Tags Posts tagged with "Etoile du Sahel"

Etoile du Sahel

par -

L’Etoile du Sahel, champion de Tunisie en titre, a annoncé que le contrat de son défenseur Ghazi Abderrazek qui expire fin juin 2016, a été prolongé jusqu’en 2019.
Abderrazek, 29 ans, s’est distingué lors de la saison écoulée en contribuant grandement aux trois sacres de son club en coupe de Tunisie, en coupe de la confédération africaine et en championnat de Ligue 1.
Le joueur a été convoité par plusieurs clubs telle que l’Espérance de Tunis et un club turc.

par -
L’Etoile sportive du Sahel s'est retirée de la Ligue 1 Pro à la suite du match nul qu'elle a concédé face à l'E.G.S Gafsa

Quelques jours après son sacre en championnat national, l’Etoile du Sahel se retrouve face à un nouveau défi pour continuer la défense de son titre en Coupe de la Confédération de football, en allant affronter la valeureuse équipe de Kawkab Marrakech, vendredi à partir de 23h30, pour le compte de la première journée de la phase de poules (Groupe B).
Pour sa 23e participation de suite en coupes africaines interclubs, l’ES Sahel, seul club rescapé après l’élimination des trois autres représentants tunisiens, se retrouve avec une lourde responsabilité de sauver la face du football tunisien qui détient le record de victoires en coupe de la confédération dans ses ancienne et nouvelle versions (9 titres: 4 pour l’Etoile, 4 pour le CS Sfaxien et 1 pour l’Espérance).
Ce duel maghrébin sera, par ailleurs, placé sous le signe de la revanche pour l’équipe étoilée qui fut éliminée il y a vingt ans par la même formation marocaine en finale de la coupe de la CAF (3-1 à Sousse et 0-2 à Marrakech).
Depuis cette période, les deux équipes ont eu des parcours différents. L’Etoile est devenue l’un des ténors du continent africain avec 4 coupes de la Confédération, 1 coupe des coupes, 2 super coupes et 1 ligue des champions avec une participation au mondial des clubs), tandis que le Kawkab Marrakech est entré en hibernation pour se réveiller cette année et revenir sur scène en se qualifiant pour la phase de poules.
Le match semble, certes, déséquilibré entre une équipe tunisienne qui vient tout juste de remporter son dixième titre national et qui compte dans ses rangs plusieurs joueurs internationaux, et une formation marocaine, auteur d’une saison catastrophique où elle a été à deux doigts de la relégation en deuxième division, mais la vigilance reste de mise face à un adversaire qui tentera de profiter de l’avantage du terrain pour réaliser un bon départ en phase de poule et se réconcilier avec son public.
Pour ce déplacement au Maroc, le représentant tunisien devra se passer des services de son entraîneur Faouzi Benzarti et de l’attaquant Ahmed Akaichi, suspendus quatre matches chacun après le match face à Enyimba en Ligue des champions, et de son défenseur Zied Boughattas, pour somme de deux avertissements. Mais cela ne devrait pas empêcher la formation étoilée de ramener un bon résultat compte tenu de la richesse de son effectif. Le staff technique pourra en effet compter sur le Brésilien Diogo Acosta en attaque à la place d’Akaichi et remplacer Boughattas par Rami Bedoui dans l’axe de la défense aux côtés de Ammar Jemal.
Même s’il suivra ses joueurs depuis les gradins, l’entraîneur Faouzi Benzarti ne pourra pas oublier les belles sensations qu’il a vécues sur cette même pelouse avec le Raja de Casablanca dans le cadre du Mondial des clubs, lorsqu’il s’était qualifié pour la finale face au Bayern Munich pour devenir le premier coach arabe et africain à atteindre ce tour de la compétition mondiale. Vivra-t-il ce vendredi de nouvelles sensations sur le même terrain avec l’Etoile du Sahel?

par -

Le clasico entre l’Espérance Sportive de Tunis et l’Etoile du Sahel, en match retard de la 26ème journée du championnat de Tunisie de la ligue 1 professionnelle de football, se jouera mercredi 25 mai au stade de Radès devant 20 000 spectateurs, annonce le club sur son site internet, vendredi.
Le club sang et or précise que le président Hamdi Meddeb est intervenu auprès des autorités compétentes pour accroitre le nombre de supporters qui était intialement de 15 000. Les autorités ont accedé à la demande et ont donné leur accord pour permettre l’accès de 20 000 supporters, souligne-t-on.
Un match choc très important dans la course au titre, l’espèrance ST occupant la deuxième place du classement géneral avec 64 points à deux points de retard du leader étoilé (66 pts).
Avant cette rencontre, rappelle-t-on, les deux équipes se livreront un duel à distance ce dimanche pour le compte de la 27e journée. L’Etoile recevra l’ES Zarzis (10/29 points) tandis que l’Espérance se rendra à Sfax où elle disputera un autre choc face au CS Sfaxien (3ème/63 points).

TAP

par -

L’Etoile Sportive du Sahel a été éliminée de la ligue des champions d’Afrique après sa défaite aux tirs au but (3-4) devant Enyimba (Nigéria) mercredi soir à Sousse, en huitièmes de finale retour de la ligue des champions d’Afrique, disputé mercredi soir à Sousse.
Les Sahéliens qui avaient réussi l’exploit de remonter les trois buts de retard encaissés à l’aller au Nigéria, ont été malchanceux lors de la fatidique séance des tirs aux but.
Les protégés de Faouzi Benzarti sont ainsi reversés aux huitièmes de finale bis dont le tirage au sort sera effectué jeudi au Caire. les Etoilés, qui étaient amoindris des joueurs Ahmed Aikichi et Alaya Brigui, suspendus, ont débuté la rencontre en optant pour l’offensive mais la pression les faisait commettre beaucoup d’erreur et de précipitation.
Une première occasion se présentait à la 17ème minute mais le défenseur nigérian repousse de la tête le ballon qui frôle la ligne de but. A la 25e, un tir de Marouane Tej passe à coté de la cage. Les coéquipiers de Ammar Jmal ne bassaient pas pour autant les bras et continuaient leurs assaux dans la camp adverse. Une tentative d’Iheb Msakni à la 31e et une frappe de Mohamed Amine Ben Amor une minute après, ne donnent rien.
En face, les quelques rares tentatives de nigériens étaient bien repousées par la défense sahélienne très vigilante. A la 38e minute, Hamdi Nagguez bien servi par Iheb Msakni réussit à tromper la vigilance de son défenseur mais rate sa frappe. A la 43′, les Etoilés trouvent enfin la faille grace à Hamza Lahmer qui ouvre la marque sur un coup franc direct, permettant à ses coéquipiers de refaire une partie de leur retard et de regagner les vestiaires avec un meilleur moral.
Dès la reprise, les sahéliens obtiennent un coup franc, mais le tir de Hamza Lahmar frôle le poteau droit de la cage du gardien d’Enyimba. Les nigérians, sous la menace, ferment tous les espaces notamment dans le milieu de terrain. Malgré cela, Hamza Lahmar parvient à s’infiltrer sur le coté gauche de la défense mais son tir est intercepté par le gardien. L’entraineur nigérian fait entrer un défenseur à la place d’un milieu ce qui oblige les étoilés à jouer haut et perdre beaucoup de ballons.
Les Etoilés continuaient toutefois à mettre la pression sur leurs adversaires qui ne faisaient que défendre et à la 61e, le Brésilien Acosta réussit à doubler la marque suite à un coup franc exécuté par Lahmar. Onze minutes plus tard le Brésilien, profitant d’une balle repoussée par le gardien, inscrit le troisième but, effaçant ainsi le retard des trois buts encaissés à l’aller.
Dans les ultimes minutes, Enyimba rate la balle de match par Augustune qui s’est trouvé seul face au gardien étoilé mais son tir atterrit loin derrière les filets.
Lors de la séance des tirs au but, les étoilés ont bien débuté avec deux tirs réussis et deux arrêts du gardien Zied Jebali, mais Bédoui, Ben Amor et Omrani ont raté leurs tirs, permettant aux nigérians de se qualifier pour la phase de poules.

TAP

par -
L’Etoile sportive du Sahel s'est retirée de la Ligue 1 Pro à la suite du match nul qu'elle a concédé face à l'E.G.S Gafsa

L’Etoile du Sahel a concédé une lourde défaite face à l’équipe nigériane d’Enyimba (0-3), en match disputé dimanche à Port Harcourt (Nigeria), pour le compte des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions d’Afrique de football. Les Nigérians se sont imposés sur un triplé de Mfon Udoh (9 sp et 56, 77), compliquant ainsi la tache des étoilés qui seront dans l’obligation de remonter leur retard, lors du match retour prévu mardi 19 avril à Sousse.

TAP

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le Secrétaire général condamne la mort le 23 juillet d’un casque bleu de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en...

Reseaux Sociaux