Un acte qui choque les proches des Britanniques tués à Sousse

Un acte qui choque les proches des Britanniques tués à Sousse

par -

Le mémorial de l’attaque terroriste de Sousse a été enlevé par les propriétaires de l’hôtel Imperial Marhaba selon le journal britannique “The Sun”.

Le sanctuaire était censé honorer les 39 victimes – dont 30 Britanniques -, il a été jugé «mauvais pour les affaires» selon le manager de l’hôtel.

Les parents des touristes tués lors de cet attentat ont accusé l’hôtel de piétiner la mémoire des victimes.

“The Sun” a Indiqué que les nouveaux propriétaires de l’hôtel l’ont démoli, craignant que cela affecte le business.

Le manager, qui a refusé de dévoiler son identité, a déclaré que le mémorial n’a pas été complètement supprimé et que si quelqu’un demande à le voir, ils peuvent le lui montrer.

L’affiche du mémorial indique : “Cette plaque est dédiée à tous les invités qui ont perdu la vie dans l’attentat terroriste perpétré à l’hôtel Imperial Marhaba le 26 juin 2015“.

Un haut responsable de l’hôtel, qui s’appelle maintenant la baie de Kantaoui, a admis : «Nous ne voulons pas rappeler aux nouveaux clients que quelque chose de grave s’est passé. S’ils le savent, peut-être qu’ils partiront».

L’hôtel, situé à Port El Kantaoui, près de Sousse, a récemment été acheté par l’espagnol Iberostar Hotels and Resorts.

Un comportement irrespectueux selon les familles des victimes

Suzy Richards, 50 ans, dont le fils, le frère et le père ont été tués par le terroriste Seifeddine Rezgui, a qualifié les actes de l’hôtel de “très irrespectueux“.

Son autre fils, Owen, maintenant âgé de 19 ans, a également été touché mais a survécu.

Suzy Richards a déclaré : «Enlever une plaque n’empêchera jamais le monde de se souvenir de ce qui s’est passé”.

Elle a ajouté : “Mon seul espoir est que l’hôtel ait passé du temps à améliorer la sécurité de l’établissement en installant des caméras de vidéosurveillance qui fonctionnent et en formant le personnel à quoi faire en cas d’urgence ».

Pour rappel, l’attentat de Sousse – revendiqué par l’Etat Islamique – est souvent qualifié comme la pire attaque terroriste de l’histoire de la Tunisie; il avait fait 39 morts et 39 blessés.

L’événement a été un vrai désastre pour l’économie tunisienne et pour le tourisme en particulier, il a engendré 450 millions d’euros de pertes selon l’ex-ministre du Tourisme, Salma Elloumi Rekik.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire