Tags Posts tagged with "balance commerciale alimentaire"

balance commerciale alimentaire

par -

Le déficit de la balance commerciale alimentaire s’est aggravé de 87% durant les sept premiers mois de l’année courante, pour se situer au niveau de 754,8 millions de dinars (MD), en comparaison avec la même période de l’année 2016 (402,4 MD).
Selon les données publiées, mercredi 16 août 2017, par le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, ce déficit (qui représente 8,7% du déficit global de la balance commerciale), est accompagné par la baisse du niveau de la couverture des importations par les exportations à 80,1%, contre 70,8% en 2016.

Le département de l’Agriculture a expliqué ce déficit par la hausse de la valeur des importations alimentaires (28,1%), dont notamment les produits de base (77% de la valeur des importations contre 68%, à fin juillet 2016), contre une augmentation moins importante de la valeur des exportations (13,3%).

L’agro-industrie est florissante, pourtant on importe!

D’après le ministère, la hausse des importations alimentaires (d’une valeur de 2587,4 MD) est due à l’accélération du rythme des importations de la plupart des produits alimentaires de base, dont les prix sont en hausse continue, face à la dépréciation du dinar contre les devises étrangères. Il s’agit là notamment du sucre, des huiles alimentaires, des viandes rouges, blé tendre, maïs, lait et dérivés…

En revanche, le ministère fait état de la régression de la valeur des importations d’autres produits alimentaires, en l’occurrence, les pomme de terre (-36%), l’orge (-6%) et le blé dur (-2%), et ce, en raison de l’amélioration des niveaux de la production locale.

Les dattes sauvent la mise

Les exportations des produits alimentaires ont atteint, à la fin de juillet 2017, environ 1832,6 MD (une évolution de 13,3%), grâce à la hausse des recettes des dattes de 14%, pour atteindre environ 361 MD, et ce, au vu de l’accroissement des prix de 27% et de la diversification des marchés (plus de 70 destinations mondiales), mais aussi des produits de la mer (56%), des pâtes alimentaires (8%), et des légumes frais (19%).
S’agissant des recettes de l’exportation des fruits de la saison estivale, ils ont évolué de 25% pour s’établir au niveau de 37,8 MD. Ces exportations ont concerné notamment la pastèque, la pêche, l’abricot, le raisin…

Faut-il noter que la valeur des exportations alimentaires, durant les sept premiers mois de l’année en cours, représente 9,5% du total des exportations tunisiennes, contre 9,8%, à fin juillet 2016.
D’après le ministère de l’Agriculture, le niveau de la couverture des importations par les exportations se situera, à fin de 2017, à 73% contre 71,4%, à fin 2016.

TAP

par -

La Balance commerciale alimentaire a enregistré, au cours des dix premiers mois de 2016, un déficit de 884 Millions de dinars (MD), soit 8,2% du total du déficit de la balance commerciale, contre un excédent de 143,3 MD enregistré, au cours de la même période de 2015.
Le taux de couverture des importations par les exportations, s’est établi à 71,1% contre 104,6% au cours de la même période précédente, selon un communiqué publié mardi par le ministère de l’Agriculture.
Cette situation est expliquée par la baisse de la valeur des exportations alimentaires, qui a accusé une baisse plus forte que celle des importations, soit une baisse des exportations de 33,1% contre une régression des importations de 1,5%.
Les exportations des produits alimentaires ont enregistré, au cours des dix premiers mois de 2016, une baisse de 33,1%, en comparaison avec la même période de 2015, suite à l’importante régression, en terme de valeur, des recettes de l’huile d’olive ( 63%, passant de 1786 MD à 663 MD actuellement ) et en terme de quantité (69%, passant de 286 mille tonnes à 88,3 mille tonnes actuellement), sachant que les prix ont enregistré une amélioration de 20% ( 7,5D /KG contre 6,2 d/kg au cours des 10 premiers mois de 2015), en plus d’une baisse de 15% de la valeur des exportations des pâtes alimentaires.
En contrepartie, la valeur des exportations de la majorité des produits alimentaires a évolué, au cours de cette période, tels que les produits frais de la mer (5%), les conserves des légumes et fruits (8%), les légumes frais (34%), notamment les tomates (23,8 mille tonnes contre 11,3 mille tonnes) , les pommes de terre (3284 tonnes contre 490 tonnes au cours de la même période de 2015 ), ainsi que les recettes des dattes (3%) pour s’établir à 383 MD, gagnant plus de 80 marchés internationaux.
La valeur des exportations alimentaires au cours des 10 premiers mois de 2016 a représenté 9,3% du total des exportations du pays, contre 14,3% au cours de la même période de 2015.
La valeur des importations de certains produits alimentaires s’est élevée à 3058,8 MD, enregistrant une baisse de 1,5% en comparaison avec la même période de 2015.
La valeur des importations de certains produits alimentaires a baissé, suite à la régression des prix internationaux, tels que tels que le blé dur (-20%), le blé tendre (-3%) et le sucre ( -21%) .
En contrepartie, la valeur des importations d’autres produits alimentaires a enregistré une hausse, tels que les pommes de terre (+24%) et les conserves des poissons (42,6MD contre 9,3 MD), en raison de la hausse des prix et dans une moindre mesure des quantités importées.
La valeur des importations alimentaires a atteint 8,9% au cours des dix premiers mois de 2016 du total des importations du pays contre 9,4% au cours de la même période de 2015.
Selon les résultats des échanges commerciaux et les prévisions de l’exportation et de l’importation au cours de la période restante de cette année, la balance commerciale devrait enregistrer, au cours de 2016, un taux de couverture de 72% contre 98% au cours de 2015, en se référant à une estimation pour la baisse des exportations des produits alimentaires (30%) et des importations (5%) , en comparaison avec l’année dernière.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

SPORT