Tags Posts tagged with "commission mixte"

commission mixte

par -

Suspendue depuis 2008, la Commission mixte tuniso-sud-coréenne se réunira à partir du 23 avril 2018 à Séoul.
Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui, conduira les 23 et 24 avril 2018 une délégation tunisienne à cette échéance bilatérale, à l’invitation de son homologue sud-coréenne Kang Kyung-hwa.
Invité par son homologue sud-coréenne, Jhinaoui aura, au cours de sa visite en Corée du Sud, une série d’entretiens avec de hauts responsables sud-coréens, selon un communiqué rendu public samedi par le département des Affaires étrangères.
Ces entretiens offriront l’occasion d’examiner les moyens de renforcer la coopération bilatérale et d’échanger les vues sur l’ensemble des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Au cours de sa visite, Khemaïes Jhinaoui aura également des séances de travail avec des chefs d’entreprises sud-coréens.
D’après le même communiqué, cette visite se veut une occasion pour dynamiser la diplomatie tunisienne en Asie et plus particulièrement avec son partenaire sud-coréen.
Il s’agit de renforcer les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays notamment dans les domaines de l’investissement, des technologies de l’information, de l’économie numérique, du transport, de l’infrastructure et de l’enseignement supérieur.

La Corée du Sud est l’un des principaux pays ayant soutenu la Tunisie en matière de transition démocratique, de promotion des droits de l’Homme et de développement, particulièrement dans les domaines des technologies de l’information et de la gouvernance électronique, de l’infrastructure et de la recherche scientifique.
La visite du chef de la diplomatie tunisienne en Corée du Sud va aussi offrir l’occasion d’examiner les moyens de développer la coopération tripartite sur la base des programmes et projets de développement envisagés par la Corée du Sud en Afrique et dans le monde arabe, notamment dans les domaines de la santé, de l’infrastructure et de développement des ressources humaines.
Les relations diplomatiques tuniso-sud-coréennes remontent à 1969.

par -

Le ministre guinéen, qui a félicité la Tunisie pour son choix d’ouverture sur l’Afrique subsaharienne, n’est pas venu les mains vides. Le nombre d’accords signés, 21 au total, en dit long sur les besoins de la Guinée, dans tous les domaines, mais c’est aussi le cas de beaucoup de pays en Afrique subsaharienne. Ils ont des capitaux, du fait de la vente massive des matières dont leurs sous-sol regorgent, mais après que faire de l’argent ? Là est le problème, pour des nations qui très souvent n’ont pas la technologie et l’expertise pour hausser le niveau de leurs infrastructures et de leurs équipements industriels. Si la Tunisie hésitait encore à se lancer résolument sur les marchés africains, après l’accord de libre-échange paraphé avec la CEDEAO, ce qui vient d’être fait avec la Guinée est de nature à abattre les dernières hésitations.

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a coprésidé, mardi 20 février 2018, à Tunis, avec son homologue guinéen, Mamadi Touré, les travaux de la 5e session de la commission mixte tuniso-guinéenne.
Cette session qui se tient pour la première fois depuis 2002 a été couronnée par la signature de 21 accords de coopération dans divers domaines, dont l’enseignement supérieur, la santé, le tourisme, les technologies de l’information et de la communication, le transport et la recherche scientifique.
Dans une déclaration à l’issue des travaux de la commission, Khemaies Jhinaoui a relevé que cette réunion traduit la dynamique particulière marquant les relations bilatérales
La diplomatie Tunisienne a décidé de s’orienter davantage vers les pays africains frères et amis dont la Guinée en vue de relancer la coopération bilatérale et multipartite et d’en diversifier les domaines“, a-t-il souligné.
Il a ajouté que le lancement en 2017 d’une ligne aérienne directe entre Tunis et Conakry témoigne de la volonté commune de renforcer la coopération et de relancer les relations diplomatiques tuniso-guinéenne qui datent depuis 1954.
Pour le ministre, les travaux de la commission ont abouti à des résultats fort probants, eu égard au nombre important d’accords signés entre les deux pays.

De son côté, le chef de la diplomatie guinéenne s’est dit satisfait des travaux de la 5e commission mixte tuniso-guinéenne, affirmant repartir “comblé” au regard du nombre important des accords signés entre les deux pays.
“Les résultats de la commission mixte traduisent clairement l’engagement des deux chefs d’Etat et des deux gouvernements à donner une nouvelle impulsion à la coopération entre la Tunisie et le Guinée”, a déclaré Mamadi Touré.
Le ministre guinéen, qui s’est notamment félicité du choix d’ouverture fait par la Tunisie sur l’Afrique subsaharienne, estime que le nombre et la diversité des accords conclus permettent de garder confiance en l’avenir des relations entre les deux pays.
Touré s’est, par ailleurs, engagé à faire usage de tous les mécanismes de suivi convenus avec la partie tunisienne pour assurer la mise en œuvre des différents accords.
Mamadi Touré effectue, du 18 au 21 février 2018, une visite de travail en Tunisie à l’invitation de son homologue tunisien Khemaies Jhinaoui.

par -

Un accord a été convenu mardi entre le conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) et la présidence du gouvernement pour la formation d’une commission mixte chargée de fixer les critères et les conditions de candidature au poste de président directeur général de l’Etablissement de la télévision tunisienne (ETT).
La nomination du PDG de l’ETT se fera sur la base d’un contrat d’objectifs et de moyens et pour une duré déterminée, ont également convenu les deux parties, à l’issue d’une réunion tenue ce mardi au siège de la HAICA entre le conseil de la HAICA et un représentant de la présidence du gouvernement et son conseiller de l’information.

Selon un communiqué de la HAICA, les deux parties se sont mises d’accord sur le soutien de l’action de la commission qui sera créée par l’instance de régulation. Celle-ci sera chargée d’auditer le contenu des informations diffusées par les établissements médiatiques publics.
Il a été également décidé d’œuvrer en commun à l’instauration d’une structure indépendante chargée de mesurer l’audimat et la part d’audience, et de parachever les démarches administratives relatives au rattachement de Radio “Zitouna Fm” à l’Etablissement de la radio tunisienne (ERT).

La réunion a été l’occasion aussi d’évoquer le financement des chaînes radio et télévisions privées. L’accent a été mis sur la nécessité de coordonner davantage avec les établissements étatiques concernés pour garantir la transparence de leur financement. Il a été convenu, à cet égard, de trancher les dossiers des médias audiovisuels sans licence, en application des dispositions de la loi organisant le secteur, notamment le décret-loi n°116 de l’année 2011 et le code des télécommunications.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, effectue les 11 et 12 novembre courant une visite officielle en Egypte, qui a fait des progrès économiques fulgurants ces dernières années, même si les libertés individuelles et autres droits humains ont trinqué au passage. Chahed coprésidera avec son homologue égyptien les travaux de la 16ème haute commission mixte tuniso-égyptienne.
A l’ordre du jour de cette visite figure, notamment, l’examen des recommandations du forum d’investissement et de partenariat entre les deux pays qui démarrera ce samedi sous la présidence du ministre tunisien du Commerce et de la ministre égyptienne de l’Investissement.
Le chef du gouvernement sera accompagné du ministre du Commerce, Amor Behi, du ministre du Transport, Radhouane Ayara et du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Sabri Bachtobji ainsi que des conseillers à la présidence du gouvernement.

Début octobre, le comité de concertation et de suivi tuniso-égyptien s’est réuni à Tunis dans le cadre de la préparation de la 16e session de la haute Commission mixte tuniso-égyptienne.
Une réunion qui a permis de dresser le bilan de la coopération bilatérale, depuis la 15e réunion de la haute commission mixte tuniso-égyptienne tenue en septembre 2015 à Tunis.
Onze programmes exécutifs de coopération et 4 mémorandums d’entente dans divers domaines ont été signés au cours de la dernière commission mixte.
A noter, aussi, qu’un projet de programme de partenariat entre l’Etablissement de la télévision tunisienne et l’Union de la radio et de la télévision égyptienne a été signé entre les deux parties.
Les accords conclus concernent les secteurs de la culture, l’éducation, l’enfance, l’artisanat, le tourisme, la recherche scientifique, la jeunesse, les sports, la protection de l’environnement, les archives et la documentation.
Les mémorandums d’entente portent sur la coopération boursière et bancaire ainsi que sur la protection du consommateur, le contrôle des prix et les ressources hydrauliques.

par -

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, effectue, les 1er et 2 novembre 2017, une visite officielle à Tokyo (Japon), à l’invitation de son homologue japonais, Taro Kono.
Selon le département des Affaires étrangères, cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération de longue date entre les deux pays, dans les domaines de l’économie, de la finance, du tourisme et de l’enseignement supérieur.
Elle entre, également, dans le cadre du suivi des résultats issus des travaux de la 9e commission mixte tuniso-nippone, tenue en juillet 2017 à Tunis.
En outre, Khemaies Jhinaoui aura une séance de travail avec son homologue japonais.
Il effectuera, par ailleurs, une série de rencontres avec des hauts responsables japonais avec qui il examinera les moyens d’impulser davantage la coopération avec le Japon et échangera les vues autour des questions régionales et internationales d’intérêt commun.
A noter que le Japon entretient avec la Tunisie des relations diplomatiques depuis 1956. Celles-ci connaissent un essor rapide depuis le milieu des années 70.
Le Japon a financé 41 projets touchant à plusieurs domaines prioritaires, notamment, l’agriculture, l’environnement et l’infrastructure, moyennant une enveloppe d’environ 6 milliards de dinars tunisiens.
Lors de la conférence internationale sur l’investissement “Tunisie 2020”, en novembre 2016, le Japon s’était engagé à réaliser une station de dessalement de l’eau de mer dans la ville de Sfax pour un coût de 811 millions de dinars.

par -

Réunion du comité de concertation et de suivi tuniso-égyptien : Les préparatifs de la 16e session de la haute Commission mixte tuniso-égyptienne à l’ordre du jour.
Le comité de concertation et de suivi tuniso-égyptien s’est réuni lundi à Tunis dans le cadre de la préparation de la 16e session de la haute Commission mixte tuniso-égyptienne.
Prévue en novembre prochain au Caire, cette nouvelle session sera présidée par le chef du gouvernement, Youssef Chahed et son homologue égyptien, Chérif Ismaïl.

Selon un communiqué rendu public mardi par le ministère des Affaires étrangères, la réunion du Comité de concertation et de suivi tuniso-égyptien a permis de dresser le bilan de la coopération bilatérale, depuis la 15e réunion de la haute commission mixte tuniso-égyptienne tenue en septembre 2015 à Tunis .
La réunion a également donné lieu à un échange de vues sur plusieurs questions régionales et internationales.
A ce propos, les délégations des deux pays ont réaffirmé l’engagement à consacrer la concertation et la coordination autour de ces dossiers, de manière à servir les intérêts des deux pays frères.

par -

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, effectuera, le jeudi 09 mars 2017, une visite de travail à Tunis, où il co-présidera avec son homologue tunisien les travaux de la 21ème session de la Grande commission mixte algéro-tunisienne.

Selon un communiqué rendu public, ce mercredi, par les services du Premier ministre algérien, les travaux de cette réunion permettront aux deux parties de « procéder à une évaluation des relations bilatérales et des perspectives de leur consolidation dans les domaines politique, sécuritaire, économique et social ».

La rencontre, qui sera sanctionnée par la signature de plusieurs accords de coopération, sera également l’occasion pour les deux responsables d’«échanger leurs vues sur les évènements marquants intervenus sur la scène internationale, ainsi que sur des questions importantes liées à l’évolution de la situation politique et sécuritaire dans la sous-région », ajoute le communiqué.

par -
Des businessmen tunisiens ont participé à une mission d'affaires de quatre jours

Un mémorandum d’entente dans le domaine de la santé a été signé, mercredi, entre la Tunisie et la Grèce au terme des travaux de la 10e session de la commission mixte tuniso-hellénique.
Signé par le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Sabri Bachtobji et son homologue grec Dimitrios Mardes, cet accord prévoit le développement des échanges commerciaux entre les deux pays dans plusieurs secteurs médico-santaires, particulièrement le domaine de l’industrie pharmaceutique.
Le mémorandum d’entente, dont la mise en œuvre sera pilotée par les ministères de la santé dans les deux pays respectifs, a pour principal objectif de favoriser les échanges d’expériences et d’expertises entre les deux pays dans les domaines de la santé de la femme, des industries pharmaceutiques, des maladies chroniques, de la prévention des maladies en milieu professionnel, de la désintoxication et de la santé sexuelle, a expliqué Sabri Bachtobji.
Cet accord, qui prend effet immédiatement, prévoit, également, le développement de la coopération bilatérale dans les domaines de la recherche et des services, a-t-il ajouté.
Un mémorandum d’entente a été signé mardi entre l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur (FIPA) et Greece Enterprise, au terme de la séance d’ouverture de la 10e commission mixte tuniso-hellénique.
D’après le secrétaire d’Etat grec aux affaires étrangères, Dimitrios Mardes, cet accord vient renouveler le cadre de la coopération entre les deux agences de promotion de l’investissement en Grèce et en Tunisie.
” Le cadre de cette coopération doit regrouper plusieurs domaines, en l’occurrence les énergies renouvelables, le bâtiment, les produits pharmaceutiques, l’huile d’olive… “, a-t-il ajouté.

par -

La 10e réunion de la Commission mixte tuniso-grecque se tiendra, demain mardi à Tunis, sous la présidence du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Sabri Bachtobji et de son homologue grec Dimitris Mardas, a-t-on appris d’un communiqué rendu public lundi par le ministère des Affaires étrangères.
Cette 10e réunion, qui se poursuivra pendant deux jours, devrait aboutir à la signature d’une série d’accords et de mémorandums d’entente entre les deux pays dans les domaines du transport maritime, de la santé, de l’industrie, du commerce et de l’investissement.

par -

Le ministre de la Fonction publique et de la Lutte contre la corruption, Abid Briki et le président de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption, Chawki Tabib, ont trouvé un accord autour de la composition d’une commission commune pour passer à la loupe les projets de lois et les dossiers de corruption.

Abid Briki a déclaré, lors de sa réunion avec Chawki Tabib, que cette mesure est salutaire pour le combat contre la corruption, sur les plans procédural et judiciaire, rapporte Mosaïque Fm ce mardi 20 septembre 2016.

Le meilleur des RS

Ils sont de plus en plus rares, les Tunisiens qui rêvent, dans cette difficile conjoncture, financière, économique et surtout sociale où la jeunesse tunisienne...

INTERVIEW

A 56 ans, le DG de la Banque de l’Habitat Ahmed Rjiba, est un pur jus du secteur bancaire tunisien. Master en Business Administration,...

AFRIQUE

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a facilité les premiers retours volontaires de réfugiés soudanais vivant au Tchad. Samedi, un groupe de 53...

Reseaux Sociaux

SPORT

 Huit agents de police ont été blessés et douze personnes ont été arrêtées suite aux actes de violence et de vandalisme commis par quelques...