Sénégal : Les USA, craignant un attentat imminent, alertent leurs ressortissants

Sénégal : Les USA, craignant un attentat imminent, alertent leurs ressortissants

par -

Les Américains, très sourcilleux sur les questions de menace terroriste depuis le 11 septembre, 2001 ont semble-t-il quelques craintes du côté du Sénégal. Leur ambassade à Dakar a appelé ses ressortissants à faire preuve de vigilance s’ils se rendent dans les endroits fréquentés par des étrangers dans la capitale, “en raison d’une menace crédible liées à des activités terroristes potentielles“, rapporte hier jeudi 19 octobre Le Figaro.

L’ambassade américaine conseille aux citoyens américains d’être vigilants lorsqu’ils fréquentent des établissements et des hôtels fréquentés par des Occidentaux, en raison d’une menace crédible liée à des activités terroristes potentielles à Dakar“, dit ce texte en  date du 18 octobre. Il va plus loin en interdisant “au personnel de l’ambassade américaine de séjourner dans les hôtels de Dakar qui se trouvent au bord de la mer jusqu’à la première semaine de décembre” et informe les citoyens américains qu’ils “doivent s’attendre à des contrôles de sécurité plus approfondis lorsqu’ils se déplacent à Dakar“.

Même son de cloche chez le gouvernement du Canada, qui a également modifié l’onglet “sécurité” de son site d’avis pour ses ressortissants qui partent pour le Sénégal. Intitulé “menace terroriste à Dakar“, le texte reprend l’alerte de l’ambassade américaine et invite les citoyens canadiens à “rester vigilants en tout temps dans les lieux publics” de Dakar. “Séjournez dans les hôtels qui ont des mesures de sécurité renforcées, mais gardez à l’esprit que même les endroits les plus sécuritaires ne sont pas sans risque“, précise la diplomatie canadienne.

La France elle se montre plus mesurée, même si elle appelle depuis des mois à une “vigilance accrue“. Hier le ministère des Affaires étrangères n’a ni changé ses consignes en direction des voyageurs pour le Sénégal, ni transmis un message à la communauté expatriée. Donc il y a des raisons de croire que la menace est sérieuse certes, mais pas au point d’affoler tous les visiteurs du pays avec des mesures de hors normes. Il n’en demeure pas moins que le Sénégal se prépare depuis des années à affronter le péril djihadiste, vu que les extrémistes ont frappé un peu partout dans la région : Au Mali, très régulièrement ; au Burkina Faso, en janvier 2016 et en août 2017 ; en Côte d’Ivoire, en mars 2016… A noter que Dakar va organiser les 13 et 14 novembre 2017 le Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Tout cela pour dire que le terrorisme est pris très au sérieux dans cette partie du continent…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire