Tags Posts tagged with "déclaration"

déclaration

par -

Le service de télé-déclaration ou de déclaration des impôts via Internet, permet aux contribuables adhérents de liquider et de payer leurs impôts à partir de leur poste de travail sur le site impots.finances.gov.tn. il permet de liquider et de payer les déclarations mensuelles d’impôts, les déclarations annuelles (déclarations mensuelles, dépôt des déclaration de l’impôt sur les sociétés, déclaration de l’avance due par les sociétés de personnes et assimilées, déclaration de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, déclaration de l’acompte provisionnel).

Cette déclaration électronique, était jusque-là obligatoire jusqu’à 1 million DT. Cela va cependant changer. A partir du 1er novembre, la déclaration des impôts, deviendra obligatoire à partir de 750 mille DT

par -

Le poste très convoité et très en vue de Maire de la capitale, Tunis, a ses exigences : Nettoyer au maximum autour de soi pour ne pas prêter le flanc aux médias. Souad Abderrahim, conseillère municipales étiquetée Ennahdha, qui joue actuellement des coudes pour s’asseoir sur le fauteuil, a été rattrapée par sa déclaration incendiaire sur les mères célibataires, qui remonte à 2011. Pour rappel, l’élue avait qualifié “les mères célibataires d’infamie” et de  personnes qui n’ont “pas le droit d’exister.” Souad Abderrahim a déclaré ce jeudi 10 mai 2018, sur Shems FM, qu’elle a déjà formulé publiquement des excuses, avant d’ajouter que ses propos avaient été mal interprétés…

Présenter des excuses pour quelque chose qu’on n’a pas vraiment dit ou qui a été déformé, c’est quelque peu contradictoire. Et tout cas on assiste là à un effet boomerang que la potentielle future Maire de Tunis devra gérer, et avec doigté, à ajouter aux attaques qui lui viennent du compagnon et adversaire de circonstance : Nidaa Tounes…

سعاد عبد الرحيم : القانون التونسي لا يمنع المرأة من الدخول للمسجد

رئيسة قائمة النهضة في تونس 1 سعاد عبد الرحيم :✓ من حق كل رئيس قائمة الدفاع عن حقو في الرئاسة✓ لا أعتقد أنو اليوم في تونس نقولوا أنو إمرأة لا يمكن أن تكون في منصب شيخ مدينة تونس✓ القانون التونسي لا يمنع المرأة من الدخول للمسجد✓ نحن متمسكين بالترشح لرئاسة البلدية وآلية الإنتخاب ستحسم ذلك✓ حركة النهضة ممضية على وثيقة قرطاج والتوافق عليه أن يكون أيضا في السلطة البلدية✓ البلوكاج ليس في مصلحة أي طرف✓ أنا مستعدة لخدمة تونس في أي موقع كان✓ من حقنا الكل التواجد والدفاع عن مشاريعنا✓ يلزم المواطن يحس بعد شهر من تولي المسؤولية المواطن يحس الفرق✓ الإنتخاب سيكون الفيصل في مسألة إنتخاب رئيس المجلس البلدي✓ اليوم التونسي ينجم ينتخب إمرأة شيخة مدينة تونس✓ يلزم نفهموا رسالة الشباب الذي ماساهمش في الإنتخابات✓ لم يتم إقتراح وزارة مقابلة التخلي على المنافسة في رئاسة مدينة تونس✓ في صورة إنتخابي سنعمل على تحسين جمالية ونظافة المدينة✓ ماقلتش النساء العازبات وصمة عار في تونس وقد تم تأويل كلامي وإعتذرت على ذلك

Publiée par La Matinale – Shems FM sur jeudi 10 mai 2018

par -

L’Union africaine suit avec préoccupation les développements en cours concernant la Syrie. L’Union africaine condamne fermement toute utilisation d’armes chimiques et autres interdites par le droit international.

L’Union africaine, qui est profondément attachée au multilatéralisme, souligne que toute réponse à de tels actes doit être fondée sur des preuves irréfutables recueillies par une entité compétente, indépendante et crédible et se conformer scrupuleusement au droit international, y compris la primauté du Conseil de sécurité des Nations unies pour l’autorisation de tout recours à la force. L’Afrique attend des membres du Conseil de sécurité des Nations unies, en particulier ceux d’entre eux qui sont permanents, qu’ils mettent de côté leurs divergences et ne ménagent aucun effort pour promouvoir la paix mondiale et le bien commun de l’humanité, conformément aux responsabilités qui leur sont conférées par la Charte des Nations unies.

Le peuple syrien n’a que trop souffert. Face à cette situation dramatique, la seule ligne de conduite raisonnable est l’intensification des efforts internationaux visant à trouver une solution politique durable basée exclusivement sur la poursuite des intérêts du peuple syrien et respectant l’intégrité territoriale de la Syrie.

par -

La chancelière allemande, Angela Merkel, est en train d’atteindre les limites de ce qu’elle peut encore faire pour le pays, après 12 ans de pouvoir. Elle qui a, contre vents et marées, imposé l’accueil et l’intégration de plus d’un million de migrants syriens et irakiens en 2015 et 2016, pourrait avoir beaucoup de mal à gérer la coalition qu’elle a difficilement installée à la tête de l’Allemagne, après d’âpres négociations suite à sa victoire aux dernières législatives. Beaucoup lui ont soufflé l’idée de se retirer dignement de la politique, au lieu de s’accrocher au pouvoir au risque de perdre le contrôle sur ses troupes. Manifestement on y est déjà, avec la déclaration fracassante du nouveau ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, dirigeant de l’Union chrétienne-sociale (CSU) bavaroise, dans un entretien avec le quotidien Bild paru ce vendredi 16 mars : “L’islam n’appartient pas à l’Allemagne“. On est loin de l’esprit d’ouverture de 2015, quand Merkel disait “l’islam appartient désormais à l’Allemagne“.

L’Allemagne est marquée par le christianisme. Le dimanche chômé, les jours fériés chrétiens et les rituels comme Pâques, la Pentecôte ou Noël en font partie“, a déclaré Seehofer, rapporte Reuters. “Evidemment, les musulmans qui vivent ici appartiennent bien à l’Allemagne” mais “ils doivent vivre avec nous, pas à côté de nous ou contre nous“, a-t-il ajouté. Les 4,4 à 4,7 millions de musulmans qui vivent dans le pays ont du souci à se faire…

par -

Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, note avec une profonde préoccupation la décision du Gouvernement américain, annoncée ce jour, de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l’Etat d’Israël. Il regrette cette décision qui ne fera qu’accroître les tensions dans la région et au-delà et compliquer davantage la recherche d’une solution au conflit israélo-palestinien.

Le Président de la Commission réitère la solidarité de l’Union africaine avec le peuple palestinien et son soutien à sa quête légitime d’un État indépendant et souverain ayant Jérusalem-Est comme capitale. Dans ce contexte, il appelle à des efforts internationaux renouvelés pour trouver une solution juste et durable au conflit reposant sur l’existence de deux États, Israël et Palestine, vivant côte-à-côte, en paix et en sécurité, dans le cadre des décisions pertinentes de l’Union africaine et des Nations unies.

par -

Un nouvel accord en discussion au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) viendrait en appui au programme national de développement économique et social.

Il conviendra de mettre en place des réformes visant à augmenter l’espace budgétaire parallèlement à la hausse de l’investissement.

Il sera également utile de mettre en place des réformes visant à améliorer la gouvernance, accroître le rôle économique des femmes, œuvrer en faveur de l’égalité des sexes et protéger les pauvres.

M. Mitsuhiro Furusawa, Directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), a publié la déclaration ci-après aujourd’hui à Ouagadougou à l’issue de sa visite au Burkina Faso :

« Je tiens à remercier le Président Kaboré, le Premier Ministre, Kaba Thiéba, le Ministre de l’économie, des finances et du développement, Coulibaly Sori, ainsi que d’autres hauts responsables pour des échanges de vues productifs et pour leur chaleureuse hospitalité pendant mon séjour à Ouagadougou. Je tiens aussi à remercier toutes les autres autorités que j’ai rencontrées, y compris le Mogho Naba et des représentants du secteur privé. »

« Lors de mes entretiens, j’ai exprimé ma compassion et mes regrets face à l’attaque d’un restaurant le 13 août à Ouagadougou qui a fait 18 morts et un grand nombre de blessés et j’ai présenté mes condoléances aux autorités Burkinabés pour le décès de Salif Diallo, Président de l’Assemblée nationale. »

« J’ai noté que le Burkina Faso et le FMI entretiennent depuis longtemps une excellente relation et que le FMI souhaite que cette relation persiste dans la période à venir. »

« J’ai félicité les autorités d’avoir réussi à préserver la stabilité macroéconomique pendant la difficile transition politique de 2014 à 2016. J’ai salué leur détermination à accélérer le développement dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-20. J’ai réaffirmé que le FMI souhaitait soutenir les efforts qu’elles déploient pour réaliser une croissance plus rapide, durable et inclusive. Un nouvel accord en discussions au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) viendrait en appui au PNDES et aura pour objectif de concilier l’augmentation de l’investissement et le maintien de la stabilité macroéconomique, y compris la viabilité de la dette. »

« J’ai souligné qu’il conviendra d’opérer des réformes qui augmentent l’espace budgétaire, parallèlement à la hausse de l’investissement. Il est nécessaire d’accroître les recettes et de freiner la croissance des dépenses courantes pour éviter de recourir à des emprunts excessifs, en particulier sur un marché régional déjà tendu. Un renforcement des procédures de sélection et d’exécution des projets accroîtrait également l’efficience de l’investissement. »

« J’ai souligné que pour accélérer la croissance, il conviendra aussi d’opérer des réformes en complément de l’augmentation de l’investissement, notamment améliorer la gouvernance, accroître le rôle des femmes dans l’économie et œuvrer en faveur de l’égalité des sexes, et protéger les pauvres. De récents travaux du FMI soulignent qu’il est utile de compléter les réformes macroéconomiques par des mesures concrètes qui protègent les pauvres et permettent une plus grande inclusion et confèrent aux femmes l’opportunité de participer de manière lucrative à l’activité économique. »

« Enfin, je tiens de nouveau à affirmer que le FMI reste un partenaire privilégié du Burkina Faso, et je me réjouis de poursuivre ce partenariat. »

par -

Selon des données dévoilées par l’organisation I Watch, tous les ministres de la Troïka, au pouvoir entre 2011 et 2014, n’ont pas déclaré leurs patrimoines.
Cela concerne 40% des ministres d’Ettakatol, 20% du CPR et 15% d’Ennahdha, soit 22% des membres du gouvernement de Hamadi Jebali et 13.2% pour celui d’Ali Laarayadh.

L’ONG a, dans ce contexte, estimé que cela n’est pas étonnant de la part de ces gouvernements, étant donné que l’ancien ministre des Affaires étrangères Rafik Abdesalem avait déclaré son patrimoine une année et cinq mois après sa prise de fonction. I Watch a rappelé qu’Abdesalem a été suspecté dans une affaire de corruption financière.

Et d’ajouter que plus de 20 ministres n’ont pas respecté les délais qui ont été fixés pour la déclaration des biens ; la moitié des membres des gouvernements de la Troïka ont déclaré leurs biens une année avant de quitter le pouvoir.

par -

Le chef du gouvernement désigné, Youssef Chahed, s’est engagé, lors de son discours d’ouverture de ce vendredi dans le cadre de la plénière consacrée au vote de confiance au gouvernent, à ce que les membres de son gouvernement fassent une déclaration sur l’honneur de leurs biens d’ici deux semaines.

En matière de lutte contre la corruption, Youssef Chahed a appelé le ministère de la Justice et le ministère public à accorder la priorité totale aux dossiers relatifs à la corruption, soulignant ainsi la volonté de mettre en place des lois traitant l’enrichissement illicite, le conflit d’intérêts et de la protection des témoins.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Des dirigeants d’affaires, des décideurs et des militants pour le développement se sont joints à plus de 200 délégués pour lancer le premier Forum...

Reseaux Sociaux

SPORT