Tags Posts tagged with "argent"

argent

par -

Il y a quelques jours, le Conseil d’administration du FMI (Fonds monétaire international) achevait la première revue du programme économique de la Tunisie appuyé par un accord au titre du Mécanisme Élargi De Crédit (MEDC). L’achèvement de la revue permet aux autorités tunisiennes de tirer l’équivalent de 227.2917 millions de DTS (Droits de tirages spéciaux), qui est l’unité de compte du FMI, mais dont le rendu en USD peut varier, vers le haut ou vers le bas, en fonction du taux de change du dollar américain. Pour cette tranche, déjà encaissée par la BCT, c’est environ 319 millions de dollars, représentant un peu moins de 8 jours d’importation. Le 15 juin, les avoirs nets en devises remontaient ainsi à 102 jours d’importation, contre 94 jours la semaine dernière.

En contrepartie de ce crédit, le gouvernement s’était engagé à faire les réformes nécessaires qui devraient pérenniser les capacités de la Tunisie à rembourser cette dette. Il devait ainsi «réduire le déficit budgétaire pour stabiliser la dette publique en-dessous de 70 % du PIB à l’horizon 2020, tout en augmentant les dépenses d’investissement et les dépenses sociales», comme le rappelle le dernier communiqué du FMI. Mais aussi assurer un «resserrement de la politique monétaire et un assouplissement plus accru du taux de change », des mesures qui «contribueront à contenir l’inflation, améliorer la compétitivité et préserver les réserves internationales».

⦁ Un nouveau calendrier pour les crédits du FMI

Le FMI rappelle aussi que «pour parvenir à un rééquilibrage budgétaire propice à la croissance et soucieux de la dimension sociale, il sera essentiel de mettre en œuvre les mesures fiscales prévues pour 2018 et la nouvelle Direction des Grandes Entreprises, deux initiatives qui auront pour effet de renforcer l’équité fiscale».

Deux mesures fiscales majeures devraient ainsi figurer dans la Loi de Finance 2018 et concerner la TVA et l’impôt sur la plus-value immobilière. On notera par ailleurs que le communiqué du FMI parle déjà de la LF 2018, comme s’il en connaissait déjà le contenu. Au fait, il s’agirait plutôt d’un document qui a été remis au FMI par l’ancienne ministre des Finances, qui retrace les engagements tunisiens et a été mis à jour par l’équipe de négociation.

On lit aussi dans le dernier communiqué du FMI que son Conseil d’administration a «approuvé la demande de dérogations des autorités à l’égard de la non-observation de critères de réalisation sur les réserves internationales nettes, les avoirs intérieurs nets et le déficit budgétaire primaire». Il s’agit en fait de l’accord du FMI à la Tunisie, suite au retard pris par certaines réformes.

⦁ Où iront les 319 MUSD du FMI cet été ?

 Mais le Conseil d’administration du FMI a aussi «approuvé la demande des autorités pour rééchelonner l’accès aux ressources en six versements semestriels». En fait, la tranche de crédit devant être décaissée en octobre 2016 ayant sauté, la Tunisie a demandé à en répartir le montant sur le reste du programme. A partir de mars 2018 donc, les montants semestriels que devra empocher la Tunisie à l’issue de chaque revue augmenteront et seront décaissés, si tout va bien, selon un nouveau calendrier.

Pour la somme qui sera déboursée au cours de ce mois de juin 2017 (319 MUSD représentant 775, 192 MDT au cours de ce jour), précisons d’abord qu’elle sera versée au budget de l’Etat, même si elle pourrait figurer sur le tableau des réserves en devise qu’affiche la BCT.

Nous croyons par ailleurs savoir qu’une partie devrait être «dinarisée», ou convertie en Dinars, pour donner à l’Etat les moyens de lever le pied en matière d’endettement intérieur à travers les BTA (Bons de Trésors assimilables). Une mesure qui ne devrait pas trop plaire aux banquiers, dont certaines profitent de la manne des BTA pour réaliser d’importants bénéfices hors-exploitation. La «dinarisation» ne devrait cependant pas dépasser les 200 MUSD.

Le reste devrait d’abord aller payer deux très importantes factures incontournables : D’abord celle de l’importation des céréales et l’autre pour le gaz. On ne connait pas les montants, mais on nous assure que la seule facture de gaz pour la maison Tunisie pourrait bien «bouffer» large partie du crédit en devises. Des sources évoquent aussi l’imminent remboursement d’un crédit étranger qui pourrait être aussi payé sur les fonds du FMI. A la BCT, on nous assure cependant que le montant de ce remboursement est déjà provisionné et n’aurait donc pas besoin d’être tiré sur le crédit FMI.

par -

Après sa sortie hier pour éclairer les lanternes des citoyens sur le rôle exact de l’instance Vérité et Dignité (IVD) dans le rapatriement de l’argent planqué en Suisse, Slim Chiboub en a remis une louche ce mercredi 31 mai 2017, sur Shems FM. «Depuis 2011, les autorités tunisiennes veulent rapatrier mon argent gelé en Suisse», a déclaré le gendre de Ben Ali.

Il a ajouté qu’il est disposé à verser ce pactole dans les caisses publiques jusqu’à la fin des investigations. Il a dit par ailleurs que quand l’émissaire suisse a débarqué en Tunisie pour converser avec lui, dans sa cellule, elle avait dans un premier temps refusé de le laisser récupérer cet argent par crainte que cette demande soit faite sous la pression ou la menace, de la part des autorités tunisiennes. «Quand j’ai été libéré, je recontacté les autorités suisses et la procédure de rapatriement de l’argent a été réactivée», a confié Chiboub.

par -

Slim Chiboub est passé sur Cap FM ce mardi 30 mai 2017 pour faire la lumière sur l’argent rapatrié récemment de la Suisse. Il a affirmé que l’instance Vérité et Dignité a joué franc jeu dans cette affaire en dévoilant tous ses ressorts.

«Dans le communiqué publié récemment par l’Instance pour porter à la connaissance des citoyens la récupération de cet argent, l’IVD ne s’est jamais attribuée le mérite de cette opération. Elle n’a jamais formellement dit que c’est elle qui a fait rapatrier cet argent ! Il n’y a donc pas de tentative d’induire l’opinion publique en erreur comme certains l’ont laissé entendre”, a déclaré Chiboub. Il a ajouté : «C’est le juge du pôle judiciaire et financier qui a contacté les autorités suisses et qui a entamé la procédure de rapatriement de ces fonds gelés ; toutefois l’IVD a sa part dans ce rapatriement, car elle a donné son aval à la procédure quand je lui ai envoyé un courrier».

Enfin il s’en est pris à la tentative de diabolisation de l’Instance.

par -

Deux lingots d’or 24 carats de 4 kilos et une grosse somme d’argent en devises estimée à 1.4 million de dinars tunisiens ont été saisis, dans la matinée de ce jeudi, par les agents de la douane du passage frontalier de Ras Jedir.

Selon Jawhara fm, l’argent et l’or saisis ont été découverts à l’intérieur du réservoir de carburant d’une vieille voiture.

Le propriétaire de la voiture suspecte a été arrêté, après consultation du ministère public, a indiqué la même source.

par -

Dans un entretien avec le journal Echourouk, paru dans l’édition d’hier dimanche 24 juillet 2016, le père de l’auteur du carnage de Nice (84 morts), le Tunisien Mohamed Bouhlal, a formellement démenti l’information selon laquelle son fils aurait transféré à la famille le montant de 250 000 dinars avant de passer à l’acte.

Par ailleurs il a affirmé que rien dans le comportement de son fils ne laissait penser qu’il était capable de commettre un crime de cette ampleur.

Enfin il a déclaré que ce Mohamed Bouhlal a fait mérite le châtiment le plus élevé…

par -

C’est le  tabloïd britannique Daily Mail qui l’affirme, l’auteur de l’attentat de Nice, le Franco-Tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a  envoyé de l’argent à sa famille à Msaken en Tunisie, quelques jours avant de perpétrer l’attaque, une somme de quelque 100.000 euros en cash, soit l’équivalent de 240 dinars tunisiens, selon son frère Jaber, cité par le même quotidien.

« Il avait l’habitude de nous envoyer régulièrement de petites sommes d’argent à l’instar de la majorité des Tunisiens qui travaillent à l’étranger. Mais cette fois-ci, il nous envoyé tout cet argent, c’est une fortune », a-t-il dit au Daly Mail

L’information a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux mais elle a été  formellement démentie par une source proche de l’enquête contactée par le journal Nice Matin.

En outre et selon une source policière citée par le JDD,  le tueur  a « vidé son compte » en banque « en une semaine ». Il a également « vendu sa voiture » mercredi 13 juillet, la veille de son passage à l’acte.

par -

Une patrouille relevant du district de la Garde Nationale de Foussana du gouvernorat de Kasserine a mis la main, ce jeudi 24 mars sur une femme âgée d’une quarantaine d’année en possession de faux billets de 20 dinars, rapporte Mosaïque Fm.

La femme a avoué avoir reçu l’argent d’un ouvrier travaillant dans un atelier d’électronique dans la zone de Foussana.

A l’issue de ses informations, une descente a été opérée au domicile de l’individu qui était sur le point de détruire un ordinateur et une somme d’argent falsifiée.

Après son arrestation, l’ouvrier a avoué avoir falsifié des billets avec l’aide de la femme précitée.

par -

Selon les statistiques de la Banque Centrale de Tunisie, les concours à l’économie ont affiché une décélération de la croissance en 2015 par rapport à 2014 (6,2% contre 9,2% en 2014), en rapport avec le rythme décéléré de l’évolution des crédits à court et long termes. Dans le même sillage, l’encours des dépôts bancaires a enregistré, en 2015, un ralentissement de son rythme d’évolution en comparaison avec l’année précédente (4,2% contre 8,7%), sous l’effet de la hausse modérée des comptes à terme et la baisse sensible des certificats de dépôts.

L’évolution plus accéléré des concours à l’économie par rapport aux dépôts a engendré inévitablement un creusement du déficit de la liquidité bancaire au cours de l’année 2015, par rapport à l’année précédente, ce qui a porté les opérations de politique monétaire à 5 144 mDT en moyenne, en hausse de 114 mDT par rapport à l’année dernière. Le taux d’intérêt moyen sur le marché monétaire a clôturé l’année 2015 à 4,28% en décembre contre 4,30% un mois plus tôt.

  • L’ATB signe la plus grande hausse de PNB

En 2015, le Produit Net Bancaire du secteur a enregistré une progression de 6,5% à 2 777 mDT. Comme en 2014, la hausse a principalement émané des revenus de placement qui ont gagné 230 points de base dans la structure du PNB à 23,1% au détriment de la marge d’intérêt qui représente désormais 54,5% du PNB (contre 57% en 2014). Le contexte monétaire tendu et le manque de liquidité a poussé les banques vers l’activité placement qui génère des revenus récurrents mais qui sert aussi à se refinancer auprès de la BCT à moindre coût. La marge sur commission est restée, cependant, stable à 22,3%.

dcpnb

Parallèlement à la hausse de l’activité placement, toutes les banques ont enregistré une hausse des revenus de leurs portefeuilles mais l’effet varie selon les banques: +46,2% pour la STB, +35,4% pour l’UBCI, +34,2% pour la BT et +30,1% pout l’UIB. Alors que les autres banques s’orientent de plus en plus vers l’activité placement, ATB se recentre désormais sur l’activité bancaire. Elle a été la seule banque à avoir renforcé le poids de sa marge d’intérêt, représentant désormais 38,7% de son PNB. Après l’ATB et la BTE, la BH enregistre un gain de 10,6% de son PNB à 271,9 mDT. Une performance qui vient en grande partie de la réalisation de plus-values sur son portefeuille de placement.

  • Biat leader en PNB, ATB champion de la croissance du RBE qui baisse chez l’UBCI

Avec une progression de 8,1%, la BIAT consolide sa place de leader en termes de PNB (19,1%). Mais contrairement au secteur, la progression a principalement été alimentée par l’activité bancaire elle-même: hausse de la marge d’intérêts (+6%) et des revenus sur commissions (+19,6%). Il est à rappeler que la BIAT a un avantage concurrentiel bien confirmé avec un cout des ressources faible et des niveaux de commissions des plus élevés sur le marché.

Avec une progression du PNB de 6,5% et une évolution moins rapide des charges opératoires, le Résultat Brut d’Exploitation du secteur affiche une croissance de 7,3% par rapport à 2014. A cet effet, l’ATB a été le champion avec une hausse de 29,8 %, loin devant les 9,9 % de la BT et les 8,9 % de la Biat. Deux banques se sont illustrées par des baisses de leurs RBE. Et si l’on comprend les -9,3 % d’une BNA en recapitalisation et en reconstruction, la baisse de 1,4 % de la filiale tunisienne de la française UBCI reste encore inexpliquée.

dcdata

Question comportement boursier, voici ce que conseillait l’intermédiaire boursier et ca n’engage que lui, même si l’on pourrait comprendre autre chose de certains de ses «conserver». Mais bon !

par -
Sur le plan monétaire

L’encours des dépôts bancaires a enregistré, en 2015, un ralentissement de son rythme d’évolution en comparaison avec l’année précédente (4,2% contre 8,7), sous l’effet de la hausse modérée des comptes à terme et la baisse sensible des certificats de dépôts. La même tendance a concerné les concours à l’économie durant la même période (6,2% contre 9,2% en 2014), en rapport avec le rythme décéléré de l’évolution des crédits à court et long termes.

par -
Des sources ont indiqué au quotidien « Achourouk »

Des sources ont indiqué au quotidien « Achourouk », que le nombre des personnes menacées de mort en Tunisie a dépassé la cinquantaine.

Le nombre des personnes ciblées a connu une progression considérable, et la dernière personne est Mohamed Chafik Zorkin, Président de la Commission de l’énergie et des secteurs de production à l’Assemblée nationale constituante(ANC), qui vient d’être informé par les services de sécurité qu’il fait l’objet d’une menace de mort .

Achourouk a indiqué que la protection des personnes menacées ainsi que leurs familles coûte à l’Etat environ 8 millions de dinars par mois.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

La Banque africaine de développement (BAD) pense pouvoir offrir 25 millions d'emplois d'ici 2025, dans le cadre de sa nouvelle stratégie pour changer le...

SPORT

Reseaux Sociaux