Tags Posts tagged with "boulangers"

boulangers

par -

Le Groupement Professionnel de l’Industrie, de la Boulangerie et de la Pâtisserie de la CONECT a exprimé, dans un communiqué publié ce lundi, son refus catégorique des déclarations irresponsables et fallacieuses et de l’appel injustifié à la grève des boulangers. D’après l’organisation, ils visent à faire profiter davantage certaines parties du système de la compensation aux dépens des intérêts des citoyens, des boulangers responsables et de la communauté nationale par l’aggravation du budget de la caisse générale de compensation.

Le Groupement rappelle ainsi que l’appel à la grève émane de parties qui s’approvisionnent en farine au prix de 6 dinars seulement le quintal en plus de la compensation dont elles bénéficient au niveau du fuel et d’autres postes de dépense, alors que le reste des boulangeries qui exercent dans le cadre du respect intégral de la loi, du cahier de charges, des conditions de poids et des normes de qualité les plus exigeantes paient la farine à plus de cinquante et un dinars le quintal sans bénéficier de la compensation.

Par le biais de ce communiqué, le groupement de la CONECT lance un appel à tous les boulangers bénéficiant ou non de la compensation à poursuivre leur activité et à assurer la disponibilité de ce produit de base dans les meilleures conditions.

Le groupement réitère son refus total des pratiques visant à utiliser ce produit stratégique pour tous les Tunisiens comme un moyen de surenchère, surtout que le dialogue se poursuit actuellement entre le Ministère de l’Industrie et du Commerce et toutes les parties concernées concernant les solutions appropriées et la nécessité de procéder à une refonte du système de la compensation afin de l’adapter aux objectifs réels et d’orienter l’intervention de l’Etat au profit exclusif des consommateurs concernés.

par -

La chambre des propriétaires de boulangeries à Sfax a annoncé, mercredi 23 novembre 2016, que la grève prévue initialement pour le 30 novembre 2016 a été reportée pour une date ultérieure.

Cette décision a été prise suite à la tenue de la conférence internationale sur l’investissement, les 29 et 30 novembre courants.

par -

La chambre régionale des propriétaires des boulangeries a annoncé qu’une grève générale des boulangers à Sfax a été décidée pour le mercredi 30 novembre courant.

Lors de son passage ce jeudi 17 novembre 2016 sur Jawhara Fm, il a indiqué que la grève fait suite au refus des autorités locales de permettre aux boulangers de la région d’exploiter le fond commercial lors de la vente de leurs boulangeries. Il s’agit, selon lui, d’une procédure adoptée dans toutes les régions de la République sauf à Sfax.

par -

Les boulangers de Kairouan ont décidé, dans la soirée du dimanche 31 janvier 2016, de  reporter  la grève prévue initialement pour aujourd’hui lundi 1er février 2016, à la semaine prochaine.

Un membre du syndicat des  boulangers à Kairouan, Monôom Fehri, a déclaré à shems fm qu’une séance de travail sera tenue , au siège du gouvernorat, ce matin à 11h, pour réclamer une série de demandes, dont la fermeture des boulangeries clandestines.

par -
A la suite d’informations sur une possible augmentation des prix du pain et de quelques produits de base

Prévue pour être observée le 1er février, la grève des boulangers n’aura finalement pas lieu, suite à l’accord conclu entre la chambre syndicale des boulangeries et le ministère du Commerce.

Le patron des boulangers, Mohamed Bouanène, a cependant précisé que l’ordre de grève n’a pas été encore annulé  par les  boulangers de Bouhajla à Kairouan, mais la chambre syndicale est en train de s’employer à les dissuader de débrayer.

par -
Le président de la Fédération nationale des boulangeries

Le président de la Fédération nationale des boulangeries, Mohamed Bouanane a affirmé jeudi, à l’agence TAP, que «la grève, prévue à partir du 30 septembre 2013, sera suspendue si le ministère du Commerce renonce à la décision de réduire le quota des anciennes boulangeries en farine subventionnée, au profit des nouvelles unités». “2300 boulangeries opérant sur tout le territoire, dont 1100 anciennes boulangeries, créées avant 2009, bénéficient d’un quota quotidien de farine variant selon l’autorisation d’exploitation (5, 6, 10 quintaux… ).

Les nouvelles boulangeries, au nombre de 1200, entrées en activité après 2009, bénéficient d’un quota journalier de 4,5 quintaux de farines”, a-t-il précisé.

Il a ajouté que “la Fédération rejette la décision du ministère du Commerce”, jugeant «inefficace, l’augmentation du quota de la farine subventionnée pour n’importe quelle boulangerie, avec le gaspillage que représente 45 milliards de pain rassis, par an”. Il a fait savoir que la Fédération demandera au ministère , lors de la réunion prévue pour demain vendredi, “de revenir sur sa décision de ne pas augmenter la part des boulangeries, qui remportent les marchés publics pour l’approvisionnement d’entreprises publiques en pain, tout en leur imposant de se contenter de leur part en farine subventionnée”.

La consommation annuelle de l’ensemble des boulangeries s’élève à environ 6 millions de quintaux de farine subventionnée par la Caisse de Compensation Générale (CCG), qui est financée par le budget de l’Etat.

La réunion du vendredi permettra, a t-il fait savoir, d’examiner d’autres problématiques, à savoir les boulangeries anarchiques dont le nombre a cru à environ 550 boulangeries, en vue d’amener le ministère à intervenir pour mettre fin à ce fléau qui entrave le fonctionnement des boulangeries agréées.

par -
 Depuis quelques jours

Depuis quelques jours, les boulangers de plusieurs régions comme Sfax ou La Manouba se plaignent de ne pas être approvisionnés en farine par les minoteries.

C’est dans ce contexte que le président de la chambre régionale des propriétaires de boulangeries au gouvernorat de La Manouba a déclaré sur les ondes de Shems Fm que « la farine manque actuellement sur le marché, les minoteries ne livrant plus aux boulangers le pain quotidien.

Selon lui, il n’y avait plus un gramme de farine dans la région, et que La Manouba devrait être en conséquence privée de pain, ce samedi.

S’expliquant sur la situation, le ministre de l’Industrie, Mohamed Lamine Chakhari, a reconnu que la nouvelle tarification des céréales n’arrange pas les minoteries. « Les boulangers se plaignent de voir leur marge bénéficiaire baisser, alors que c’est plutôt le coût de production élevé qui poserait problème », a précisé le ministre.

Toujours selon le ministre, les ministères de l’Industrie et de l’Agriculture, ainsi que l’Office des céréales, devraient intervenir pour relancer le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes pour solutionner le début de crise engendré par la pénurie de farine.

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

En exclusivité sur la Radio Tunisienne Chaine Nationale (RTCN), l’ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie, Patrice Bergamini, est intervenu ce mercredi 6 décembre 2017...

AFRIQUE

La capitale sénégalaise a accueilli durant la semaine du 4 au 8 décembre dernier, dans les locaux de l'Institut supérieur de Management de Dakar...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'international tunisien Youssef Msakni, évoluant dans le club qatari d'Al Duhail, a été élu, lundi, meilleur joueur du championnat du Qatar (QSL) des mois...