Tags Posts tagged with "Banque de l’habitat"

Banque de l’habitat

par -

Il y a quelques jours, Africanmanager confirmait l’information d’un prêt de 28 MUSD de l’AFC à une société tunisienne qui devrait produire du pétrole, pas plus tard que 2018. Les Tunisiens qui investissent dans la prospection et l’exploitation pétrolières ne font pas légion, mais ils existent et certains restent peu connus. Les plus connus sont les Bouchammaoui, mais ces derniers sont loin d’être les seuls. On vient d’en découvrir un autre, en la personne de Mohamed Toumi père, un ancien syndicaliste reconverti dans les affaires.

On avait tant accusé les banques tunisiennes de frilosité par rapport à l’investissement. Deux banques, publiques de surcroit, donnent la preuve du contraire en décidant de placer de l’argent dans un secteur, celui du pétrole, où l’investissement est généralement lourd et risqué : Il s’agit de la BH et de la STB. Et cela ne date pas d’aujourd’hui.

Pour renforcer ses capacités financières, la société Topic avait procédé à la fin de l’exercice 2009 à une augmentation de capital réservée, assortie d’une prime de mission, d’un montant de 435,5 MDT. Les principaux actionnaires ayant souscrit à cette augmentation de capital sont le groupe Banque de l’Habitat (18,59 %), la Société Financière Internationale (SFI ou IFC, à 17,27 %) et le groupe de la STB (Société tunisienne de banque, à 8,14%). De cette nouvelle structure de capital il ressort d’abord une audace, jusque-là sans pareille, tant le secteur pétrolier reste tributaire du prix du pétrole et des effets de change, deux ratios qui n’arrêtent pas de faire le Yoyo. Il en ressort aussi un partenariat public-privé à double détente car appuyé à la SFI, une filiale de la Banque mondiale et dont la présence est un gage de confiance, tant dans les perspectives du secteur pétrolier que dans le potentiel de l’investissement dans lequel elle met de l’argent et surtout dans la solidité financière du reste des actionnaires et de la crédibilité de l’investisseur majoritaire, Topic.

  • Le groupe Toumi, une success-story d’un syndicaliste autodidacte

Le groupe Toumi a été créé par le défunt Mohammed Toumi, un autodidacte de la région de Kerkennah et un ancien syndicaliste des champs de sel à Sfax de surcroit. De pêcheur d’éponges, il devient propriétaire de son bateau. C’est durant les années 70 qu’il se lance dans les services maritimes, allant du dragage au service d’amarrage au terminal de «la Skhira», de la pêche à la transformation du poisson (congélation, séchage …), de la plongée à la construction navale, de l’entreposage à l’agence maritime. Dix années plus tard, c’est un groupe familial de 11 entreprises dans les domaines de la pêche, la construction métallique, la construction navale et autres et devient, profitant «des incitations mises en œuvre à cette époque pour encourager l’initiative privée», un conglomérat de PME, articulé autour des connaissances dans les secteurs de la marine et de l’énergie et acquiert la majorité de la société publique Sarost, lors de sa privatisation en 1998. Il en fera la plus importante compagnie du groupe qui commence alors son expansion et l’achat ou rachat de concessions pétrolières et gazières.

Topic (Tunisian Offshore & On-shore Petroleum & Industrial Contractors), dirigée par Mohamed, fils de Feu Mohamed Toumi, est une société d’énergie tunisienne indépendante, axée principalement sur l’exploration et la production de pétrole et de gaz, créée en 2000 par le groupe Toumi et deux professionnels, Mongi Ellouz et Abdelmajid Kacem, qui sont des techniciens pétroliers. Ses principales activités sont l’acquisition d’intérêts dans des licences pour l’exploration et la production d’actifs énergétiques, leur développement et leur exploitation par des opérations directes ou indirectes.

En 2001, Topic acquiert 15% d’intérêts dans le bloc d’exploration «Jelma» terrestre exploité par “Hydrocarbures Tunisie Corporation”, une société affiliée de la Suédoise E & P Company PA Resources (détenant 35% d’intérêts). Les intérêts restants de 50% dans le bloc sont la propriété de la Société nationale du pétrole et du gaz, ETAP. Les acquisitions se suivent ensuite

  • 5,1 millions de barils prouvés et 10,2 millions de barils possibles

En 2008, les réserves de Halk El Menzel (HelM) ont été certifiées par le bureau international RPS Energy en conformité avec les règles SPE et en utilisant un taux de recouvrement de 20% comme suit : 5.1 millions de barils prouvés, 7.1 millions de barils prouvés et probables et 10,2 millions de barils prouvés, probables et possibles.

La campagne sismique 3D qui a été réalisée en 2012 a permis de réévaluer avec plus de précision les réserves du miocène et même d′améliorer les quantités confirmées. En effet les réserves sont aujourd′hui réévaluées à 7.5 millions de barils,             avec un potentiel de 70 millions de barils dans la structure géologique profonde

La concession est issue du permis «Marin Golfe de Hammamet ». Elle a été accordée pour 50 ans, se terminant en Décembre 2029. Le bloc couvre une large zone de 570 km2 au golfe de Hammamet, au nord de la Tunisie, une importante province de pétrole. La profondeur de l’eau est de 76 mètres et le champ se trouve à environ 70 kilomètres au nord-est de la ville de Monastir.

La découverte initiale dans la couche d’âge miocène a été faite par le puits HEL-l, qui a été foré par Elf en 1977 et qui a été suivi par un autre puits d′évaluation, HEL 4 en 1979. Les réserves prouvées ont été évaluée à 7 millions de barils. Il est probable que la combinaison des caractéristiques du pétrole, le faible niveau des réserves et les bas prix du pétrole aient conduità la décision prise par Elf de ne pas développer la concession. Les logiques financières pour les grosses entreprises pétrolières n’étant pas les mêmes que pour les petites, cela explique la reprise par Topic.

Cette dernière détient 100 % d′intérêts dans la concession HelM. Elle a acquis ses intérêts de la société autrichienne OMV en 2006 pour 11 millions USD. OMV a cependant conservé une option de retour sur les 50% de HelM, si Topic venait à faire une découverte dans la structure géologique profonde «Serdj». La société affirme que la société table sur une entrée en production avant la fin de l’année 2017 et au plus tard en 2018.

 

par -

La Banque de l’Habitat lance la nouvelle offre « Cool & Go » destinée aux jeunes âgés de 13 à 25 ans avec des packs avantageux et profitables.

Avec la carte Cool, les jeunes, entre 13 et 18 ans, peuvent gérer leur argent de poche en toute sécurité. Cette carte est reliée à un compte de l’un des parents et permet aux jeunes de retirer et de régler les achats selon un plafond autorisé.

Quant aux plus aînés, entre 18 et 25 ans, le Pack Smart et la carte Go offrent une large gamme de services bancaires tels que l’obtention d’un crédit bancaire. Avec le pack Smart, les jeunes bénéficieront d’un crédit de permis de conduire ainsi qu’un crédit pour l’acquisition d’un smartphone, une tablette, un ordinateur… et ce à des taux de faveur et à des conditions profitables.

A ce propos, Ahmed Rjiba, directeur général de la Banque de l’Habitat a déclaré : « Après la réussite du Pack Sénior, la BH tient à réserver aux jeunes une attention particulière ; l’offre « Cool & Go » et le pack Smart seront la solution la plus intéressante et avantageuse ».

La BH propose également d’autres solutions accessibles et abordables afin d’éviter la dilapidation de l’argent. Grâce au pack Smart les jeunes bénéficieront d’un compte chèque qui leur permettra d’exécuter toutes les opérations bancaires courantes, et d’une carte GO pour effectuer les retraits et les paiements en toute confidentialité.

Pour toute personne souhaitant recevoir des notifications suite mouvement et ou plus d’informations sur les détails de ses opérations courantes, la banque met à leur disposition “BH Net Mobile“ ou “BH SMS“, les services bancaires à distance.

par -

La Banque de l’Habitat se propose de recruter par voie de concours externe sur dossier et sur épreuves écrites et orales, 160 agents et cadres contractuels, à
compter du 15 juin 2017 (Date d’ouverture de l’inscription sur le site de la Banque de l’Habitat : www.bh.com.tn) jusqu’au 24 juin 2017 à Minuit (Date de
clôture des inscriptions).

Le candidat est appelé à remplir à distance la fiche de candidature disponible sur le site de la Banque de l’Habitat (www.bh.com.tn) d’une manière précise.
‐ Après avoir rempli la fiche de candidature, chaque candidat est tenu d’imprimer le reçu de dépôt de candidature.
‐ La date limite est fixée au 24 juin 2017.

Pour plus d’informations ( http://www.bhmobile.tn/AvisConcours062017-FR.pdf

par -

La Banque de l’Habitat en partenariat avec Prosdelacom vient de lancer une nouvelle initiative originale autour de la Créativité…

« Le jeu concours BE CREATIVE s’inscrit dans la stratégie de la banque qui ne cesse de se rapprocher des jeunes. La banque poursuit la réalisation de son programme de développement en parallèle d’un programme de RSE prometteur qui reflète la nouvelle image d’une banque citoyenne …

Le jeu concours BE CREATIVE cible les jeunes créatifs de moins de 30 ans qui travaillent dans les agences de Communication, les agences Digitales et les agences Médias. Il se déroule du 22 au 25 mai 2017.

La banque de l’Habitat, offrira à deux jeunes la possibilité de participer au Festival de Cannes de la Créativité 2017, considéré comme la plus prestigieuse manifestation du secteur et qui réunit chaque année au mois de juin les publicitaires du monde entier.

Via sa plateforme BeCrative.tn, la BH invite les jeunes à filmer une courte vidéo de 2 min 30 max pour se présenter et répondre à cette question : Pourquoi on devra vous choisir pour faire partie de ” l’équipe nationale” de la créativité ?

 A propos de la Banque de l’Habitat :

La Banque de l’Habitat est une banque tunisienne universelle qui opère dans tous les secteurs d’activité avec un savoir-faire historique datant du temps de la CNEL. L’Etat tunisien est l’actionnaire majoritaire dans la Banque de l’Habitat et la BH demeure un acteur majeur du marché bancaire tunisien. www.bh.com.tn

par -

Ahmed Rjiba, PDG de la Banque de l’Habitat (BH), a déclaré que l’état d’avancement du plan de restructuration de la banque a atteint les 50 %. « La Banque de l’Habitat n’a pas besoin de partenaire technique pour mettre en œuvre le plan de restructuration », a affirmé le PDG de la BH, lors de son passage ce lundi 27 février 2017 sur Express Fm.

En outre, Ahmed Rjiba a annoncé qu’une cérémonie de signature sera organisée pour une ligne de crédit d’une valeur de 60 millions d’euros, s’étalant sur quatre ans, accordée par la Banque Africaine de Développement (BAD) à la BH pour renforcer ses activités de financement.

par -

Dans le cadre de l’extension et la mise à niveau de son réseau, la Banque de l’Habitat (BH) inaugurera dans les semaines à venir sa 130ème agence au Lac II.

Cette nouvelle succursale renforcera le réseau d’agences de la BH  lequel, au bout de deux ans, a gagné en proximité client, et bénéficié d’un bon rayonnement territorial ainsi que d’un grand potentiel de développement économique.

La nouvelle agence consolidera la présence de la banque dans la zone nord de Tunis. Dorénavant, elle centrera l’ensemble de son travail sur la diversification des produits et services destinés aux jeunes et professionnels en renforçant les activités de financement de commerce pour les petites et moyennes entreprises.

Offrant toujours le nec plus ultra, la BH propose des agences dotées des dernières technologies, d’un espace libre service 24/07 équipé de 2 automates multifonctions, en plus de bouquets de services ciblés et adaptés aux particuliers, aux professionnels et aux entreprises.

par -

Au cours de la communication financière qu’il tient en ce moment, le DG de la Banque de l’Habitat a annoncé un plan de recrutement de 300 nouveau cadres sur 3 ans et un plan de départ volontaire à la retraite de 365 personnes. Les départs à la retraite volontaire devraient coûter 108 MDT à la banque, mais lui permettre aussi de faire un gain de 75,6 MDT, a encore précisé Ahmed Rjiba.

par -

Lors de sa communication financière ce lundi 19 septembre, la BH annonce qu’elle prévoit, pour tout l’exercice 2016, un PNB de 292,6 MDT et qui devrait monter à 409,7 MDT d’ici 2019.
Côté bénéfices, la Banque de l’Habitat prévoit un résultat net de 78 MDT à la fin de l’exercice 2016 et 138,5 MDT d’ici 2019, soit un taux de croissance annuel moyen de 15,9 % pour la période 2016 2019. Avec ces prévisions, la BH dévoile ainsi les premiers éléments de son nouveau business plan issu de l’audit dont elle a dernièrement fait l’objet.

par -

La Banque de l’Habitat (BH) compte mettre en place prochainement un système de notation des entreprises privées. “C’est un outil d’aide à la décision de financement et de suivi des risques”, indique la banque dans un communiqué distribué à l’occasion de la communication financière qu’elle organise en ce moment au siège de la bourse de Tunis.
Ce nouveau système sera une sorte de rating fait en interne par la banque pour éviter les impayés ou les risques d’impayés dans les crédits qu’elle accorde aux entreprises. La BH n’a cependant rien dit sur les critères de cette notation et si les entreprises publiques, déjà lourdement endettées auprès de tout le système bancaire, y seront soumises.

par -

Dans un communiqué publié sur le site du CMF, «la Banque de l’Habitat porte à la connaissance de ses actionnaires, des intermédiaires en bourse et de l’ensemble du public que suite à une opération de désengagement de l’Etat ivoirien et ses démembrements du capital de la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire «BHCI », et après accord de son Conseil d’Administration lors de sa réunion du 30 août 2016, la Banque de l’Habitat de Tunisie s’est positionnée acquéreuse de 349.700 actions, soit 51,6% du capital de la BHCI, et que son dossier a été accepté par le comité de privatisation ivoirien. Le montant de cette opération est de 1,3 Milliard de FCFA soit l’équivalent de 4,6 Millions de Dinars ».

L’intention de la BH de prendre le contrôle de sa consœur ivoirienne, fait suite à une volonté manifeste du gouvernement ivoirien de céder ses parts dans la BHCI où l’Etat ivoirien détient 55,9 %. Une volonté manifestée depuis 2015 et qui fait suite à une recommandation qui lui a été faite, depuis 2013, par le cabinet d’audit PWC (Pricewaterhouse Coopers), indique un article de Jeune Afrique (JA) daté de 2015. JA affirmait alors que «51 % devraient être cédés au secteur privé, les 4,9 % restants devant aller au personnel de la BHCI » et citait Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, qui disait que  «pour sauver la banque, il fallait lancer sa privatisation car elle perd beaucoup d’argent. Mais, avant cela, elle doit redevenir une banque universelle».

JA affirmait aussi que «le capital de la BHCI est aujourd’hui de 6,7 milliards de F CFA (ndlr : 25 058 000,00 DT) , bien en dessous du capital minimal de 10 milliards de F CFA (ndlr : 374 000 000,00 DT) imposé aux banques de la zone UMOA» et ajoute que «au cours des dernières années, l’État ivoirien s’est souvent porté au secours de la BHCI. Sous-capitalisé avec 1,75 milliard de F CFA à sa création en 1996, l’établissement s’était aussi éloigné de son cœur de métier, le financement de l’immobilier social. Ses dirigeants ont diversifié les activités de la BHCI en finançant notamment le spécialiste ivoirien de l’huile de palme Palmci ou encore le Port autonome d’Abidjan, sans véritable réussite faute de ressources propres suffisantes».

par -

Le bilan financier intermédiaire de la Banque de l’Habitat (BH), bouclé au 30 juin 2016, montre un Produit Net Bancaire en progression de +17,2% à 148,1 millions de dinars (MD) contre 126,3 MD au 30 juin de l’an dernier.

Les charges opératoires ont évolué à une cadence moins forte que celle du PNB, soit +9.3%, 65 MD au total au 30 juin 2016 contre 59,5 MD à la même date en 2015. Cela a permis à la BH d’enregistrer un Résultat Avant Provisions et Impôt (RAIP) de 22,2% pour se situer à 89 MD contre 72,9 MD au premier semestre de l’an dernier.

Le résultat net de la BH, avant IS, s’établit à 53,8 MD contre 34,2 MD au terme des six premiers mois de 2015, soit une hausse de 57,5%.
Le bénéfice net de l’exercice du premier semestre 2016 se situe à 37,6 MD contre 33,6 MD engrangés au 30 juin 2015, soit une progression de +12,04%.

par -

La société Horchani Finance, qui possédait 3.329.403 actions et droits de vote au sein de la Banque de l’Habitat, soit 9,79% du capital de l’établissement, a fait savoir ce jeudi 04 août qu’il a atteint la barre des 10%. Cela fait suite à l’achat sur le marché, le 29 juillet 2016, de 193.949 actions et droits de vote représentant 0,57% du capital de la BH.

La part du Groupe Horchani dans le capital de la BH suite à cette opération s’établit désormais à 19,81%.

par -

La Banque de l’Habitat a remis les prix de son premier jeu concours épargne « BH épargne », en présence du Management de la banque ainsi que l’ensemble des gagnants venus des quatre coins du pays.

« Le jeu concours BH épargne s’inscrit dans la stratégie de la banque qui ne cesse de rapprocher ses services aux citoyens. La banque poursuit la réalisation de son programme de développement en parallèle d’un programme de RSE prometteur qui reflète la nouvelle image d’une banque citoyenne », a déclaré  Ahmed Rjiba, Directeur Général de la Banque de l’Habitat.

Le jeu concours « BH épargne » s’est déroulé du 16 novembre 2015 au 16 janvier 2016 dans les agences de la Banque de l’Habitat réparties sur l’ensemble du territoire tunisien et a ciblé l’ensemble des visiteurs des agences entre clients, prospects et autres citoyens (jeu sans obligation d’achat). Choisis lors de deux séances de tirages au sort dirigées par un huissier notaire, les gagnants ont bénéficié d’une panoplie de cadeaux à savoir : 2 voyages au Maroc, 2 voyages à la Turquie, 4 livrets d’épargne (5000 DT/livret), 8 tablettes et 8 smartphones.

La nouvelle stratégie de la Banque de l’Habitat, précise un communiqué de la BH,  englobe une importante dimension citoyenne à travers un ensemble d’activités sociales, sportives et culturelles réparties comme suit:

– Sur le plan social, la Banque de l’Habitat s’est inscrit dans le programme gouvernemental « MADRASATI » visant la promotion et l’amélioration des institutions éducatives en Tunisie.

– Sur le plan culturel, la Banque de l’Habitat a renforcé son encouragement aux manifestations culturelles en augmentant le budget de sponsoring et de mécénat de ces manifestations réparties sur l’ensemble du territoire tunisien. Un grand projet de soutien à une célèbre artiste tunisienne sera lancé dans les prochains jours.

– Pour les activités sportives, la Banque de l’Habitat continue à soutenir le sport et les excellents résultats de l’association sportive féminine de la BH ne peuvent que refléter le degré d’accompagnement de la direction de ce genre d’activités. En outre, la Banque de l’Habitat soutient la délégation tunisienne aux prochains jeux olympiques RIO 2016 à travers la participation du cycliste Ali Nouisri qui fait partie de l’association sportive de la Banque ainsi que le sponsoring de l’Athlète Habiba GHRIBI, notre fierté nationale.

Des indicateurs en vert

La Banque de l’Habitat a réalisé d’excellents résultats en 2015, ce qui lui a permis de consolider sa position sur la place bancaire et financière :

  • La hausse du produit net bancaire de 26 millions de dinars soit 10,56%,
  • L’augmentation de l’encours des créances sur la clientèle pour un montant de 531 millions de dinars soit 11,15%.
  • L’accroissement des dépôts de la clientèle pour un montant de 38 millions de dinars

Cette tendance a été confirmée dans les indicateurs du premier trimestre 2016 :

  • La réalisation de la plus importante hausse du produit net bancaire du secteur bancaire : 9 millions de dinars soit 14,61%,
  • L’augmentation de l’encours des créances sur la clientèle pour un montant de 520 millions de dinars soit 10,48%.
  • L’accroissement des dépôts de la clientèle pour un montant de 177 millions de dinars soit 3,91%,
  • La croissance des dépôts de l’épargne de l’ordre de 74 millions de dinars soit 4,89%.

Cette semaine a été marquée par la clôture avec succès des souscriptions à l’emprunt obligataire subordonné « Banque de l’habitat Subordonné 2016 ».

par -

L’activité de la Banque de l’Habitat (BH), durant le premier trimestre 2016, comparée au premier trimestre 2015, s’est caractérisée essentiellement par une augmentation des dépôts de la clientèle pour un montant de 177 MDT, soit 3,91%, provenant essentiellement de l’évolution positive de plusieurs indicateurs. En premier lieu, les dépôts à vue à raison de 32 MDT, ensuite les dépôts de l’épargne à raison de 74 MDT.

Le 1er trimestre à la BH, c’est aussi une augmentation de l’encours des créances sur la clientèle pour un montant de 520 MDT, soit 10,48%, une augmentation du portefeuille titre commercial de 53,85% provenant de l’augmentation des placements en BTA, une augmentation du produit net bancaire de 9 MDT, soit 14,61%, provenant essentiellement de l’évolution positive des produits d’exploitation bancaires de l’ordre de 14 MDT et une augmentation des produits d’exploitation bancaire de 14 MDT, soit 11,93 %, résultant de l’accroissement des produits provenant de la marge d’intérêts à l’effet de la progression des encours moyens des crédits et de la reprise du niveau des commissions et du revenu du portefeuille titres commercial.

Au terme des 3 premiers mois, les charges d’exploitation bancaires de la BH, ont atteint 58 MDT à fin mars 2016 contre 53 MDT à fin mars 2015 soit une évolution de 8,83% consécutive à l’accroissement des dépôts de la clientèle. C’est aussi un accroissement des emprunts de 5,08%, provenant principalement de l’émission d’un emprunt obligataire subordonné 2015 pour un montant de 90 MDT, du remboursement d’une échéance de l’emprunt obligataire 2009 pour un montant de 15 MDT, du remboursement de l’emprunt BAD pour un montant de 15 MDT, de celui de l’emprunt BEI pour un montant de 15 millions de dinars et de l’emprunt auprès de la Banque Mondiale pour un montant de 6 millions de dinars. Et de La baisse des ressources budgétaires de 12 MDT

par -
Le Chiffre d’affaires global des assurances Salim

Assurances Salim, filiale de la Banque de l’Habitat, informe dans un communiqué de presse que les Etats Financiers relatifs à l’exercice 2015 qui ont été soumis aux commissaires aux comptes et a examiné le rapport d’activité de la société au cours de l’exercice 2015 qui fait ressortir, d’abord un accroissement de 23% du chiffre d’affaires (CA) global  qui s’est établi à 61,5MD contre 50,1MD en 2014. Ensuite, une évolution de 9,6% du résultat brut atteignant 8,3MD contre 7,6MD en 2015 et enfin, un résultat net  (RN) de 6MD contre 5,4MD en 2014, soit une évolution de 11,8%.  Le conseil d’Administration a par ailleurs décidé de convoquer son AGO pour le mardi 10 mai 2016 et de proposer la distribution d’un dividende de 1 dinar par action.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux