Tags Posts tagged with "Alassane Ouattara"

Alassane Ouattara

par -

Le président Ivoirien Alassane Ouattara ne sera pas candidat en 2020. C’est la grande annonce qui a été faite à l’occasion de la création du parti unifié, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

A l’exclusion du PDCI de Henri Konan Bédié, le RHDP unifié rassemble les partis de la coalition au pouvoir.  L’assemblée générale constitutive du nouveau parti s’est tenue, ce lundi 16 juillet à Abidjan, la capitale économique Ivoirienne. C’est Alassane Ouattara, l’actuel président de la République, qui a pris la tête de cette nouvelle formation politique.

Dans son allocution de circonstance, Alassane Ouattara a fait le point sur ses ambitions politiques pour 2020.   »La France a aujourd’hui un président qui a 40 ans, je ne dis pas que je suis vieux mais cela donne à réfléchir. Le monde change. Nous devons travailler le président Bédié et moi, la main dans la main pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération en 2020 » a-t-il déclaré.

par -

Arrivé légèrement en avance, Henri Konan Bédié (HKB) a eu le temps de terminer son cigare, confortablement assis dans son véhicule, avant d’être accueilli à l’entrée du petit palais de la présidence, mardi 10 avril, à 17 h (GMT) tapantes. Après avoir salué la presse, le chef de l’État et le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) se sont isolés pendant près de deux heures.

Si le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, le secrétaire général de la présidence, Patrick Achi, et le directeur de cabinet du chef de l’État, Fidel Sarassoro, étaient présents, ADO et HKB se sont vus « en tête-à-tête », précise une source à la présidence.

La dernière rencontre entre les deux hommes remontaient à novembre 2017. Alassane Ouattara s’était alors rendu au domicile d’Henri Konan Bédié d’Abibjan Cocody-Ambassades. Depuis, le chef de l’État et son allié du PDCI communiquaient un peu par téléphone, beaucoup par émissaires interposés et échanges de courriers.

À l’issue de la rencontre, les deux hommes se sont brièvement présentés devant la presse. « Nous avons, le président Bédié et moi, eu un bon entretien. Nous avons travaillé pendant quasiment deux heures et avons préparés un projet de communiqué qui vous sera distribué immédiatement », a simplement déclaré Alassane Ouattara aux côtés d’un Henri Konan Bédié stoïque, avant de raccompagner son hôte à sa voiture.

Incertitudes sur l’alliance entre le RDR et le PDCI

Ledit communiqué, signé par les concernés, ne donne pas beaucoup de détails. « Le président de la République et le président du PDCI-RDA ont adopté le principe de l’accord politique pour la création d’un parti unifié dénommé « Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix – RHDP », conformément aux conclusions des travaux du comité de haut niveau », peut-on notamment y lire.

Si la déclaration laisse penser que Bédié pourrait bientôt signer le manifeste du parti unifié, aucune date n’est indiquée. Les divergences entre ADO et Bédié ont-elles été aplanies ? L’incertitude qui règne depuis des mois autour de l’alliance entre le PDCI et le Rassemblement des républicains (RDR) est-elle levée ?  Pour avoir des réponses à ces questions, les Ivoiriens devront patienter encore un peu.

par -

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, n’a pas tardé à sévir 3 jours après la mutinerie des soldats des casernes de Bouaké, un mouvement d’humeur, dangereux, qui s’est vite propagé dans le pays, et même dans la capitale, Abidjan. Hier lundi 09 janvier 2017 dans la soirée, Ouattara a passé un grand coup de balai, au sommet de la hiérarchie de la police, de la gendarmerie et de l’armée. Les généraux à la tête de ces corps ont été limogés, et remplacés dans la foulée pour éviter tout flottement qui pourrait ouvrir la brèche à une instabilité sécuritaire, dans un pays où il n’y a pas si longtemps des groupes rebelles ont croisé le fer avec l’armée, suite à la crise politique post-électorale de 2010.

Pour rappel les mutins exigeaient le paiement de leurs primes et des mouvements au sein de la hiérarchie militaire, choses lesquelles, semble-t-il, ont été finalement accordées. Tout est rentré dans l’ordre et les protestataires sont retournés dans les camps…

par -

Le président ivoirien Alassane Ouattara a fait part de la volonté de son pays de s’inspirer de l’expérience tunisienne, notamment, dans les domaines de la formation professionnelle, du tourisme et des technologies de l’information.
Dans une déclaration de presse, lundi, à l’issue de son entretien avec le chef du gouvernement, Habib Essid, à Abidjan, Ouattara a indiqué avoir évoqué avec son interlocuteur les domaines de la coopération tuniso- ivoirienne et les moyens de la consolider, surtout que plusieurs entreprises tunisiennes opèrent en Côte d’Ivoire dans les domaines des travaux publics et de l’habitat.
De con côté, Essid a fait savoir que sa visite à pour objectif de raffermir davantage les relations de longues dates établies entre la Tunisie et la Côte d’Ivoire et ce, sur la base d’une nouvelle approche tenant compte des mutations actuelles et de l’intérêt commun des deux pays.

TAP

FOCUS 🔍

L’Union Internationale de Banques (UIB) vient de franchir le cap symbolique d’un Milliard de Dinars de Capitalisation boursière, soit l’équivalent de 1% du PIB...

Le meilleur des RS

Ancien DG de l’ONTT, Wahid Ibrahim en a certainement gardé cette capacité à brosser d’un «coup de gueule» qui ne dit que gentiment son...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), 73 ans, repart pour un mandat de 5 ans, après un second tour qu'il a remporté avec une confortable majorité,...

Reseaux Sociaux

SPORT

Désignation des arbitres de la première journée du championnat de la Ligue 1 du football professionnel, prévue samedi 18, dimanche 19 et mercredi 22...