Tags Posts tagged with "BIRD"

BIRD

par -
La BM taille le maquis des 350 autorisations

Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé, lundi, qu’il portera ses investissements actuels sur cinq ans à environ 200 milliards de dollars en faveur de l’action climatique pour la période 2021/2025, dans le but d’aider les pays à engager des mesures ambitieuses pour le climat.
Il s’agira, notamment, d’améliorer la fiabilité des prévisions, des systèmes d’alerte précoce et des services d’information sur le climat afin d’aider quelque 250 millions d’habitants dans 30 pays en développement à mieux anticiper les risques climatiques.
Les investissements attendus contribueront, par ailleurs, à déployer des systèmes de protection sociale plus réactifs dans 40 pays et à financer des investissements dans une agriculture climato-intelligente dans 20 pays.
Face aux effets grandissants du changement climatique sur la vie et les moyens de subsistance des populations, surtout les plus démunies, ce nouveau plan va considérablement renforcer les mesures de soutien à l’adaptation et à la résilience, ajoute la BM.
Il constitue également un changement d’échelle remarquable des ambitions de l’institution, qui invite la communauté internationale à faire de même.
” Le changement climatique menace la survie des populations les plus pauvres et les plus vulnérables du monde. Ces nouvelles cibles qui impliquent d’investir et de mobiliser 200 milliards de dollars en cinq ans pour combattre le changement climatique, démontrent le sérieux avec lequel nous prenons cet enjeu “, souligne Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale.

L’enveloppe de 200 milliards de dollars sera composée pour moitié de financements directs de la BM (BIRD/IDA), les 100 milliards restants étant constitués de financements directs de la Société Financière Internationale (IFC) et de l’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA) ainsi que des fonds privés mobilisés par le Groupe.

Consciente que des millions d’individus dans le monde subissent déjà les conséquences dramatiques de phénomènes climatiques toujours plus violents, l’institution a fait des projets d’adaptation l’une de ses cibles prioritaires.
En portant le soutien financier direct aux mesures d’adaptation à près de 50 milliards de dollars par an pour la période 2021-25, le Groupe de la Banque mondiale va, pour la première fois, leur accorder la même importance qu’aux investissements visant à réduire les émissions de gaz à effets de serre.

Selon la directrice générale de la BM , “le changement climatique a des effets dramatiques sur la survie et les moyens de subsistance des populations “. Et d’ajouter : ” Nous devons combattre les causes du phénomène, mais aussi nous adapter à ses conséquences qui touchent souvent de manière disproportionnée les plus pauvres “.

C’est la raison pour laquelle la Banque mondiale s’engage à porter ses financements climatiques à 100 milliards de dollars, dont la moitié iront à la construction d’habitations, d’écoles et d’infrastructures plus adaptées et à des investissements dans une agriculture à l’épreuve du climat, une gestion durable des ressources en eau et des filets sociaux adaptatifs “, a-t-elle ajouté.
Ces nouveaux financements seront garants du caractère systématique des mesures d’adaptation, sachant que la Banque mondiale va mettre au point un système d’évaluation pour suivre les progrès réalisés dans le monde et pousser à l’action.
Le Groupe de la Banque mondiale s’attachera à examiner chaque projet en fonction de son impact sur le climat et à concevoir des mesures d’atténuation adaptées, mais aussi à indiquer les chiffres bruts et nets d’émissions de gaz à effets de serre et à appliquer à tous ses investissements un prix du carbone virtuel.
Pour renforcer l’impact global à l’échelle des pays, la BM soutiendra la prise en compte des enjeux climatiques dans la planification des politiques et la définition des investissements et dans les phases de mise en œuvre et d’évaluation et aidera également une vingtaine de pays à appliquer et actualiser leurs contributions nationales.
Il s’agit, également, de s’engager davantage aux côtés des ministères des finances pour concevoir et mettre en œuvre des politiques transformatrices reposant sur des mesures à faible intensité de carbone.
A noter que les initiatives concerneront notamment trois secteurs clés. Dans le domaine de l’énergie, il s’agit de la production, l’intégration et la construction d’infrastructures d’énergies renouvelables d’une puissance totale de 36GW et, grâce à des mesures d’efficacité énergétique, à la réalisation de 1,5 million de GWh d’économies.
Pour les villes, 100 villes seront aidées dans l’aménagement de l’espace de manière durable et sobre en carbone et à opter pour un développement favorisant les transports en commun et le covoiturage.
S’agissant de l’alimentation et l’utilisation des terres, le travail sera axé sur l’optimisation de la gestion intégrée des paysages dans une cinquantaine de pays pour une superficie atteignant jusqu’à 10 millions d’hectares de forêts.

par -

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a adopté, mercredi, l’accord de crédit relatif à la mobilisation de 60 millions de dollars (envron 144 Millions de Dinars), auprès de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) pour la réalisation du projet Moubadiroun “Initiateurs” visant l’inclusion économique des jeunes en Tunisie.
Ce crédit sera remboursé sur une période de 30 ans avec une période de grâce de 6 ans et un taux d’intérêt inchangeable de 0,67%.
Près de 10 mille jeunes des gouvernorats de la Manouba, Jendouba, Siliana, Kasserine, Kairouan, Kébili et Sfax âgés entre 18 et 35 ans, bénéficieront du projet d’inclusion économique des jeunes en Tunisie “Moubadiroun” ou “Initiateurs” qui sera réalisé sur six ans, et environ 250 PMEs devront tirer profit de l’appui dudit projet.
Cet accord de crédit a été adopté au cours d’une séance plénière qui s’est retardée à cause de l’absence du quorum.
A noter que l’ARP a débuté l’examen de l’accord de crédit, mardi, dans le cadre d’une convergence des avis des députés sur la faisabilité du programme et son équité régionale. La partie gouvernementale avait mis l’accent sur l’adoption des mécanismes objectifs dans la répartition géographique de l’exécution du programme.

par -

L’ARP a adopté mardi, l’accord de prêt conclu le 14 octobre 2017, à Washington, entre la République Tunisienne et la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD), relatif au financement du projet d’Inclusion économique des jeunes, pour un montant de 52,7 millions d’euros.

Ce projet vise à impulser le rythme de création d’emplois “dignes” et à renforcer la création de microprojets dans les gouvernorats de Manouba, Jendouba, Siliana, Kasserine, Kairouan, Sfax et Kébili.

Ce projet va profiter directement, à près de 10 mille jeunes hommes et jeunes femmes parmi les enfants des familles défavorisées, ou à revenus limités, les jeunes qui sortent de prison, les mères sans soutien familial, les jeunes actifs dans l’informel et encore les jeunes chômeurs de longue durée inscrits dans les bureaux d’emploi.

Il permettra également, de soutenir 250 PME et micro-entreprises dans les régions concernées.

par -

L’ARP a adopté en séance plénière, mercredi au Bardo, le Projet de loi portant approbation de l’accord relatif à la garantie de l’Etat pour le prêt complémentaire conclu le 30 Novembre 2016 entre l’office national de l’assainissement (ONAS) et la banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), avec 93 voix pour, 3 contre et 3 abstentions.
L’accord comporte un seul article qui prévoit la contribution au financement du projet Tunis Nord, d’une valeur estimée à 16 millions 200 mille euros.
Le coût global du projet, dont la durée de réalisation s’étale jusqu’à 2019, atteint 130 millions de dinars alors que le taux d’intérêt varie entre 0,4 et 0,5% pour une période de remboursement de 20 ans dont 5 ans de grâce.
Le prêt complémentaire concerne la réalisation d’une station de pompage d’une capacité de 2,7 m3/par seconde, et d’une station d’assainissement, en plus de la réalisation d’un réseau de transfert des eaux traitées de la décharge actuelle du canal du golfe, au bassin des eaux traitées, sur une longueur de 2,7 km, outre une aide technique à l’ONAS.
D’après l’exposé des motifs du projet, ce dernier va , aussi, permettre d’atténuer les effets négatifs du versement des eaux traitées des stations d’assainissement de Tunis Nord au niveau de la plage de Raoued en assurant le déversement de ces eaux, dans les eaux plus profondes en mer.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et le Ministère des Finances tunisien ont signé un protocole d’accord.

Le protocole d’accord signé à Tunis aujourd’hui, jeudi 26 mai 2016 par le ministre des Finances d’une part, Slim Chaker et la Directrice Générale de la BERD chargée de la région sud-est de la Méditerranée, Hildegard Gacek, permet à la Tunisie son admission à un nouveau programme de la BERD pour le financement des petites et moyennes entreprises (PME) en monnaie locale, rapporte Mosaïque Fm.

Hildegard Gacek a déclaré que ce protocole est une étape majeure pour faciliter un plus grand accès au financement des PME en Tunisie.

De son côté, Slim Chaker a promis des mesures à prendre pour améliorer l’intermédiation en monnaie locale afin de développer les marchés de capitaux locaux et accroître la stabilité financière en Tunisie, ajoute la même source.

par -

“A l’occasion du 25ème anniversaire de la BERD, les représentants des organisations membres du quartet tunisien pour le dialogue national, auquel a été décerné le prix Nobel de la paix, prendront part à l’Assemblée annuelle de cette institution financière”. C’est ce qu’a annoncé ce jeudi 5 mai 2016 le directeur général de la Coopération euro-méditerranéenne au ministère de l’Investissement et de la Coopération internationale, Fethi Ben Mimoun.

Le responsable a dans le même contexte ajouté qu’outre le quartet, le ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Yacine Brahim, participera à cet événement qui aura lieu les 11 et 12 mai 2016 à Londres.

Cette rencontre sera aussi marquée par l’organisation d’une session dédiée à l’investissement tunisien et qui sera intitulée «  Investissement Outlook session », a ajouté Fethi Ben Mimoun.

FOCUS 🔍

La Banque de l’Habitat porte à la connaissance du public qu’un poste d’administrateur indépendant (Risques) est vacant. Afin de choisir un candidat à ce poste,...

Le meilleur des RS

Une enquête réalisée par le CJD auprès des PME (oct-nov 2018) et portant sur les performances de l’administration publique, a donné des résultats alarmants....

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Africanmanager était, samedi 8 décembre 2018, le 1er arrivé sur le site des JES et il n’y avait nul autre journaliste sur place et...

AFRIQUE

L’Afrique a la plus forte proportion de mortalité des piétons et des cyclistes dans le monde avec 44% des décès. Selon le nouveau rapport de...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le jeune milieu de terrain brésilien de Flamengo, Lucas Paqueta, qui doit rejoindre l'AC Milan en janvier, est arrivé dimanche en Italie pour passer...