Tags Posts tagged with "can"

can

par -

Dans le nouveau classement de la FIFA publié ce jeudi 09 février, l’équipe nationale algérienne dégringole à la 50e place, rapporte Tsa.

Elle perd 11 places par rapport au classement du mois de janvier 2017. Les mauvais résultats enregistrés lors de la CAN 2017 sont pour beaucoup dans le recul des Verts, qui chutent jusqu’à la 11e position au niveau africain dominé désormais par l’Égypte, finaliste de la CAN, alors que le Cameroun, vainqueur du trophée, qui a fait un bond de 29 places, pointe à la 3e position africaine.

par -

La CAN, c’est le sport et la fête, sur le terrain et dans les foyers africains, mais cette année ce sont aussi des quiproquos politiques au Gabon, pays organisateur, où les tensions sont au maximum entre le président officiellement réélu, Ali Bongo Ondimba et son intraitable rival, Jean Ping, qui revendique encore sa victoire. Il faut dire que Bongo a été très mal réélu puisque même les observateurs européens dépêchés dans le pays pour s’assurer de la transparence du scrutin du 27 août dernier sont repartis avec une liste de reproches longue comme le bras. Tous ces ratés ont donné du grain à moudre à Ping, qui maintenant jette son dévolu sur les coûts exorbitants de l’organisation de la CAN, dans un pays – producteur de pétrole – en difficulté économiquement du fait de la chute des cours du brut, ce qui revient à tirer sur celui qui se proclame le chef de l’Etat…

Hier vendredi 27 janvier 2017, la Coalition pour la nouvelle république (CNR), le rassemblement derrière Ping, a décoché une flèche en direction de Bongo : « L’organisation en 2012 et 2017 de la Coupe d’Afrique des Nations coûtent d’ores et déjà au contribuable gabonais la somme de 863 milliards de FCFA (1,3 milliard d’euros). Le communiqué, lu devant la presse en présence de Ping, ajoute que ce montant  colossal a été administré par « des hommes-liges (..) en marge de la loi et en dehors de toute orthodoxie budgétaire et comptable », rapporte Jeune Afrique.

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nzé, est tout de suite monté au front : « Qu’ils apportent des preuves ». Il a enchainé : « Ce sont eux qui ont coûté cher au contribuable gabonais » lorsqu’ils étaient aux manettes, en faisant allusion à Ping et ses alliés politiques qui, comme on le sait, ont fait partie des responsables du régime de l’ex-président Omar Bongo, le père de l’actuel, qui a régné sans partage de1967 à 2009.

Bilie-By-Nzé donne des gages, pour tenter d’éteindre le feu des critiques de l’opposition : « Notre pays s’est engagé à lutter contre la corruption (…) ça va concerner tout le monde », même ceux qui s’en sont mis plein les poches dans le passé, assure-t-il. Il est vrai que deux anciens ministres ont été coincés par la justice début janvier, pour malversation présumée, mais cela ne veut nullement dire que le gouvernement s’est lancé dans une vaste opération mains propres. En tout cas l’opposition n’y croit absolument pas…

Pour ne pas être accusé de saboter la CAN, Ping a affirmé ceci devant la presse étrangère : « Nous n’allons rien dire sur la CAN, pour ne pas pénaliser les autres pays avec nos problèmes », en indiquant néanmoins que le Gabon aurait dû renoncer à l’accueil de la CAN, au profit du Maroc ou de l’Algérie.

par -

In fine, les « lionnes » du Sénégal ont été évincées de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de handball, programmée ce mercredi 07 décembre dans la soirée. En effet l’équipe du Sénégal a été rattrapée par le recours déposé par la Tunisie suite à la participation de la capitaine des “lionnes”, Doungou Camara, à la demi-finale qui a opposé les deux pays, lundi dernier. La Confédération africaine de handball (Cah) a fini par valider la réserve tunisienne contre la joueuse, après le rejet de la commission d’homologation de la Cah, qui était d’avis qu’une réserve de qualification devait être déposée avant le match et pas après.

Mais la délégation tunisienne n’a pas lâché l’affaire et a saisi la commission de discipline de la confédération africaine, qui a transmis la requête à la Fédération internationale de handball.  Cette dernière est allée dans le sens de la Tunisie, concluant que la capitaine des “lionnes”, qui a joué dans l’équipe de France en 2014 lors du championnat du monde junior, n’a pas observé le délai de trois ans avant de porter les couleurs d’une autre sélection nationale.
C’est donc la Tunisie, tenante du titre, qui aura l’honneur de croiser le fer avec l’Angola.

par -

La Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé ce lundi 1er août 2016 sur son site officiel que le dernier match de la sélection nationale tunisienne de football pour le compte de la « CAN Gabon 2017 »  face au Libéria se jouera le 3 septembre 2016 à partir de 19 heures 30 au stade Mustapha Ben Jannet, au gouvernorat de  Monastir.

 

par -
Le Tribunal arbitral du sport a décidé de ne pas répondre favorablement au recours déposé par la Fédération tunisienne de football. Cette dernière a jusqu'au 31 mars pour présenter des excuses à la CAF

Selon le site Afrik-foot, le dernier tour aller des éliminatoires de la CAN féminine 2016 a mal débuté pour la Tunisie et le Mali. Malgré l’avantage d’évoluer à domicile, aucune des deux sélections n’est parvenue à s’imposer, mercredi.

Renversées 2-1 à Tunis par le Ghana, les Tunisiennes ont même réalisé une très mauvaise opération. Ella Kaabachi avait pourtant ouvert le score sur penalty (33e), mais les Ghanéennes ont renversé la vapeur en seconde période après que la Tunisie ait notamment raté un penalty.

De son côté, à Bamako, le Mali a couru après le score pendant toute la rencontre face à la redoutable Guinée Equatoriale (1-1). Menées au score dès la 2e minute sur un but de Genoveva Anonman, les Maliennes sont parvenues à égaliser à la dernière minute grâce à Binta Diarra ! Un moindre mal même s’il sera difficile d’aller chercher la qualification dimanche à Malabo…

par -
Le Botswana est qualifié pour le dernier tour des éliminatoires de la

Le Botswana est qualifié pour le dernier tour des éliminatoires de la CAN 2015 qui va avoir lieu au Maroc, et ce après son nul contre la Guinée Bissau.

Au match aller le Botswana l’a remporté sur le score de 2-0. Ainsi le Botswana sera le 3ème adversaire de la Tunisie avec l Egypte et le Sénégal .

Le programme des matches du onze national sera comme suit :

-le 6-9-2014:Tunisie_Botswana

-le 10-9-2014:Egypte_Tunisie

-le 10 ou le 11-10: Sénégal_Tunisie

-le 15-10-2014:Tunisie_Sénégal

-le 14 ou le15-11-2014:Botswana_Tunisie

-le 19-11-2014:Tunisie_Egypte

par -
Quatre tunisiens dirigeront ce dimanche au BENIN le match BENIN-MALAWI pour le compte du premier tour qualificatif de la

Quatre tunisiens dirigeront ce dimanche au BENIN le match BENIN-MALAWI pour le compte du premier tour qualificatif de la CAN 2015.

Il s’agit de YOSSEF SERAIRI comme premier arbitre, assisté de MOHSEN BEN SALEM et ANOWAR HEMILA et SLIM BELKHAWS comme 4ème arbitre.

Le meilleur des RS

C’est court, mais pertinent. Professeur universitaire avec notamment un doctorat en finances de Paris-Dauphine et ancien ministre, Chokri Mamoghli ne mâche pas ses mots...

INTERVIEW

Nejib Snoussi, directeur général de l'Habitat au ministère de l'Équipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, a accordé à Africanmanager une interview exclusive...

AFRIQUE

Youtap a lancé Youtap Cloud, une plate-forme de traitement des paiements proposée sous forme de service dans le nuage pour les prestataires de paiements...

Reseaux Sociaux

SPORT