Tags Posts tagged with "Attentats"

Attentats

par -

Le ministre de l‘Intérieur français, Gérard Collomb, a annoncé mardi devant la commission des lois de l‘Assemblée nationale que 12 attentats avaient été déjoués depuis le début de l‘année, dont un le 22 août visant des établissements de nuit à Paris, relate Reuters.

Il a ajouté qu‘un projet d‘attaque envers un fonctionnaire de police à la kalachnikov” avait été déjoué le 4 septembre.

Le plus récent a été évité la semaine dernière après la découverte d‘un laboratoire clandestin à Villejuif, près de Paris. Deux hommes, qui projetaient de commettre un attentat à l‘explosif, ont été arrêtés dimanche, a-t-il précisé.

par -

A vrai dire, le contexte sécuritaire s’est  amélioré dans les différentes régions de la République et ce grâce aux multiples efforts consentis par les institutions militaire et sécuritaire, qui ont fait mordre la poussière à une pléthore de réseaux terroristes.

L’activité des groupes armés est, actuellement, confinée dans les zones montagneuses, proches de la frontière algérienne, où des incidents sont signalés par moment.

Selon des sources bien informées citées ce mercredi par Mosaïque fm, les unités spéciales de lutte contre le terrorisme ont récemment découvert plusieurs plans terroristes visant trois gouvernorats : Jendouba, Kef et Kasserine.

Des groupes appartenant à la cellule d’Oqba Ibn Nafaa et composés de Tunisiens et d’Algériens ont planifié l’enlèvement d’un officier sécuritaire dans une ville du Nord-Ouest.

Ces terroristes auraient également projeté d’attaquer un bus militaire sur les frontières tuniso-algériennes et une patrouille militaire dans le centre-ouest, détaille la même source.

On rappelle également que le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiane Sliti, a annoncé que les unités sécuritaires ont récemment fait avorter un plan terroriste au sud du pays et ont démantelé un réseau composé de 22 personnes.

Selon Sliti, le juge d’instruction, chargé de l’affaire, avait ordonné, après avoir interrogé cinq accusés placés en garde à vue, l’émission de mandats d’arrêt contre quatre d’entre eux et de maintenir un cinquième individu en état de liberté. Les personnes arrêtées entretenaient des relations avec d’autres éléments terroristes sur le sol libyen, a-t-il précisé. Il a, de même, précisé que ces individus projetaient d’attaquer des structures sécuritaires, militaires et économiques.

D’après le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, ce plan terroriste, semblable à celui de Ben Guerdane, était bien avancé avec l’embrigadement d’un nombre important d’individus et le choix de la date d’exécution.

Ce groupe terroriste a, également, planifié de faire entrer clandestinement en Tunisie des terroristes pour commettre des attentats contre des postes sécuritaires et militaires et profiter des troubles enregistrés dans certaines régions du sud tunisien.

Et d’ajouter que le démantèlement de ce réseau a été rendu possible par une enquête qui a été menée depuis 3 mois et demi par le ministère public tunisien, en coordination avec l’unité nationale des investigations et de la lutte contre le terrorisme.

par -

Une source bien informée du ministère des Affaires étrangères a assuré ce vendredi 18 août sur les ondes de Mosaïque fm qu’il n’y a pas de mort ou blessé de nationalité tunisienne dans les deux attaques qui ont secoué la ville de Barcelone, en Espagne, jeudi 17 août 2017.

On rappelle que deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d’intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, faisant 13 morts et une centaine de blessés à Barcelone.

par -

En Egypte, dix militaires ont été tués jeudi dans deux attentats dans le centre du Sinaï. Par ailleurs, quinze terroristes ont été tués, a indiqué le porte-parole militaire. Depuis deux semaines l’armée a lancé une vaste opération visant une région qui sert de refuge aux membres du groupe Etat islamique du Sinaï, rapporte RFI.

L’offensive de l’armée vise le Jabal al-Halal, une région montagneuse située au centre nord du Sinaï. Une région dont les pistes connues des bédouins permettent au groupe Etat islamique de perpétrer des attaques surprises contre les forces de sécurité stationnées sur la région côtière, indique la même source.

par -

Le secteur touristique en Tunisie a enregistré une amélioration notable grâce aux campagnes publicitaires et aux efforts menés par les différents intervenants de la profession.

Des statistiques dévoilées récemment par l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) relèvent que le nombre de touristes qui ont visité la Tunisie durant le mois de janvier 2017 a évolué de 10,5% par rapport à la même période en 2016. Le nombre de touristes a atteint 231,366.

Les chiffres tombent avec des indices de retour des touristes européens en Tunisie surtout les français et les britanniques.

Les chiffres assurent également que le marché maghrébin est le plus important avec 58,4%. Le nombre de touristes maghrébins a atteint à la fin du mois de janvier 182.514 (avec une augmentation de 7,9% par rapport à janvier 2016. 97.978 sont des touristes algériens et 80.696 sont des Libyens).

S’agissant des marchés traditionnels, le nombre de touristes européens a atteint durant cette même période 39. 462 (12,6% du nombre d’arrivants). Le nombre des touristes français a augmenté pour atteindre 20.250 touristes (augmentation de 29,5%).

Le tourisme intérieur a également enregistré une hausse de 4% pour un total de 5 millions de nuitées passées dans les hôtels, a relevé l’ONTT.

Les tours opérateurs mondiaux sont de retour!

Suite à l’amélioration de la situation sécuritaire et sociale, le groupe de tourisme TUI a décidé d’emboîter le pas à son concurrent Thomas Cook et reprendra ses vols à destination de la Tunisie à partir du 31 mars 2017, a-t-il annoncé dans un communiqué.

La semaine dernière, le tour opérateur Thomas Cook avait fait savoir que des voyages à destination de la Tunisie seraient à nouveau organisés à partir du mois d’avril.

Depuis l’attentat sanglant de Sousse, seule Tunisair assurait quelques vols depuis la Belgique vers la Tunisie. Après cet attentat, le ministère belge des Affaires étrangères avait émis un avis de voyage négatif pour la Tunisie. Les tours opérateurs avaient alors suspendu tous leurs voyages vers la Tunisie.

Mais la semaine dernière, la Belgique a assoupli son avis de voyage pour les villes côtières tunisiennes ainsi que pour Tunis. Dans la foulée, les voyagistes ont décidé de réintégrer la Tunisie comme destination touristique.

On rappelle qu’en 2015, la Tunisie a été frappée par trois attaques sanglantes de l’organisation djihadiste Etat islamique. Elles avaient fait un total de 72 victimes, dont deux ressortissantes belges. Tous les voyages non essentiels vers la Tunisie avaient alors été déconseillés par les Affaires étrangères.

par -

Trois hommes, soupçonnés de projeter un attentat, ont été arrêtés ce mardi à Clermont-Ferrand, Marseille et en région parisienne par les services antiterroristes, a-t-on appris auprès de l’Agence France-Presse.

Les suspects avaient un projet et ils étaient suffisamment avancés pour que les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) décident de leur interpellation.

Une opération de déminage a été menée à Clermont-Ferrand au domicile d’un des suspects âgé de 37 ans, dans le quartier de la Fontaine du Bac, a précisé la même source.

par -

Le Comité régional du Tourisme (CRT) a annoncé qu’en raison de la menace terroriste, la fréquentation touristique à Paris et en Île-de-France a subi une perte conséquente par rapport à 2015. Ils sont 1,5 million de visiteurs à avoir choisi une autre destination.

Avec près de 31 millions d’arrivées hôtelières au cours de l’année 2016, la fréquentation touristique de la destination Paris Île-de- France est en baisse de 4,7 % par rapport à 2015 du fait de la baisse des clientèles internationales (-8,8 %)”, indique-t-il. Le nombre de touristes français est, pour sa part, resté quasi stable (-0,8 % à 16,7 millions).

La Chine est en recul de 21,5 %, avec une perte de 268 000 visiteurs, suivie par le Japon (-41,2 % soit 225 000 touristes en moins), l’Italie (-26,1 %, soit -215 000 touristes) et la Russie (-27,6 %, soit -65 000 touristes), a précisé le CRT.

par -

Au moins 23 personnes, dont 15 civils, ont été tuées, hier jeudi, dans trois attentats simultanés à la voiture piégée dans une localité du nord de l’Irak, selon l’agence AFP.

L’attaque a été revendiquée par l’EI qui a évoqué des attentats commis par trois kamikazes au volant de voitures piégées.

Gogjali est située à la lisière est de Mossoul, le fief de l’EI depuis l’été 2014 qui est visé par une offensive des forces irakiennes depuis le 17 octobre, nous apprend la même source.

par -

La police australienne a arrêté, dans la nuit de jeudi à vendredi, sept suspects, qui projetaient plusieurs attentats simultanés le jour de Noël dans le centre de Melbourne, rapporte « Le Figaro ».

Selon le chef de la police de l’Etat de Victoria, Graham Ashton, les personnes interpellées projetaient d’attaquer, à l’aide d’explosifs, d’armes à feu et de couteaux, des lieux emblématiques de Melbourne comme la gare, la Place de la Fédération et la cathédrale Saint-Paul, a précisé la même source.

par -

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a annoncé qu’il essayait de persuader les législateurs américains de modifier la loi autorisant les victimes des attentats du 11 Septembre à poursuivre l’Arabie saoudite en justice, rapporte « RT »

Cette loi a été adoptée fin septembre par le Congrès américain, qui a passé outre le veto du président Barack Obama. Elle permet aux survivants et aux proches des victimes du terrorisme de poursuivre en justice des gouvernements étrangers et d’exiger une indemnisation si leur responsabilité est reconnue dans les attentats du 11 septembre 2001, qui avaient fait plus de 3000 morts, précise la même source.

On rappelle que l’Arabie saoudite, alliée des Etats-Unis, a toujours nié la moindre implication dans les attaques – 15 des 19 auteurs étaient des Saoudiens – et a été lavée de tout soupçon par une commission d’enquête américaine en 2004.

par -

La députée d’Ennahdha au sein de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Hayet Omri, a déploré ce lundi 5 décembre l’absence d’une vision stratégique claire capable de restructurer le secteur touristique en Tunisie.

Lors d’une séance plénière consacrée à l’examen du budget du ministère du Tourisme, elle a ajouté que les problèmes actuels ne sont pas strictement liés à la stabilité sécuritaire, mais relèvent plutôt de difficultés structurelles.

Elle a minimisé les effets des attentats, faisant savoir qu’ils sont survenus alors que le secteur était déjà mal en point. Pour illustrer son propos, elle s’est appuyée sur l’exemple marocain où les attaques contre les touristes n’ont pas été un frein pour la promotion de l’industrie du secteur.

par -

Selon des sources sécuritaires bien informées, citées ce lundi 10 octobre 2016 par le l’hebdomadaire Al Mousawer, les forces de sécurité spéciales ont collecté des rapports de renseignement faisant état de la présence d’une centaine de terroristes retranchés sur les frontières tuniso-libyennes. Ces éléments projettent des attentats sur le territoire tunisien qui seraient semblables à ceux de Ben Guerdane.

D’après la même source, ces activistes avaient fui  les villes de Syrte et de Ben Ghazi en Libye et étaient en possession d’armes, planifiant des opérations terroristes en Algérie et en Tunisie.

par -

Les ministères de la Culture et de l’Intérieur français ont annoncé, ce samedi 17 septembre 2016, qu’au moins  17 000 lieux seront sous haute surveillance sécuritaire en raison des menaces d’attentat. Il s’agit de musées, monuments, mairies, préfectures ou palais de justice, rapporte des supports médiatiques français.

Cette annonce intervient à l’occasion de la célébration des Journées européennes du patrimoine ce week-end.

par -

La doctrine des terroristes repose sur l’exécution d’attentats pendant les fêtes car ils croient que « le jihad » s’exerce essentiellement au cours de ces fêtes, a affirmé ce vendredi 9 septembre 2016 l’ex-colonel de la Garde Nationale et expert en sécurité Ali Zramdini.

Il a ajouté que  « les terroristes sont très isolés grâce aux réussites sécuritaires dans les différents gouvernorats du pays, cependant de probables attaques sont attendues de la part de «loups solitaires» qui sont maintenant au repos pour tromper l’adversaire”.

Et d’ajouter que “l’organisation de l’État islamique possède tous les moyens et la logistique lui permettant de mener des ‘opérations qualitatives’ non seulement en Tunisie mais aussi sur le plan mondial ».

Sur un autre volet, il a appelé les institutions sécuritaires tunisiennes à la vigilance car les groupes terroristes en Tunisie sont dans un état d’hibernation et cherchent sans cesse le bon moment pour lancer leurs lâches attaques contre les citoyens et les agents de sécurité.

Il a, dans le même contexte, rappelé que les différentes unités sécuritaires ont fait des efforts louables.

80 personnalités bénéficient d’une protection rapprochée

Au moins quatre-vingt personnalités bénéficient d’une protection sécuritaire rapprochée. Il s’agit de politiciens, de journalistes, de syndicalistes, de responsables religieux…

Ces personnalités sont menacées de mort par des groupes terroristes selon les services de renseignement du ministère de l’Intérieur, rapporte le journal « Le Magreb », ce vendredi 9 septembre 2016.

L’armée tunisienne à pied d’œuvre !

Le ministère de la Défense nationale a annoncé, hier jeudi dans un communiqué, la promptitude de l’armée pour défendre l’intégrité territoriale du pays et parer à toute éventuelle menace, en allusion aux combats acharnés qui se poursuivent en Libye. «  L’armée est prête à toutes les éventualités », assure le département, ajoutant que les forces militaires avaient renforcé leur présence dans le Sud, notamment avec des équipements et moyens modernes de surveillance, ce qui a empêché, ces derniers temps, toute tentative d’infiltration sur le sol tunisien.

par -
Le président syrien Bachar al Assad a prêté serment mercredi avant d'entamer un nouveau mandat de sept ans

Une série d’attaques à la bombe a causé la mort lundi d’au moins 43 personnes dans plusieurs villes de Syrie, essentiellement contrôlées par le régime, rapporte le site « lepoint.fr ».

L’attentat le plus meurtrier a fait au moins 30 morts et 45 blessés près de Tartous, un fief du régime de Bachar el-Assad qui abrite une base militaire russe. Ces attaques n’ont pas été immédiatement revendiquées, mais ce qu’on sait c’est que le groupe djihadiste Daech avait visé à plusieurs reprises les villes frappées ce lundi.

par -

L’ex-colonel de la Garde Nationale et expert en sécurité Ali Zramdini a appelé le gouvernement à consolider la batterie de mesures afin de protéger les enfants contre l’enrôlement dans des groupes terroristes.

D’après l’expert, des terroristes ont enrôlé leurs femmes et leur enfants pour surveiller les sécuritaires, distribuer des discours religieux fanatiques, écrire des menaces sur les murs. Ils les auraient même préparés pour commettre des attentats, comme en Irak et en Syrie… Interview :

  1. Les terroristes sont-ils encore puissants et possèdent-ils la logistique nécessaires pour mener d’autres attaques en Tunisie?

Non, ils sont maintenant isolés et relativement impuissants, cependant les groupes terroristes en Tunisie sont dans un état d’hibernation et guettent le moment propice pour perpétrer leurs lâches attentats contre les citoyens et les agents de sécurité. Ces derniers sont appelés à la vigilance, d’autant  que les cellules dormantes ont changé de stratégie.

Pour faire face à ces cellules dormantes, nous avons besoin d’une batterie de mesures plus efficaces, dont notamment l’installation d’un grand nombre de caméras non seulement dans les institutions publiques et sensibles mais aussi dans d’autres endroits (les postes de police, les gares, les restaurants…).

  1. On a entendu parler d’enrôlement d’enfants par des terroristes ?

Oui bien évidement, en Tunisie, des terroristes avaient enrôlé leurs femmes et leur enfants pour surveiller les sécuritaires, distribuer des discours religieux fanatiques, écrire des menaces sur les murs…

L’enrôlement des enfants par des groupes terroristes est une pratique répandue, les organisations interdites ont exploité certaines fragilités sociales telles que la pauvreté et la marginalisation pour atteindre leurs objectifs. Cette tactique n’éveille pas les soupçons et peut être ainsi facilement utilisée pour l’exécution d’opérations terroristes.

Dans ce contexte, je n’écarte pas la possibilité d’opérations terroristes menées par des enfants, du même type que les attaques perpétrées dans d’autres pays comme l’Irak.

  1. Comment peut-on protéger les enfants contre les cellules dormantes en Tunisie ?

Je considère que les enfants les plus menacés par l’enrôlement dans des groupes  terroristes sont ceux des zones intérieures. Toutes les parties concernées (ministère de l’Intérieur, de la Femme, de l’Education…) sont appelées à protéger et à surveiller les enfants et les orienter vers le droit chemin à travers le lancement de campagnes de sensibilisation contre les menaces terroristes, l’aménagement de lieux de loisirs et de divertissement…

  1. Pouvez-vous nous brosser la situation sécuritaire actuelle du pays ?

Je tiens à rassurer les Tunisiens sur le fait que la situation sécuritaire s’est améliorée par rapport aux dernières années.Néanmoins il importe pour les citoyens et les agents de sécurité de rester  vigilants et ne pas minimiser la menace terroriste, un danger qui secoue non seulement la Tunisie mais tous les pays orientaux, et même occidentaux .

par -
Un attentat à la voiture piégée a eu lieu

L’enquête se poursuit en Thaïlande après les attentats simultanés qui ont eu lieu les 11 et 12 août. L’armée a annoncé que 15 suspects avaient été placés en détention une semaine après les faits. Ils sont accusés d’avoir participé à ces attaques meurtrières dans des stations balnéaires du pays, rapporte le Point.

On rappelle que les 11 et 12 août, onze bombes ont explosé à travers le sud de la Thaïlande, dans deux stations balnéaires très touristiques, faisant quatre morts. Parmi les blessés, dix étaient des touristes étrangers.

par -

Les services de sécurité ont été informés il y a quelques jours d’un plan échafaudé par l’organisation Daech consistant en des attaques terroristes contre les églises et les synagogues en Tunisie, apprend le quotidien Assabah, précisant qu’une multitude de renseignements pertinents ont été collectés à cet égard par les services du Renseignement.

Selon des sources informées citées par le journal, les Directions générales de la Sûreté et de la Garde nationale ont renforcé les dispositifs de sécurité autour des lieux de culte chrétiens et israélites dans nombres de régions, notamment le Grand Tunis, Sousse-ville, Sfax et Djerba à l’effet de déjouer toute tentative d’attentat les visant.

D’après  les mêmes sources, des chefs terroristes tunisiens opérant en Libye, en Syrie et en Irak ont donné ordre aux cellules dormantes en Tunisie de s’attaquer à ces lieux de culte par tous les moyens disponibles eu égard à la valeur symbolique qu’ils portent même s’ils sont généralement peu fréquentés et visités.

par -

L’expert tunisien Ghazi Moalla a affirmé, ce mardi 19 juillet 2016 à Africanmanager, que «  les multiples opérations terroristes  qui ont été menées par l’organisation terroriste « Daech » dans de nombreux pays occidentaux (Bruxelles, Allemagne, Nice…) poussent à la vigilance et à la prudence. Les citoyens sont appelés à collaborer avec les unités sécuritaires afin de protéger le pays contre toute menace.

Il a ajouté : «  la guerre contre le terrorisme en Tunisie sera sans doute de longue haleine. Depuis l’opération de Ben Guerdane, nous avons réussi à éliminer et à  démanteler de nombreuses cellules terroristes dormantes, néanmoins le danger existe bel et bien ».

par -

Les unités de la sûreté de Sousse et de Kairouan ont fait avorter un plan terroriste « qualitatif et dangereux » sous la forme d’attaques simultanées à Sousse, le jour de l’Aïd el-Fitr, rapporte le quotidien Assabah, précisant que 5 suspects ont été arrêtés alors qu’ont été saisis des ordinateurs,  des téléphones mobiles et des documents présentant un danger pour la sécurité nationale.

L’affaire a démarré lorsqu’une femme, résidant  dans la région de Mansoura à Kairouan, a dans un signalement aux services de la sûreté, déclaré avoir remarqué un changement dans le comportement de son fils, un adolescent de 16 ans.

Après l’interpellation du suspect, les policiers ont découvert dans le domicile parental un ordinateur contenant des conversations secrètes qualifiées de « dangereuses » entre l’adolescent et un individu domicilié à Sousse qui l’avait radicalisé et informé du plan terroriste  en lui demandant de lui fournir des quantités de  nitrate d’ammonium servant à la fabrication d’explosifs.

L’enquête a vite abouti à l’identification et l’arrestation de cet individu, un trentenaire, employé comme agent de sécurité dans une entreprise italienne implantée dans la zone industrielle de Sidi Abdelhamid de Sousse, qui était en contacts avec l’aile média de Daech en Syrie, et qui était chargé de l’enrôlement d’éléments  pour l’exécution du plan terroriste.

Trois autres suspects ont été   arrêtés sur lesquels pèsent des soupçons d’appartenance à la cellule terroriste de Daech, portant à cinq  le nombre des éléments placés en détention chez lesquels ont été saisis des ordinateurs et des documents relatifs au mode de fabrication d’engins explosifs et de bombes ainsi qu’aux étapes du plan terroriste consistant en des attaques simultanées programmées pour le jour de l’Aïd visant la plage de Boujaaafar à Sousse, et en attentats suicide contre des touristes.

Les investigations ont permis d’identifier d’autres complices en fuite. Le dossier a été transmis à l’unité nationale antiterroriste d’El Gorjani pour la poursuite de l’enquête.

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

En exclusivité sur la Radio Tunisienne Chaine Nationale (RTCN), l’ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie, Patrice Bergamini, est intervenu ce mercredi 6 décembre 2017...

AFRIQUE

Les présidents de la République démocratique du Congo (RDC), du Congo Brazzaville et de l'Angola se sont retrouvés samedi à Brazzaville pour une réunion...

Reseaux Sociaux

SPORT