Tags Posts tagged with "bombardements"

bombardements

par -

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l’Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la foulée des frappes menées ce week-end par l’Egypte après l’attaque meurtrière menée vendredi contre un convoi de pèlerins coptes.

Aucune confirmation militaire n’a pu être obtenue, en Egypte ou en Libye, pour les frappes de lundi, ni aucune revendication quelconque. Selon le témoin, une des frappes a visé l’entrée ouest de Derna et les deux autres Dahr al Hamar au sud.

Vendredi, des chasseurs de l’armée de l’air égyptienne ont frappé des camps près de Derna, quelques heures après l’attaque contre la minorité copte chrétienne, qui a fait 29 morts et 24 blessés, dans la province de Minya, en Moyenne-Egypte. L’attaque a été revendiquée ultérieurement par l’Etat islamique.

Samedi matin, l’armée égyptienne a effectué trois raids aériens supplémentaires près de Derna, a-t-on appris de source militaire.

L’Egypte a, en plusieurs occasions, mené des frappes en Libye voisine, en proie aux troubles depuis la guerre civile de 2011 qui a chassé Mouammar Kadhafi du pouvoir.

 

par -

 Les forces irakiennes ont annoncé lundi avoir pris le contrôle d’un premier pont à Mossoul, au neuvième jour de leur offensive pour reprendre la totalité de la deuxième ville du pays aux mains des jihadistes, rapporte l’AFP.

Ce pont sur le fleuve Tigre est impraticable après avoir été endommagé par des bombardements.

Mais sa prise de contrôle va permettre d’établir un pont flottant à proximité, ce qui va élargir les options de l’armée pour attaquer les derniers quartiers encore contrôlés par le groupe Etat islamique (EI) dans l’ouest de Mossoul, selon des responsables militaires.

Les troupes ont atteint “l’accès ouest du pont”, qui est désormais “sous notre contrôle sur les deux berges”, a indiqué à l’AFP le général Yahya Rasool, porte-parole du commandement.

par -

Lors de la réunion d’urgence sur la Syrie au Conseil de sécurité de l’ONU hier dimanche 25 septembre, l’ambassadrice américaine, Samantha Power, a mis de côté la langue de bois et le langage feutré coutumiers chez les diplomates pour s’en prendre violemment à Moscou, accusé de torpiller toute chance d’un règlement pacifique du conflit. “Ce que la Russie soutient et fait (à Alep), ce n’est pas de la lutte antiterroriste, c’est de la barbarie”, a-t-elle balancé, avant d’ajouter : Moscou “abuse du privilège historique” d’être membre permanent du Conseil avec droit de veto. “L’histoire ne sera pas tendre avec les pays du Conseil qui restent silencieux face à ce carnage”, a-t-elle conclu. Avant elle la France avait taclé la Russie dont les avions et ceux du régime syrien larguent abondamment des bombes sur Alep depuis la fin de la trêve d’une semaine.

A signaler que la réunion a été suggérée par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, qui tentent de stopper les attaques massives du régime et de la Russie depuis vendredi pour déloger les insurgés qui occupent les quartiers d’Alep. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, demande aux grandes puissances de s’activer davantage pour “mettre fin au cauchemar” en Syrie, pointant du doigt “de nouveaux niveaux de barbarie”.
Même son de cloche chez l’ambassadeur britannique, Matthew Rycroft, qui a brandi la menace d’une plainte auprès de la Cour pénale internationale, qui a toutes les chances de rester au stade de voeu pieux à cause du véto russe.

L’ambassadeur russe à l’ONU, Vitali Tchourkine, continue de soutenir que Moscou ne relâchera la pression que quand les Occidentaux cesseront de faire le distinguo entre l’opposition modérée et les groupes extrémistes tels que le Front al-Nosra.
D’après lui, Moscou n’est en rien responsable de l’aggravation des violences sur le terrain. “Des centaines de groupes ont été armés, le pays a été bombardé sans discernement (…). Dans ces conditions, ramener la paix est désormais une tâche presque impossible”, a dit Tchourkine.
Il a néanmoins laissé entendre qu’il était encore possible de s’accorder sur une trêve. “C’est l’objectif que nous aimerions avoir, de même que la reprise de négociations”, mais à la condition que ce soit un mouvement “collectif” et pas uniquement un impératif pour Moscou, a déclaré l’ambassadeur russe…

Les bombardements sur Alep depuis vendredi ont causé au moins 124 morts, dont 25 hier dimanche, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Ce dernier fait état d’au moins 19 enfants coincés sous les ruines des immeubles pulvérisés par les frappes aériennes.

par -
Deux médecins tunisiens venus à Gaza pour apporter des aides médicales aux blessés palestiniens ont été tués lors d’un violent raid israélien qui

Le porte parole de la cellule d’opérations des forces Alboniane Almarsous en Libye, Mohamed Ghasri, a déclaré lors de son passage ce mardi 2 août sur les ondes de Mosaïque Fm que deux Tunisiens appartenant à l’organisation terroriste Daech ont été tués au cours des bombardements américains sur la ville de Sirt. Deux Egyptiens et un autre individus ont été tués lors de ces bombardements.

Mohamed Ghasri a par ailleurs ajouté que les forces américaines ont effectués près de sept raids visant les membres de l’organisation terroriste sur demande du Chef du Gouvernement d’unité nationale Faïez Sarraj.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a déclaré ce vendredi que l’ouverture d’une enquête internationale sur les...

Reseaux Sociaux