie d’Assurances COMAR (3,00%), et la société Ennakl (4,00%). Ces acquisitions ont porté la participation d’Amen Group au-dessus du seuil des deux-tiers et ont requis un agrément de franchissement de seuil qui a été accordé par la Commission d’Agréments.

La PGI-Holding “Amen Group” se félicite du partenariat  avec IFC durant ces quatre dernières années et de son impact positif sur Amen Bank, en particulier, son soutien pour renforcer sa gouvernance, sa gestion des risques, ainsi que ses normes environnementales et sociales et ses relations avec les investisseurs. Elle se félicite également de la continuité de la collaboration d’IFC avec d’autres entités d’Amen Group.

« Nous sommes ravis d’avoir pu accompagner Amen Bank dans sa stratégie de développement » a déclaré Georges Joseph Ghorra, le Représentant Résident d’IFC en Tunisie. « Amen Bank est aujourd’hui bien placée en Tunisie pour développer des pratiques bancaires innovantes, telles que la banque en ligne, le financement de la transition énergétique et les services dédiés à sa clientèle féminine », a-t-il conclu.

par -

Comme chaque année, l’UBCI a marqué cette rentrée scolaire de son engagement dans l’éducation des enfants tunisiens les plus démunis. Cette démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) s’inscrit dans une volonté constante de la banque de lutter contre l’abandon scolaire en milieu défavorisé et de développer le cadre éducatif digne et motivant pour des enfants jouissant de peu de perspectives d’avenir.

La banque a ainsi organisé plusieurs opérations solidaires au profit de différentes écoles primaires du nord ouest : à Beni Mar (Gouvernorat de Zaghouan), Mechrawa (Gouvernorat d’Ain Drahem) et Sejnene (Gouvernorat de Bizerte). Chaque action a en outre mobilisé un partenaire de l’UBCI. Ainsi le 23 septembre dernier, en collaboration avec l’association Rotaract, la banque a distribué à Beni Mar, plusieurs centaines de cartables avec manuels scolaires, cahiers et trousses tandis que le 30 septembre, elle inaugurait l’école rénovée en partenariat avec l’Association « un Enfant des Sourires », inauguration festive marquée elle aussi par la distribution de fournitures scolaires.

Le 3 octobre, c’était au tour de l’école de Sejnane de recevoir la visite des équipes de l’UBCI, venue procéder à la même distribution de cartables. Dix ordinateurs ont en outre été offerts au laboratoire informatique de l’école ; une double opération menée avec la Fondation Van Laack Tunisie, très engagée dans une politique de soutien aux familles nécessiteuses du village.

Parallèlement, les 1200 collaborateurs de l’UBCI ont été sollicités pour participer à un don de livres, dictionnaires et encyclopédies en faveur de ces trois établissements primaires. De nombreux cartons ont ainsi été acheminés sur les trois sites pour doter les écoles de bibliothèques dédiées aux enfants, consolidant ainsi leur scolarité et leur familiarité avec le livre dès leur cursus primaire.

Dans les trois écoles, les fournitures distribuées et notamment les cahiers ont été financées par l’Opération Paper Gift, mise en place par l’UBCI depuis de nombreuses années. Cette action éco-environnementale consiste à sensibiliser la clientèle des DAB de la banque à ne pas solliciter de ticket lors des retraits d’espèces pour d’une part, lutter contre le gaspillage de papier, mais également convertir l’économie ainsi réalisée en papier recyclé utilisé dans la fabrication des cahiers distribués dans le cadre de ces actions menées à l’occasion de la rentrée scolaire.

Ces opérations désormais récurrentes constituent pour l’UBCI une manière de marquer son engagement social auprès d’une population fragilisée par la précarité, qui n’en reste pas moins l’avenir de la Tunisie.

par -

La Société financière internationale -SFI -(relevant du Groupe de la Banque mondiale) et ses deux fonds, “IFC Capitalization Fund, L.P.” et “Africa Capitalization Fund, Ltd.”, tous trois actuels actionnaires d’Amen Bank S.A. (détenant 9,998 % du capital et des droits de vote) ont décidé d’exercer leur option de vente de tout ou partie de leur participation dans la banque.
Selon un communiqué, publié jeudi, par Amen Bank sur le site de la Bourse de Tunis, l’exercice de cette option de vente est en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les actes scellés en 2013, et intervient après un partenariat financier et technique avec Amen Bank, jalonné par plusieurs missions d’assistances techniques qui ont permis à la banque de renforcer sa gouvernance et sa gestion des risques.
Préalablement à cet exercice, la SFI et ses deux fonds (collectivement désignées les “Parties IFC”) organisent une phase de liquidité sur soixante jours au cours de laquelle elles pourront offrir à la vente sur le marché de la Bourse de Tunis des titres de l’Amen Bank.
A l’issue de cette période, les Parties IFC se réservent le droit de demander aux sponsors d’Amen Bank d’assurer le rachat de tout ou partie du reliquat d’actions non vendues.

par -

La société Air Liquide porte à la connaissance de ses actionnaires et du public que son AGE, réunie le 13/06/2017, a décidé, sur proposition du Conseil d’Administration, d’augmenter le capital social d’un montant de 1.139.875 dinars par incorporation de réserves, par l’émission de 45.595 actions nouvelles gratuites, de nominal 25 dinars chacune, pour le porter ainsi de 35.336.225 dinars à 36.476.100 dinars. La même Assemblée Générale Extraordinaire a décidé de réaliser ladite augmentation de 1.139.875 de dinars, par incorporation de 1.135.000 dinars des réserves exonérées et de 4875 dinars à prélever sur le poste “Autres réserves” , et l’émission de 45.595 d’actions nouvelles gratuites de nominal 25 dinars chacune à attribuer aux anciens actionnaires et aux cessionnaires de droits d’attribution en bourse à raison d’une (1) action nouvelle gratuite pour trente et une (31) actions anciennes, avec entrée en jouissance au 1er janvier 2017. Le capital sera ainsi porté de 35.336.225 dinars à 36.476.100 dinars. AIR LIQUIDE procèdera à l’acquisition et l’annulation de 4 droits d‘attribution et ce, en vue d’assurer le bouclage exact de l’augmentation susmentionnée.

par -

A la date du 30 juin 2017, les états financiers de la BNA (Banque Nationale Agricole) font apparaître un total actif net de 9 702 345 mille DT, des capitaux propres positifs de 854,359 MDT et un résultat net bénéficiaire de 77,218 MDT. Ce résultat a augmenté de plus de 55,3 MDT d’un semestre (2016) à l’autre (2017). L’une des explications de cette hausse spectaculaire, réside dans le fait qu’au courant du 1er semestre 2017, la BNA a procédé à la cession de 2.777.780 actions détenues dans le capital de la “SFBT” pour un prix de cession de 50.000 mDT. La plus-value réalisée par la banque suite à cette opération de cession est de l’ordre de 47.819 mDT. La banque a pourtant performé en exploitation. Son PEB a en effet grimpé de presque 30,5 MDT par rapport au 1er semestre 2016, grâce notamment à la hausse de ses « gains sur portefeuille commercial et opérations financières» qui passaient de 9 à 11,4 MDT et ses revenus du portefeuille d’investissement qui grimpaient de 5 MDT, soit une augmentation de 13,2 %.  C’est cela qui lui fait aussi un PNB en hausse de plus de 14,2 MDT.

Ceci dit, il est de notoriété que les banques sont tenues de respecter un ratio de solvabilité de 10%. Au 30 juin 2017, la BNA affichait un ratio de solvabilité de 12,69% et un ratio Tier One de 8,22%. .Le ratio de liquidité de la Banque, s’élève au 30 juin 2017 à 74,09%, soit une insuffisance de 5,91 % par rapport au minimum de 80% requis. A la même période, les engagements (bilan et hors bilan) de la banque, totalisaient 10,568 MDT dont 2,094 d’actifs classés représentant un taux de 19,82 % avec un taux de couverture de 54,27 % et 60,82 % hors FB. Les actifs de la banque comportent des engagements importants envers les entreprises publiques. Ils représentent plus de 1,127 Milliards DT. C’est lourd et l’identité des entreprises concernées, n’est pas de bonne augure. De bonne augure, on cite les dépôts et avoirs de la clientèle ont totalisé 6.906.732 mDT au 30 juin 2017 contre 6,143.172 Milliards DT au 30/06/2016 dont 588.636 en devises, enregistrant ainsi une augmentation de 763,560 MDT, soit un taux d’accroissement de 12,4 %.

par -

La société Horchani Finance, qui détenait 6.736.404 actions et droits de vote représentant 19,81% du capital de la Banque de l’Habitat, a déclaré avoir franchi à la hausse le 17 août 2017 le seuil de 20% du capital de ladite banque, et ce suite à l’acquisition en bourse de 64.000 actions et droits de vote représentant 0,19% du capital de la société. Après le franchissement du seuil, la société Horchani Finance détient désormais 6.800.404 actions et droits de vote représentant 20,01% du capital de la BH.

par -

Les 29 250 000 actions anciennes de la société «UNIMED» seront négociables, à partir de demain, vendredi 4 août 2017 à la bourse de Tunis, indique un communiqué.

Les 2 750 000 actions nouvelles gratuites, à attribuer à raison de onze (11) actions nouvelles pour cent dix-sept (117) actions anciennes, seront admises et négociables en Bourse sur la même ligne de cotation que les actions anciennes.

par -

Les placements en actions ça paye, malgré la morosité économique mondiale. Le fonds souverain de la Norvège, le plus important de la planète, affiche une recette de 50 milliards en 2016, a fait savoir la banque centrale norvégienne, rapporte l’agence Reuters.

La Norvège a eu la bonne idée en 1990 de mettre sur pied ce fonds, pour placer les revenus substantiels générés par la commercialisation du pétrole. L’énorme pactole a servir à acheter des actions (62,5% du portefeuille), des obligations (34,3%) et des parts dans l’immobilier (3,2%) dans le monde entier. Ces cinq dernières années ont été particulièrement juteuses, doublant le volume du fonds. Ce dernier, fin décembre dernier, a été évalué à 850 milliards d’euros, avec un rendement de 6,9%, boosté par la niche des actions, qui a connu une poussée de 8,7% en 2016. A la fin de l’an dernier, le fonds avait la main sur 1,3% de la capitalisation boursière mondiale avec des parts dans près de 9.000 entreprises.

Avec de tels revenus, la Norvège peut envisager sereinement l’avenir et la fin du pétrole, contrairement à des pays producteurs comme l’Arabie saoudite, le Koweït ou le Nigeria, très lents à la détente dans la diversification des sources de revenus, de mauvais réflexes qu’ils payent cher en ce moment…

par -

A partir du  mercredi 1er mars 2017, les 12 400 000 actions, de nominal un dinar chacune, qui  composent  le  capital  social  actuel  de  la  société SANIMED seront  négociables dans les conditions suivantes :

Groupe de cotation :  51(continu)

Code Mnémonique : SMD

Code ISIN : TN0007730013

Cours de référence :  4,560 dinars

Un seul fixing sera programmé à 14h05

Négociation au dernier cours coté : de 14h05 à 14 h10

Rappel   sur   les   règles   de   négociations   appliquées   aux   valeurs   nouvellement introduites :

«Pendant  les  trois  premières  séances  de  cotation  de  la  valeur,  la  fourchette  autorisée  est établie  en  appliquant  un  pourcentage  de  fluctuation  de  ±18%  par  rapport  au  cours  de référence  du  jour;  aucun  pourcentage  de  fluctuation additionnel n’est autorisé. Durant ces trois séances, il est programmé un seul fixing par séance. Cependant, dès qu’un cours est établi durant l’une des deux premières séances, ces règles particulières cessent d’être appliquées».

par -

Selon des données publiées, ce mercredi, par l’AFP, le groupe japonais Toshiba a plongé dans une nouvelle crise après avoir mal calculé les risques du rachat par sa filiale nucléaire Westinghouse d’une société du même secteur aux Etats-Unis.

Son action était massacrée en Bourse mercredi (-20,42% à la clôture à 311,6 yens) après -12% la veille, alors que le groupe a avoué un risque de dépréciations massives d’actifs de “plusieurs milliards de dollars” sur son activité nucléaire américaine.

Il redoute naturellement un impact négatif sur ses comptes annuels. Toshiba est d’autant plus mal qu’il a perdu en partie la confiance des marchés en raison de malversations financières révélées mi-2015, nous apprend la même source.

par -

Le rapport annuel sur la supervision bancaire 2015, élaboré par la Banque centrale de Tunisie (BCT), donne la mesure de la participation de l’Etat dans le capital des banques locales (23 au total). D’après le document, le capital global des banques résidentes s’établit à 3,117 milliards de dinars à fin 2015 ; les actionnaires privés tunisiens en détiennent 28,7%, les actionnaires étrangers 32,4% et l’Etat tunisien 38,9%.

En comparaison avec 2014, les deniers injectés par l’Etat dans les banques ont augmenté sensiblement, de 14,5 points de pourcentage, notamment du fait de la recapitalisation de la STB, un des principaux axes du plan de restructuration.

La répartition des actionnaires du secteur bancaire tunisien est la suivante :

– l’Etat tunisien a des parts dans 7 banques

– Des établissements bancaires sont présents dans 10 banques

– Des groupes d’affaires industriels et commerciaux dans 2 banques

– L’actionnariat de référence de 3 autres banques est scindé entre l’Etat tunisien et certains pays arabes.

Par ailleurs pour ce qui est des banques non résidentes (7 au total), elles affichent un capital de 314 millions de dinars à fin 2015. A noter que la structure de l’actionnariat des banques non résidentes n’a pas connu de changement. Comme on pouvait s’y attendre, ce les actionnaires étrangers qui se taillent la part du lion, avec 80,7% du capital de ces banques ; l’Etat tunisien n’est pas complètement absent, puisqu’il a des actions dans une de ces banques.

par -
Le Consortium Tuniso-Koweitien de Développement –CTKD-

La société Horchani Finance qui détenait 114.135 actions et droits de vote de la Société Tunisienne d’Assurances et de Réassurances (STAR), soit 4,947% du capital, a annoncé avoir franchi à la hausse le 6 octobre le seuil de 5% du capital de la STAR et ce, suite à l’acquisition de 1.686 actions et droits de vote représentant 0,07% du capital de la STAR.

A cet effet, la société Horchani Finance détient désormais 5,018% du capital de la STAR.

par -

Les initiateurs du contrat de liquidité des actions AMEN BANK et l’intermédiaire en bourse AMEN INVEST informent le public que le contrat est arrivé à échéance le 06-07-2016.
Il est rappelé que le contrat de liquidité d’AMEN BANK est rentré en vigueur le 06-07-2015. Il était composé de 40 000 titres AMEN BANK et de 1 000 000 dinars de liquidité.
A la date de clôture du contrat, soit le 06-07-2016, ce contrat était composé de 89 106 titres AMEN BANK et de 123 190.040 dinars de liquidité ,en tenant compte de l’augmentation de capital de l’AMEN BANK par incorporation de réserve le 01-08-2016,le stock final est de 92 818 titres AMEN BANK.
Il est à noter que les principaux actionnaires d’AMEN BANK vont mettre en œuvre à compter du 21-09-2016 un nouveau contrat afin d’assurer la liquidité des actions AMEN BANK et la régularité de leur cotation. Le dit contrat est composé de 40 000 titres AMEN BANK Actions Anciennes et de et de 1 000 000 dinars de liquidité.

par -

Le cours de l’action ATB au cours de l’année 2015 a évolué dans une fourchette de prix comprise entre un minimum de 4.100 dinars et un maximum de 5.370 dinars. C’est ce qui a été indiqué lors de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la banque tenue ce jeudi 19 mai 2016 dans l’un des hôtels à Gammarth.

Ce pic de 5.370 dinars a été atteint au mois de février. Au cours des mois suivants et suite aux attentats du Bardo, le cours de l’action s’est déprécié à 4.300 dinars. A partir de mai 2015, l’évolution du cours de l’action s’est inscrite dans la même tendance que le rythme du TunBank.

Le cours de clôture au 31 décembre 2015 s’est établi à 4.200 dinars.

En termes de volume, les transactions ont porté sur un montant total de 5101 375 dinars et les échanges globaux ont concerné 1102 447 actions.

par -

La Banque internationale d’investissement (IIB) a annoncé qu’elle retire sa participation dans Artes, le concessionnaire automobile tunisien par vente de bloc d’actions à raison de 7.1 dinar tunisien l’action à la Bourse de Tunis  où Artes est coté.

En 2008 , IIB et ses investisseurs ont  acquis une participation de 8,62 %ans Artes,  leader du marché de la distribution automobile en Tunisie et  distributeur exclusif des voitures et pièces détachées de Renault, Dacia et Nissan en Tunisie. Artes dispose d’un réseau de vente au détail composé de 26 succursales à travers la Tunisie et a historiquement affiché une performance opérationnelle impressionnante. Pour l’exercice 2015, Artes a affiché un bénéfice net de 27.4 millions de dinars.

“Artes était notre premier investissement en Tunisie et dans l’industrie automobile», a déclaré Sobhi Benkhadra, Pdg d’IIB.

“Bien qu’il s’agisse d’une entreprise prospère,  nous avons estimé que c’est le moment indiqué pour nous retirer conformément à notre nouvelle politique consistant à vendre les  investissements de longue date et déplacer l’attention vers les offres actuelles les plus pertinentes qui maximisent la valeur pour les investisseurs et les actionnaires de la banque », a-t-il expliqué.

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

En exclusivité sur la Radio Tunisienne Chaine Nationale (RTCN), l’ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie, Patrice Bergamini, est intervenu ce mercredi 6 décembre 2017...

AFRIQUE

Selon des données dévoilées par l’Unicef et rapportées par le site Africanews, au moins 400.000 enfants de moins de cinq ans dans la région...

Reseaux Sociaux