Tags Posts tagged with "arrestation,"

arrestation,

par -

Les services de police ont mis la main, hier lundi 25 décembre 2017, sur un caissier de l’hôpital El Fawar à Kébili. Le prévenu est accusé d’avoir détourné l’argent de l’établissement, rapporte Shems FM.
Une source officielle de la direction régionale de la santé du gouvernorat a confié que le directeur de l’hôpital s’est rendu compte, en procédant à l’inventaire des recettes de l’hôpital, qu’il y avait un écart entre ce qui est mentionné sur le registre des paiements et la somme dans la caisse.

La même source a indiqué que le directeur a saisi la direction régionale de la santé, laquelle a alerté le contrôleur des Dépenses publiques. Après vérification des anomalies, ce dernier a informé la police. Les investigations sur cette affaire se poursuivent…

par -

Une brigade spéciale a mis la main sur l’homme d’affaires Chokri Cheniti, qui opère dans la friperie. Il a été interpelé alors qu’il voulait, manifestement, filer à l’anglaise à l’aéroport Tunis-Carthage, dans la soirée du mercredi 20 décembre 2017, rapporte Shems FM.
Il a été illico placé en résidence surveillée, sur instruction du ministère de l’Intérieur, comme le stipule la loi sur l’état d’urgence, ajoute la source.

D’après les premiers éléments de l’enquête, Cheniti est suspecté d’être mouillé dans des affaires de contrebande et d’avoir subtilisé de grosses sommes d’argent en se servant de chèques bancaires qui étaient bien en évidence sur le bureau de l’un des gendres de Ben Ali, le 14 janvier 2011.

par -

Un Omda en exercice à Medjez El-Bab a été arrêté vendredi pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.
Selon un communiqué rendu public samedi par le ministère de l’Intérieur, ce chef de secteur publie sur sa page personnelle du réseau social ” Facebook ” des photos et des posts qui font l’apologie de l’organisation terroriste ” Daeach ” et incitent au terrorisme.
Consulté à ce sujet, le ministère public a ordonné de placer ce chef communautaire en garde à vue et d’engager des poursuites judiciaires à son encontre pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

par -

Les services des forêts à Tataouine ont intercepté deux Emiratis, deux Pakistanais et un Bengalais en flagrant délit de chasse illégale d’outarde, au fin fond du Sahara, à l’aide de faucons et en utilisant des véhicules 4×4. Les braconniers ont été déférés en justice et un procès-verbal d’infraction a été rédigé à leur encontre.
Ces personnes qui avaient obtenu une autorisation touristique des autorités régionales ont été sommées de ne plus se rendre dans la zone saharienne, suite à cet incident.
Avant la Révolution, le désert de Tataouine était le théâtre de braconnage de la part de touristes des Pays du Golfe, à la recherche de ces oiseaux rares, signale le responsable du département des forêts à Tataouine, Sassi Mahdhi, dans une déclaration à l’agence TAP.
Pour préserver l’outarde, l’Institut des régions arides à Médenine avait mené avec succès une expérience de reproduction de l’espèce en captivité et d’insémination artificielle.

par -

Les autorités tunisiennes sont sur les dents depuis le tragique accident au large de Kerkanneh, dans lequel des dizaines de migrants clandestins ont péri. Ce lundi 23 octobre, les unités de la garde nationale qui ratissent la localité de Jbeniana, dans le gouvernorat de Sfax, ont mis la main, avec la coopération des services de la lutte contre le crime de Ben Arous, sur deux gros poissons, parmi les plus grands convoyeurs de clandestins vers l’Europe, précise un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Les texte indique que les deux individus, originaires de la région, étaient activement recherchés pour répondre de plusieurs chefs d’accusation dans moult dossiers, tous en relation avec l’immigration clandestine.

par -

Dans une déclaration, ce mercredi 18 octobre 2017 à Africanmanager, le porte-parole du pôle judiciaire anti-terroriste, Sofiène Selliti, est revenu sur l’arrestation du directeur régional du commerce à Nabeul, Yosri Dimergi, ainsi que plusieurs cadres de la douane dans une affaire de corruption en lien avec l’homme d’affaires Mohamed Fekih.

Le DR du commerce à Nabeul est actuellement en détention et fait partie des 13 personnes arrêtées pour blanchiment d’argent, trafic de devises et importation sans déclaration de marchandises prohibées.

Le juge d’instruction près du pôle judiciaire financier a décidé, dans le cadre de cette affaire, de maintenir en liberté 5 personnes et d’émettre des mandats de recherche contre 9 autres dont des cadres bancaires et des douaniers.

Toutefois une source bien informée du ministère du Commerce a démenti les informations publiées par certains médias selon lesquelles Yosri Dimergi avait été suspendue de ses fonctions pour une affaire de corruption liée à l’homme d’affaires Mohamed Fekih.

Joint par téléphone par Africanmanager, notre source nous a confié que la ministère du Commerce ne peut décider de la suspension de cette personne qu’une fois le délit établi et le jugement notifié.

par -

Les unités de la police municipale ont, dans le cadre d’une campagne de lutte contre le phénomène d’étalage anarchique et aux marchandises d’origine inconnue, effectué 97 opérations de saisie de marchandises, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Lors de cette campagne menée hier 5 octobre 2017 et visant le domaine de la sécurité publique, les équipes municipales ont également rédigé 4 procès verbaux judiciaires et arrêté 5 personnes recherchées.

Dans le domaine de la santé, 94 contraventions sanitaires et 38 procès verbaux économiques ont été rédigés, indique le même communiqué.

par -

Les unités du district de la sûreté nationale à Gabès sont parvenues à arrêter 5 individus (leurs âges varient entre 22 et 32 ans, dont une jeune fille de 16 ans, impliqués dans des affaires de terrorisme, rapporte Shems Fm.

Les cinq jeunes s’entraînaient dans une région à Gabès et il s’est avéré qu’ils ont des relations avec le terroriste dangereux, Almokni Abou Muslim, indique la même source.

par -

Le trésorier et le gardien de la recette des Finances de Tajerouine, au Kef, dormiront en prison ce lundi 28 août. Ainsi en a décidé le juge d’instruction du tribunal de première instance. Il a émis un mandat de dépôt à l’encontre de ces deux individus, accusés de piloter depuis les locaux des Finances un réseau de distribution de cigarettes, rapporte Mosaïque FM.

Les forces de l’ordre ont saisi dans la maison du gardien plus de 6000 paquets de cigarettes. La marchandise était fin prête pour son acheminement vers des contrebandiers.

Le juge d’instruction a confié le dossier à la brigade économique d’El Gorjani, à Tunis.

par -

” Le conducteur du véhicule de contrebande qui avait percuté à mort le garde national à Kairouan a été arrêté samedi soir dans la localité de Kabbara de la délégation de Nasrallah “, a annoncé le colonel major Khelifa Chibani.
Originaire de la ville de Sidi Ali Ben Aoun (Sidi Bouzid), le suspect, 32 ans, est tombé dans une embuscade qui lui a été tendue par les forces de l’ordre, a expliqué Chibani à l’agence TAP.
Le responsable de la mort du garde national a été amené à se diriger vers un barrage d’une patrouille mixte de sécurité déployée dans la localité de Kabbara. Il a été interpellé, alors qu’il franchissait le barrage en question, a-t-il ajouté.
Selon, Khelifa Chibani, des poursuites judiciaires ont été engagées contre lui pour homicide volontaire.

par -

Les unités de la Garde Nationale à Bizerte ont arrêté, dimanche 6 août 2017, trois personnes suspectées de provoquer des incendies dans les forêts de Sejnane (gouvernorat de Bizerte), a indiqué le commandant khaled Grissa dans une déclaration à la Tap.
Les suspects, âgés entre 18 et 25 ans, ont été interrogés par la police, après avoir été interceptés dans la zone forestière à Sejnane, a souligné la même source.
Près de 40 individus ont été soumis à un interrogatoire et 4 procès d’infraction ont été rédigés, a ajouté la même source.
Plusieurs habitants à Sejnane ont été évacués à la suite de la série des incendies qui se sont déclenchés depuis environ une semaine dans la région.

Le ministère public avait ordonné l’ouverture d’une enquête sur les incendies dans les forêts de Sejnane et les causes de la reprise du feu, précédemment, maîtrisé en totalité par les services intervenants en coordination avec la commission régionale de lutte contre les catastrophes naturelles.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communique publié mardi 21 mars 2017, que les unités maritimes de la Garde nationale de Bizerte ont mis en échec, hier lundi, une tentative de franchissement illégal des frontières maritimes sur les côtes de Rafraf en direction de l’Italie.

16 personnes âgées entre 17 et 40 ans ont été arrêtées lors de cette opération.

par -

Une source responsable de la Garde nationale à Mahdia a fait savoir à la TAP que 11 personnes portant la nationalité ivoirienne ont été arrêtées, dimanche 19 mars 2017, alors qu’ils s’apprêtaient à immigrer clandestinement vers les côtes italiennes.

Les personnes arrêtées (4 femmes et 7 hommes) ont été interceptés dans la forêt Ouled Mabrouk (sur les côtes de Melloulech dans le gouvernorat de Mahdia). Elles devaient embarquer clandestinement, demain, lundi vers l’Italie.
Le groupe d’immigrés a été aidé par un intermédiaire, actuellement, en fuite, indique la même source.

par -

Les unités sécuritaires à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) ont réussi, mercredi 15 mars 2017, à arrêter, deux dealers de drogue spécialisés notamment dans la commercialisation de comprimés stupéfiants, a indiqué une source sécuritaire à l’agence Tap.

Quelques 150 comprimés stupéfiants et une somme d’argent (3 mille 500 dinars) ont été saisis dans la maison de l’un des dealers, a précisé la même source, ajoutant que les deux suspects ont été placés en détention.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public, ce jeudi 23 février 2017, qu’un réseau spécialisé dans le trafic de pièces archéologiques a été démantelé à Sousse, résultant ainsi l’arrestation de 4 individus.

Ces personnes ont été appréhendées alors qu’elles étaient à bord d’un véhicule portant une immatriculation étrangère où un sac contenant 663 pièces de monnaie anciennes a été trouvé.  5000 euros ont été également saisis chez le conducteur du véhicule, indique la même source.

Le groupe avait l’intention de vendre les pièces. Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Les brigades de la police judiciaire relevant du district de la Garde nationale à la Manouba ont arrêté, mercredi 22 février 2017, des malfrats qui avaient brûlé en décembre dernier, le drapeau national à la place des martyrs à Mornaguia.

Une source sécuritaire a indiqué à la TAP dans la région qu’une enquête a été ouverte après que des inconnus ont mis le feu au drapeau national à la place des martyrs en face du siège de la délégation de Mornaguia.

Un suspect a été arrêté, a précisé la même source, rappelant que lors de l’interrogatoire il a reconnu avoir commis ce délit ainsi que deux autres jeunes. Un deuxième suspect a été arrêté et le troisième complice est recherché, selon la même source.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public ce mardi, l’arrestation durant la seule journée d’hier, lundi 13 février 2017 de 749 personnes recherchées .

Selon le même communiqué, le ministère de l’Intérieur a arrêté 41 personnes pour vol, 18 pour agression et violence et 26 autres pour détention, consommation et commercialisation de stupéfiants.

par -

Les habitants de la délégation de Sened au gouvernorat de Gafsa entament, aujourd’hui, mercredi 25 janvier 2017, une grève générale pour contester l’arrestation de trois jeunes, rapporte Mosaïque Fm.

Ces jeunes ont été arrêtés suite à des manifestations qui ont eu lieu récemment dans la région. Des activistes de la société civile et les parents des jeunes ont lancé cet appel à la grève.

par -

Un dangereux dealer de drogue a été arrêté dimanche 15 janvier 2017 par les unités sécuritaires relevant du district de la sûreté nationale de Kasserine, rapporte Jawhra fm.
Citant des sources sécuritaires, la même source a précisé que ce dernier était en possession d’un kg de cannabis au moment de son interpellation.

par -
Des affrontements ont eu lieu lundi soir

Sept personnes impliquées dans le jet de cocktails Molotov sur la façade des locaux du poste de police de Menzel Jemil, dans le gouvernorat de Bizerte, ont été placés en garde à vue, samedi soir.
L’affaire remonte à mars 2015. Des inconnus avaient alors jeté des cocktails Molotov sur le poste de police de Menzel Jemil, endommageant la façade des locaux.
Les gardés à vue, dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 35 ans, sont originaires de Menzel Jemil et de la localité d’el Azib (délégation de Menzel Jemil), a indiqué une source sécuritaire à l’agence TAP. Des mineurs figurent, également, parmi les personnes interpellées, a-t-il précisé.

FOCUS 🔍

L’Union Internationale de Banques (UIB) vient de franchir le cap symbolique d’un Milliard de Dinars de Capitalisation boursière, soit l’équivalent de 1% du PIB...

Le meilleur des RS

Des appels au civisme fusent de partout en ce moment, pour des villes propres et des canalisations dégagées, notamment dans la perspective des débordements...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

«Nous avons traduit les promesses en travaux, beaucoup a été fait ; nous avons enregistré des avancées, et nous devons défendre nos acquis. C’est...

Reseaux Sociaux

SPORT

 Le Serbe Novak Djokovic, grâce à sa première victoire au Masters 1000 de Cincinnati dimanche aux dépens de Roger Federer, s'est un peu plus rapproché des...