Tags Posts tagged with "dakar"

dakar

par -

Les Américains, très sourcilleux sur les questions de menace terroriste depuis le 11 septembre, 2001 ont semble-t-il quelques craintes du côté du Sénégal. Leur ambassade à Dakar a appelé ses ressortissants à faire preuve de vigilance s’ils se rendent dans les endroits fréquentés par des étrangers dans la capitale, “en raison d’une menace crédible liées à des activités terroristes potentielles“, rapporte hier jeudi 19 octobre Le Figaro.

L’ambassade américaine conseille aux citoyens américains d’être vigilants lorsqu’ils fréquentent des établissements et des hôtels fréquentés par des Occidentaux, en raison d’une menace crédible liée à des activités terroristes potentielles à Dakar“, dit ce texte en  date du 18 octobre. Il va plus loin en interdisant “au personnel de l’ambassade américaine de séjourner dans les hôtels de Dakar qui se trouvent au bord de la mer jusqu’à la première semaine de décembre” et informe les citoyens américains qu’ils “doivent s’attendre à des contrôles de sécurité plus approfondis lorsqu’ils se déplacent à Dakar“.

Même son de cloche chez le gouvernement du Canada, qui a également modifié l’onglet “sécurité” de son site d’avis pour ses ressortissants qui partent pour le Sénégal. Intitulé “menace terroriste à Dakar“, le texte reprend l’alerte de l’ambassade américaine et invite les citoyens canadiens à “rester vigilants en tout temps dans les lieux publics” de Dakar. “Séjournez dans les hôtels qui ont des mesures de sécurité renforcées, mais gardez à l’esprit que même les endroits les plus sécuritaires ne sont pas sans risque“, précise la diplomatie canadienne.

La France elle se montre plus mesurée, même si elle appelle depuis des mois à une “vigilance accrue“. Hier le ministère des Affaires étrangères n’a ni changé ses consignes en direction des voyageurs pour le Sénégal, ni transmis un message à la communauté expatriée. Donc il y a des raisons de croire que la menace est sérieuse certes, mais pas au point d’affoler tous les visiteurs du pays avec des mesures de hors normes. Il n’en demeure pas moins que le Sénégal se prépare depuis des années à affronter le péril djihadiste, vu que les extrémistes ont frappé un peu partout dans la région : Au Mali, très régulièrement ; au Burkina Faso, en janvier 2016 et en août 2017 ; en Côte d’Ivoire, en mars 2016… A noter que Dakar va organiser les 13 et 14 novembre 2017 le Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Tout cela pour dire que le terrorisme est pris très au sérieux dans cette partie du continent…

par -

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a inauguré jeudi 9 février un siège à Dakar, au Sénégal, le premier sur le continent hors du Maroc.

Un événement organisé dans le cadre de la Semaine de la gastronomie et de la culture marocaine, qui se tient jusqu’au 14 février 2017 dans la capitale sénégalaise, rapporte leconomiste.com.

Pendant une semaine, la culture et les mets du Royaume seront ainsi à l’honneur avec plus de 300 invités venus savourer les différentes spécialités nationales (tajine, salades marocaines, gâteaux, pâtisserie, thé à la menthe…) lors d’une soirée organisée à l’hôtel Radisson Blu.

Le tout agrémenté d’une présentation du Maroc, de ses richesses culturelles et artistiques ainsi qu’une démonstration remarquée des Gnaouas.

Le nouveau bureau de l’ONMT sera dirigé par Jalal Imani et se situe sur la route des Almadies, quartier huppé de Dakar, a précisé la même source.

par -

La menace terroriste et la sécurité de façon générale sont au menu à Dakar, capitale du Sénégal, à partir de ce lundi 05 décembre 2016, dans le cadre du Forum sur la paix et la sécurité en Afrique, le troisième rendez-vous du genre. Sous la houlette du président Macky Sall, experts, chercheurs, militaires et responsables politiques ou membres de la société civile vont plancher durant deux jours sur les sujets, très préoccupants, de l’extrémisme violent et de la gestion des espaces africains.

A signaler que la rencontre est co-financée par une vingtaine d’entreprises de défense et de sécurité françaises et européennes. Elle a donc une vraie dimension internationale, même si les initiateurs de l’événement martèlent qu’il s’agit juste d’échanger et de jeter les bases d’une réflexion profonde sur ces thèmes brûlants, et qu’on n’a nullement affaire à une instance qui édicte des résolutions, prérogative du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine. N’empêche, la manifestation monte en gamme, avec la présence cette année du président nigérian, Muhamadu Buhari, directement confronté à la secte islamiste sanguinaire Boko Haram. Les présidents du Togo, du Kenya, du Mozambique feront également le déplacement, mais le président tchadien, Idriss Déby, est aux abonnés absents. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, très actif sur le continent depuis quatre ans, est également annoncé, de même que Federica Mogherini, la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la sécurité…

La rencontre a pris du relief l’an dernier, en effet quatre jours après les débats, où les participants avaient unanimement déclaré « nos sécurités sont liées », Paris a subi des attaques terroristes sans précédent, avant que des capitales africaines ne soient frappées (Bamako, au Mali, Ouagadougou, au Burkina Faso, le Grand-Bassam, en Côte d’Ivoire). Et depuis le danger jihadiste n’a cessé d’enfler en Afrique de l’Ouest, au Sahel, au Maghreb et dans la Corne…

par -
Une intrusion de grande ampleur a eu lieu dans les bases de données de l'opérateur téléphonique Orange en France . Il s'agit d'un piratage de grande ampleur

Le groupe français Orange vient de densifier sa présence en Afrique en inaugurant, le 24 novembre 2016, deux centres de gestion des services clients et ce, à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire et Dakar, capitale du Sénégal. 70 millions d’euros – 35 millions d’euros par site – ont été décaissés pour financer ces infrastructures. Bruno Mettling, directeur général adjoint d’Orange en charge de la zone Afrique et Moyen-Orient, s’est rendu à Abidjan, où ces projets ont été officiellement lancés.

« Le GNOC [pour Global Network Opération Center] permettra de superviser à terme le réseau 2G, 3G et 4G de 53 millions de clients dans neuf pays africains où nous possédons des filiales. Nous voulons offrir à nos clients une nouvelle expérience dans l’usage d’applications. Cette supervision se fera 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 », a déclaré M. Mettling.

Ces nouvelles unités vont au départ gérer six pays, mais très vite, dès 2017, elles vont monter en régime pour s’étendre à trois autres pays. A peu près 200 ingénieurs et techniciens vont travailler dans ces centres.

Orange a choisi Abidjan et Dakar parce que c’est là où le groupe compte le plus d’abonnés en Afrique subsaharienne.

par -

L’Ambassade des Etats-Unis à Dakar a accueilli cette semaine les membres clés du gouvernement sénégalais pour un exercice de préparation contre le terrorisme.
L’objectif de l’exercice est d’améliorer la situation et le partage d’informations entre toutes les parties prenantes
A travers des exercices et des discussions animées à l’aide de scénarios d’attaques terroristes, le but de l’exercice est d’améliorer la coordination, la collaboration et le partage d’informations entre les services de contre-terrorisme, les militaires, la police et les partenaires en matière de sécurité.

L’objectif de l’exercice est d’améliorer la situation et le partage d’informations entre toutes les parties prenantes et d’identifier les meilleures pratiques et les enseignements tirés des actions entre les États-Unis et le Sénégal.

Les États-Unis effectuent régulièrement ces types d’exercices avec des partenaires étrangers dans le monde entier.

Une centaine d’opérateurs économiques algériens sont attendus, samedi à Dakar.

Une mission économique algérienne est composée d’hommes d’affaires opérant dans plusieurs secteurs dont l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique, le bâtiment et les services, sont attendus, aujourd’hui, samedi à Dakar, a rapporté le journal algérien Al Watan citant l’ambassade d’Algérie au Sénégal.

Des rencontres B to B sont prévues entre les hommes d’affaires des deux pays, dans le cadre d’un forum d’échange sur le cadre législatif et les investissements.

Les travaux du forum se tiendront, du 23 au 27 avril prochains, au siège de la chambre du commerce et d’industrie à Dakar, a précisé la même source.

par -
La Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES) organise

La Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES) organise, aujourd’hui 31 mars, une cérémonie de réception d’une délégation d’une quarantaine d’opérateurs économiques de la Fédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT).

Au programme de cette visite qui s’étale sur 3 jours à Dakar, des rencontres B to B seront organisées, des accords de partenariat seront signés et des visites d’entreprises et d’institutions seront effectuées.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Appelé «bulldozer de la finance» par notre confrère Business News, à 48 ans et des dizaines d’entreprises introduites sur la cote de la bourse...

AFRIQUE

La KfW, la Banque allemande de développement, et l'Agence pour l'assurance du commerce en Afrique (ACA) ont annoncé, en marge du sommet African Investment...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de handball (cadets) a remporté le championnat arabe de la catégorie grâce à sa victoire face à son homologue égyptienne par...