Tags Posts tagged with "attaque terroriste"

attaque terroriste

par -

La sœur de l’auteur de l’attaque de la patrouille de police au Bardo est une employée à l’ARP. Selon des informations rapportées par Shems Fm, elle travaille comme attachée de gestion.

Lors d’une descente dans son domicile à cité Ettadhamene, une liste comportant les noms, adresses, salaires, heures d’entrée et de sortie des députés et même des femmes de ménage travaillant au Parlement a été découverte dans son ordinateur, indique la même source.

Il est à noter à ce propos que les deux sécuritaires ont été agressés ce matin au Bardo par un élément takfirste. Arrêté, l’agresseur a reconnu avoir adopté la “pensée takfiriste” depuis trois ans. Il considère que les sécuritaires sont des “Taghouts” et que leur meurtre est une forme de djihad.

par -

Le procès de l’attaque terroriste du Musée du Bardo a été reporté au 9 janvier 2018, a indiqué le porte-parole du Tribunal de première instance et du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme Sofiene Selliti.
Il a ajouté que toutes les demandes de libération ont été rejetées par le tribunal.
Dans une déclaration mardi à l’agence TAP, Sofiene Selliti a précisé que ce procès, qui concerne 25 accusés (21 arrêtés et 4 en liberté) a été reporté à la demande de la partie civile.

par -

L’enquête sur l’attentat perpétré par Ahmed Hanachi, un ressortissant tunisien, à Marseille dimanche dernier et qui a fauché deux jeunes filles se poursuit, aussi bien en Tunisie qu’en France. Hier jeudi 05 octobre, le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a évoqué les développements des investigations, rapporte Le Point. Au terme de son entretien avec le Premier ministre français, Édouard Philippe, Chahed a confié que jusqu’ici les recherches n’avaient établi aucune connexion entre Hanachi et des groupes «terroristes» en Tunisie. «L’enquête est en cours, nous n’avons pas vraiment de liens aujourd’hui ou de preuves qui prouvent l’attachement, quand cette personne était en Tunisie, avec des groupes terroristes ou Daech», a-t-il affirmé. Pour rappel, cette attaque avait été revendiquée par l’organisation de l’Etat islamique…

Chahed a ajouté : «Nous avons été aussi choqués en Tunisie puisque nous-mêmes avons été victimes de trois attentats terroristes en 2015»…

En Tunisie, c’est toujours l’incompréhension et la stupeur pour la famille de Hanachi, 29 ans, qualifié par les siens d’adepte des drogues certes complètement paumé, mais qui n’a pas une once de radicalisation.
Son père dit de lui qu’il a mis les voiles à l’âge de 17 ans, pour l’Europe, mais faisait des séjours réguliers au pays natal, à Bizerte, aux côtés de ses proches…

par -

Le procès de l’attaque terroriste de Sousse ayant ciblé en 2015 l’Hôtel Impérial reprendra, ce mardi, devant le Tribunal de première instance de Tunis.
Lors de la première audience vendredi 26 mai dernier, la chambre criminelle au Tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les crimes terroristes avait reporté l’examen de l’affaire au 3 octobre et rejeté les requêtes déposées par les avocats de la défense pour la mise en liberté des accusés. 14 accusés arrêtés dans l’affaire de Sousse ont assisté à l’audience à l’exception de deux accusés sur les 12 autres laissés en liberté. Six policiers seront traduits en justice dans le procès de l’attentat de Sousse pour “non-assistance à une personne en danger”, contrairement aux dispositions de la loi n° 66-48 du 3 juin 1966, relative à l’abstention délictueuse.

Dans une déclaration précédente à l’agence TAP, le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis et du Pôle judiciaire antiterroriste, Sofien Selliti avait indiqué que le procès a été reporté jusqu’à convocation des personnes étrangères ayant subi un préjudice et qui n’ont pas été informées de la date du procès, ainsi que des accusés en état de liberté.
Notons que la 5e chambre criminelle au Tribunal de première instance de Tunis avait décidé le 11 juillet dernier de joindre le procès de l’attaque de Sousse à celui du Bardo (18 mars 2015) du fait que les personnes impliquées étaient les mêmes. La date de la prochaine audience du procès de l’attaque du Bardo aura lieu le 31 octobre courant.

par -

Le bilan de la tuerie survenue hier dimanche 1er octobre 2017 dans la soirée à Las Vegas s’est terriblement alourdi. On parle maintenant d’au moins 50 décès et 400 blessés, rapporte Le Monde ce lundi. Le tireur, qui a été identifié, a frappé en plein festival de musique country près du casino de Mandalay Bay. A noter que l’assaillant, Stephen Paddock, 64 ans, est originaire de Mesquite, dans le Nevada et qu’il n’a aucun antécédent judiciaire. A souligner aussi que Daech a revendiqué l’attaque par le canal de son agence de propagande Amaq. Toutefois le shérif du compté a affirmé qu’il n’y avait à sa connaissance aucune relation tangible entre le tireur et l’Etat islamique…

Le shérif a par ailleurs confié que plusieurs plusieurs agents chargés de sécuriser le concert pourraient avoir trouvé la mort, dont deux qui n’étaient pas en service. Il a également déclaré que dix fusils ont été retrouvés dans la chambre louée par le tireur et qu’il s’est suicidé avant que les unités de police débarquent sur les lieux, après avoir affirmé qu’il avait été abattu…

par -

Le procureur de Paris, François Molins, a convié la presse ce lundi 02 octobre 2017 pour faire le point sur les investigations suite à l’attaque terroriste d’hier dimanche, à l’arme blanche, devant la gare Saint-Charles à Marseille, revendiqué par Daech. Pour rappel, l’assaillant a assassiné deux jeunes femmes, deux cousines d’à peine 20 ans, avant d’être liquidé par les unités militaires.

Le procureur a indiqué que l’homme est connu des services de police, notamment les brigades antiterroristes ; il avait été interpelé à 7 reprises depuis 2005 et avait à chaque fois donné une identité différente, rapporte Le Figaro. Pas plus tard que vendredi dernier, il avait coincé à Lyon pour un délit mineur, vol à l’étalage et placé en garde à vue. Et cette fois il avait exhibé un passeport tunisien. Selon ce document, il a vu le jour le 9 novembre 1987 à Bizerte, en Tunisie, d’après le site 20 Minutes. Mais vu ses antécédents, les enquêteurs sont en train de «s’assurer de l’authenticité» du passeport, un document qu’il n’avait pas en sa possession quand il est passé à l’acte à Marseille, a indiqué le procureur de Paris. Ce qu’on sait c’est qu’il a confié avoir résidé à Lyon, «s’était dit sans domicile fixe et sans emploi autre que des missions non déclarées comme peintre», «consommateur de drogues dures» et «divorcé», a ajouté Molins…

par -

Une attaque meurtrière à l’arme blanche a eu lieu à Marseille, deux femmes ont trouvé la mort poignardé par le meurtrier avant que ce dernier ne soit abattu par des militaires de Sentinelle. Selon le site 20minutes.fr, Daesh a revendiqué l’attaque dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq.

L’attaque a eu lieu vers 13h45, sur le parvis de la gare principale de Marseille. L’assaillant, âgé d’une trentaine d’année, ne portait pas de papiers d’identité mais serait déjà connu par la police pour des faits de droit commun.

par -

Dimanche soir, au moins 18 personnes ont été tuées et une dizaine d’autres blessées dans l’attaque d’un restaurant de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.Les nationalités des victimes sont encore inconnues.

Selon les informations rapportées ce lundi par l’AFP, des opérations de quadrillage, de vérification des maisons avoisinantes se poursuivaient. L’attaque n’a pas été revendiquée, mais les autorités semblent croire à une offensive djihadiste.

par -

La Tunisie condamne fermement toute tentative d’ébranler la sécurité et la stabilité du Bahreïn et exprime son soutien aux mesures prises par son gouvernement pour préserver la sécurité de son peuple et de son territoire, lit-on dans un communiqué publié lundi par le ministère des Affaires étrangères.

Les autorités bahreïnies avaient annoncé l’interpellation d’une cellule qui planifiait des attaques terroristes contre le Royaume.

par -

Jacques Pradel, un célèbre journaliste français d’investigation, s’est penché, dans son émission « L’heure du crime », sur les avancées de l’enquête autour du carnage du musée du Bardo, à Tunis, le 18 mars 2015. Mais précisons tout de suite que ce n’était pas pour jeter des fleurs aux enquêteurs et à la justice tunisiens. Dans ce programme, diffusé le lundi 20 mars 2017, le journaliste a pointé les zones d’ombre dans les investigations et le fait que l’enquête stagne…

Deux journalistes du magazine Sang-Froid sont revenus sur des arguments déjà assénés par les médias français, et pas de manière feutrée : Le caractère pour le moins énigmatique de la personnalité de l’un des juges en charge du dossier du Bardo. Ils ont également évoqué les étranges “ratés de la justice tunisienne”.

Par ailleurs les deux journalistes ont affirmé que le dossier transmis par les magistrats tunisiens aux juges français est tronqué et que les deux tiers des éléments manqueraient à l’appel… Bref, rien de très glorieux pour le berceau du printemps arabe. La réaction des autorités tunisiennes s’impose car cette musique là commence à être entêtante…

par -

Les unités sécuritaires à Kébili ont procédé à plusieurs descentes dans la nuit du lundi 13 mars 2017 et ont interrogé près de 40 personnes suspectées d’être en relation avec les terroristes qui ont attaqué la patrouille sécuritaire à Jenaoura, rapporte Mosaïque Fm.

Le ministère public avait autorisé l’arrestation d’une personne et le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a pris le dossier de l’affaire à sa charge.
De son côté Sofiane Selliti a assuré que le terroriste blessé n’a pas encore été entendu à cause de ses blessures, indique la même source.

par -

Le Mali n’en finit pas avec les épisodes sanglants depuis que les djihadistes se sont implantés dans ce vaste territoire de 1,24 million km², matériellement impossible à sécuriser, surtout pour une armée sous-équipée et mal préparée au fléau du terrorisme. Un attentat-suicide contre un camp du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), qui a la mission de piloter des patrouilles mixtes, a causé au moins 37 décès ce mercredi 18 janvier au matin à Gao, dans le nord du Mali, d’après l’ONU.

« Le bilan est de plusieurs dizaines morts et plusieurs dizaines de blessés », a indiqué à Jeune Afrique aujourd’hui la porte-parole de la force de la Minusma, Radhia Achouri,
« Le bilan est de 37 morts », a confié à l’AFP une source militaire au sein de la Minusma, qui a ajouté qu’on a affaire à une attaque kamikaze.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, suite à ce carnage, a décrété trois jours de deuil national.
On a également appris, sur le compte Twitter de la présidence malienne, que le ministre de la Défense, Abdoulaye Idrissa Maïga, avait programmé un déplacement dans cette région ce mercredi…

par -
Dans l’interview accordée à Al Arabiya

Soixante-dix pèlerins chiites ont été tués, ce jeudi 24 novembre 2016 , suite à l’explosion d’un camion piégé en Irak, dans une station-service de Chomali, à 120 km au sud-est de la capitale, Bagdad, rapporte « Le monde.fr ».

Cet attentat a été revendiqué par l’organisation Etat islamique. La plupart des victimes sont des Iraniens et Bahreïniens, selon la même source.

par -

Une attaque terroriste visant le poste de la Garde Nationale de Khmouda au gouvernorat de Kasserine a été échouée, ce lundi 10 octobre 2016 vers 3 heures du matin, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Un groupe de terroristes dont le nombre n’est pas encore identifié, a essayé d’attaquer le poste en question.

Les unités ont immédiatement riposté et un échange de tirs a eu lieu avant que les terroristes ne rebroussent chemin vers mont Semmama

Aucune victime n’a été signalée dans les rangs de la Garde nationale, indique le même communiqué.

par -

Vingt-trois personnes ont été tuées dans « les actes terroristes » perpétrés par les miliciens Ninjas Nsiloulous du Pasteur Ntoumi dans le Pool du 23 au 30 septembre 2016, a indiqué mercredi dans une déclaration M. Pierre Mabiala, le ministre congolais de la Justice, des Droits humains et de la promotion des peuples autochtones, rapporte ce mercredi 5 octobre 2016 le journal de Bangui.

Selon la même source, « ces 23 morts sont constitués de 6 militaires, 4 gendarmes, 2 policiers et 11 civils », a dit M. Mabiala, ajoutant que ce bilan comprend également « plusieurs blessés graves qui sont dans les hôpitaux de Brazzaville ». Le ministre congolais de la Justice a aussi fait ressortir le bilan matériel qui se résume à plusieurs véhicules brûlés dont deux camions-citernes de transport de carburant et d’un train de transportant du carburant. Ces violences ont interrompu le trafic ferroviaire et routier dans le département du Pool, indique-t-on.

« Aujourd’hui, les populations du Pool sont systématiquement terrorisées, chassées de leurs propres villages et dépouillées de tous leurs biens », a déploré Pierre Mabiala qui a qualifié les actes des miliciens de Ntoumi de « terroristes ».« La justice congolaise assimile ces actes terroristes à ceux perpétrés par la secte Boko Haram au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger tant le modus opérandi est identique », a-t-il encore dit.

par -

Trois personnes suspectées de terrorisme et ayant des liens avec l’un des suspects dans l’attaque terroriste de Nice en France, ont été arrêtées à Carthage.

C’est suite à la publication d’un avis de recherche international contre un Tunisien suspecté d’appartenir à la cellule terroriste ayant préparé et exécuté l’attaque terroriste de Nice, que les forces de police nationale ont découvert qu’il était en contact avec un jeune Tunisien habitant à Carthage, rapporte le quotidien Essabah dans son édition de ce mercredi 7 septembre 2016, citant des sources sécuritaires.

Le jeune a été arrêtés lors d’une descente à son domicile à Carthage. L’ordinateur portable du suspect et son smartphone ont mené à deux autres suspects qui ont été arrêtés à leur tour à leur domicile.

par -
L'organisation terroriste Katibat Okba Ibnou Nafaâ a menacé

Le groupe terroriste lié à Al-Qaïda, Okba Ibn Nafaâ a revendiqué l’attaque terroriste perpétrée, hier lundi, à jbel Sammema dans le gouvernorat de Kasserine et faisant un bilan de trois morts parmi les agents de l’Armée Nationale.

Dans un message publié sur Twitter, l’organisation terroriste a indiqué que des affrontements ont eu lieu lundi entre les unités militaires et les terroristes avant que ces derniers ne se retirent.

par -
Le président de la République provisoire

Les forces armées déployées à jebel Sammama (gouvernorat de Kasserine) poursuivent, depuis lundi, une opération de ratissage dans la zone militaire fermée, à la traque des éléments terroristes, a constaté la correspondante de l’Agence TAP dans la région.
Un attentat terroriste survenu, lundi matin, contre des soldats de l’armée nationale au mont Sammama sur un chantier de construction d’une route dont ils assuraient la sécurité, a fait 3 victimes et 9 blessés, a-t-on rappelé.
Les neuf militaires blessés ont été transportés mardi matin vers la capitale pour recevoir les soins nécessaires, a précisé une source médicale de l’hôpital régional de Kasserine, affirmant que l’état de santé des blessés est stable.

par -

Le porte-parole du ministère de la Défense nationale, Belhassen Oueslati a annoncé dans une déclaration ce lundi 29 août 2016 à Africanmanager le décès de trois soldats dans l’attaque terroriste perpétrée ce matin contre une patrouille militaire à mont Sammama, dans le gouvernorat de Kasserine.

Sept autres soldats dont deux sont dans un état critique ont été blessés lors de cette opération. Ils ont été tous transportés à l’hôpital de la région pour recevoir les soins nécessaires, ajoute Oueslati.

par -
Al-Qaïda au Maghreb islamique a annoncé son soutien à l'organisation de l'Etat islamique en Irak et le Levant (EIIL) connu sous l'acronyme

Le président français, François Hollande, qui s’est rendu à l’église de Saint-Etienne du Rouvray, aux environs de Rouen, a déclaré que Daech a revendiqué la prise d’otages de ce matin du mardi 26 juillet 2016 et le meurtre atroce du prêtre.

Pour rappel, ce matin, vers 9 heures, deux hommes ont fait irruption dans l’église, pris en otage un curé, deux sœurs et deux fidèles. L’issue a été tragique puisque le prêtre a fini par être égorgé par ses ravisseurs, qui eux-mêmes ont été abattus par les forces de l’ordre à leur sortie…

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

En exclusivité sur la Radio Tunisienne Chaine Nationale (RTCN), l’ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie, Patrice Bergamini, est intervenu ce mercredi 6 décembre 2017...

AFRIQUE

Le Maroc ambitionne d'être le leader de la production automobile sur le continent africain, et il semble que le royaume commence à avoir les...

Reseaux Sociaux

SPORT