Tags Posts tagged with "PGH"

PGH

par -

Les revenus globaux de PGH ont augmenté, durant le 2ème trimestre 2017, de 11% par rapport à ceux de la même période 2016, cette hausse s’explique par l’amélioration de tous les métiers du groupe (à l’exception de l’immobilier) ainsi que par l’importante amélioration des ventes export (+28%). C’est ce qui ressort des indicateurs d’activités du groupe relatifs au 2ème trimestre 2017.

En termes d’investissements : les investissements réalisés, durant ce 2ème trimestre 2017, ont atteint 36 Millions de Dinars contre 33 Millions de Dinars pour la même période en 2016.
La plus grande partie de ces investissements, soit 53%, est réalisé par le métier intégration avicole (nouvelle usine d’aliments et les nouveaux centres d’élevage) et 23% par le métier matériaux de construction avec le lancement de la construction de la nouvelle usine de brique
Faits saillants du 2ème trimestre 2017, par métier :

Les plus importantes hausses de revenus ont concerné :

1- Aviculture : augmentation de 8 Millions de Dinars soit + 4%. Cette progression des ventes a concerné les produits avicoles suivants : L’aliment, viande de volailles et dérivés, poussins et œufs de consommation, ainsi que l’importante hausse de 111% des ventes à l’export (principalement les co- produits) .

2- Emballage: augmentation de 1 Millions de Dinars soit + 2%. Ce métier a connu une reprise des ventes, avec une hausse remarquable suite à l’amélioration de la productivité de toutes les usines et l’importante reprise de la vente locale qui a augmenté de 9%.

3- Commerce et services : progression de 11.5 Millions de Dinars soit +23%. Ce métier a enregistré de bonnes performances au niveau des ventes des matières premières sur le marché local.

4- Produits de grande consommation : progression de 17 Millions de Dinars soit +18 %. Cette progression s’explique par la hausse de la vente des produits laitiers , huile margarine et mayonnaise , ainsi que la hausse des ventes export de 35% ( essentiellement les huiles , margarine et mayonnaise sur les pays africains ).

5- Transformation d’acier : progression de 10 Million de Dinars soit +33 %. Cette hausse est due à la hausse de tous les activités d’acier.

6- Matériaux de construction : progression de 4 Millions de Dinars soit +11%. La hausse des revenus provient de l’amélioration des ventes des carreaux céramiques sur le marché local (+12 %) .

7- Bois et biens d’équipement : progression de 2 Million de Dinars soit +8%. Cette progression s’explique notamment par la hausse de vente des produits électro-ménagers. (hausse de 35%)

8- Immobilier : régression de 2 Million de Dinars soit -28%. Les revenus de ce métier proviennent des ventes des projets de promotion immobilière.

par -

Le 14 juillet 2017, Poulina Group Holding (PGH) fêtera 50 ans d’existence. Encouragé par le soutien de ses 5 amis, Mohamed Bouzguenda, Feu Abdelhamid Bouricha, Mohamed Ben Ayed, Feu Slaheddine Chadly et Feu Hedi Brini, puis rejoint en 72 par Feu Mohsen Kallel, le visionnaire Abdelwaheb Ben Ayed s’était donné pour mission de révolutionner les habitudes culinaires de ses concitoyens (basées historiquement sur les viandes rouges) pour assurer leur sécurité alimentaire.

Le temps lui donna raison : une véritable révolution s’est produite ; la consommation de la viande de volaille s’est multipliée par 75 et passa à plus de 15kg en seulement quatre décennies.

Et c’est en 1967 qu’a débuté l’incroyable aventure de Poulina, couronnée par la mise en place de l’aviculture moderne en Tunisie, avant de diversifier ses activités pour devenir le premier groupe industriel privé en Tunisie, qui opère aujourd’hui dans 8 secteurs principaux : l’intégration avicole, les produits de grande consommation, la transformation d’acier, l’emballage, l’immobilier, le bois et les biens d’équipement, les matériaux de construction et le commerce & service.

PGH géant de la Bourse de Tunis

En 2008, le groupe se restructure en une holding (Poulina Group Holding) et s’introduit en bourse pour représenter ainsi la plus grande capitalisation boursière de l’époque ; il a remporté le prix de la meilleure introduction africaine en bourse pour l’année 2008. Les investissements du groupe sont estimés à plus de 2 000 millions de dinars depuis 1967.

Poulina n’a pas cessé de croire en la Tunisie, en effet une grande partie de ses investissements (1 000 millions de dinars) ont été faits après la révolution de 2011 malgré une conjoncture économique difficile et un climat social perturbé. Ainsi plusieurs régions désavantagées de la Tunisie tels que Agareb, Oued Zarga, Jbel Ouest ou encore Saouef ont vu leur économie se développer grâce aux nombreux projets qui y ont été implantés.

Du Maghreb à l’Asie en passant par l’Afrique subsaharienne, le géant tunisien compte aujourd’hui 108 sociétés qui génèrent un chiffre d’affaires additionné de 2700 millions de dinars.

L’action de PGH connait actuellement une croissance à deux chiffres et a enregistré depuis le début de l’année 2017 +23% et une augmentation de 77 % sur les 12 derniers mois.

Poulina : Premier employeur

Poulina Group Holding est le premier employeur privé en Tunisie avec plus de 12 000 collaborateurs directs dont 2 500 cadres et une moyenne de 1 100 nouvelles recrues chaque année. C’est aussi le précurseur de l’essaimage en Tunisie depuis 40 ans, avec des milliers d’entreprises créées en périphérie du groupe, afin de permettre à plusieurs collaborateurs d’ouvrir leur propre projet et de développer leur activité.

Au-delà de ses structures, PGH œuvre pour la diminution du taux de chômage en Tunisie et explore de nouveaux horizons pour les jeunes diplômés tunisiens. Ces dernières années, la holding s’est associée à des organismes d’éducation et des universités européennes pour proposer des formations spécifiques et uniques aux ingénieurs Tunisiens. Par ailleurs, pour son 50ème anniversaire Poulina a lancé la fondation « Poulina pour le savoir ».

Poulina Ecole de la vie

Au cours de ces 50 ans d’existence, Poulina a vu évoluer dans ses rangs des dizaines de milliers de collaborateurs. Des générations de compétences se sont succédé, imprégnées de la culture Poulina qui ne se limite pas à la maîtrise de la fonction, mais bien au-delà pour s’inscrire dans une évolution continue et atteindre la perfection. PGH leur propose continuellement des formations présentielles et à distance. Le groupe a d’ailleurs déboursé plus de 10 millions de dinars pendant la dernière décennie en organisant plus de 10 000 sessions de formation.

Poulina, entreprise Ecoresponsable

Du fait de son envergure, Poulina détient une grande responsabilité vis-à-vis de l’environnement et œuvre par tous les moyens à le préserver. A cet effet plusieurs de ses sites de production sont certifiés conformes aux normes internationales ISO qui visent à réduire l’impact environnemental de ses activités, qu’elles soient industrielles ou agricoles. Par ailleurs et toujours dans un contexte écologique, Poulina a été un acteur pionnier dans la maîtrise de l’énergie à travers la cogénération. Ce processus permet de réduire la consommation énergétique de plusieurs de ses sites de production et de récupérer les émissions de CO2 pour en produire de l’électricité. PGH se soucie aussi des ressources hydrauliques, qui se font de plus en plus rares, en installant des stations d’épuration des eaux usées dans la plupart des usines agroalimentaires afin de les réutiliser pour l’irrigation.

Poulina entreprise citoyenne

Poulina a œuvré depuis sa création à soutenir et être aux côtés des Tunisiens les plus démunis, notamment pendant les événements religieux (Ramadan), les vagues de froid et les inondations.

Poulina accorde une attention particulière aux loisirs des             enfants tunisiens nécessiteux issus des régions défavorisées ou accueillis par des associations tel que SOS villages ainsi que les enfants des martyrs du terrorisme (militaires et sécuritaires) en les invitant périodiquement dans ses parcs d’attractions Carthage Land LAC et Hammamet.

Poulina est partenaire du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés et du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance.

Communiqué

par -

Le résultat net du groupe PGH (Poulina Group Holding), avant contribution conjoncturelle, a augmenté de 21,7 MDT, soit +27,1%, en 2016 pour atteindre 101,7 MDT. C’est ce qui a été indiqué lors de la communication financière et l’Assemblée générale ordinaire (AGO) du groupe qui se tiennent actuellement à son siège à Ezzahra. Cette embellie est due à l’amélioration de tous les ratios d’exploitation ainsi que le rendement des participations du groupe.

Après la contribution conjoncturelle, le résultat net a toutefois augmenté de 13,4%.

La marge brute du groupe a augmenté en valeur de 62 MDT, soit +12% par rapport à 2015. Cela s’explique essentiellement par l’amélioration du ratio marge brute/revenus de 1,8 points – il a atteint 33,9% en 2016 contre 32,1% en 2015.

Le résultat brut d’exploitation du groupe (RBE) a également affiché une hausse en valeur de 40,2 MDT, soit +17,8% par rapport à 2015 et ce, suite essentiellement à l’amélioration de la marge brute et la maîtrise des charges.

Quant au résultat d’exploitation, il a augmenté de 18,1% par rapport à 2015.

par -

Les revenus du groupe PGH (Poulina Group Holding) durant l’année 2016 ont globalement progressé de 6,1% grâce essentiellement à l’amélioration des métiers intégration avicole, commerce et emballage. C’est ce qui a été indiqué lors de la communication financière et de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) du groupe qui se tiennent actuellement à son siège à Ezzahra.

Les revenus de l’intégration avicole ont par ailleurs augmenté de 60 MDT, soit +8%. Cette hausse a concerné les aliments, la viande de volailles et dérivés, les poussins et œufs de consommation.

Quant au secteur du commerce et des services, l’évolution est de 35 MDT (+8%). Elle est expliquée par les bonnes performances réalisées au niveau des ventes des matières premières suite à l’extension de la capacité de stockage et le bon suivi du marché boursier, qui ont permis d’augmenter la plus-value dans la vente et la consommation des matières premières.

S’agissant des autres secteurs, il convient de signaler que les revenus de l’emballage ont augmenté de 14%, les matériaux de construction de 7% et les produits de grande consommation de 3%.

par -

Une convention de partenariat stratégique a été signée mardi 25 avril 2017 entre l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la pêche (UTAP) et Poulina Group Holding ; elle est relative au sponsoring officiel et exclusif de la Société de Nutrition Animale (SNA) par la filiale de PGH, dans le cadre de la 13ème édition du Salon international des machines de l’agriculture et de la pêche (SIAMAP), qui se tiendra du 31 Octobre au 5 Novembre 2017.

La cérémonie a été rehaussée par la présence d’Abdelmajid Ezzar, président de l’UTAP et Abdelwahab Ben Ayed, PDG de Poulina, de membres du bureau exécutif et de responsables de l’UTAP, de cadres de PGH et de représentants de la presse tunisienne.

A travers ce partenariat, la SNA consolide sa position de leader dans son secteur en Tunisie et réitère son soutien à la promotion de l’agriculture du pays.

par -

Présentés la semaine dernière lors d’une conférence de presse, les chiffres consolidés du groupe Poulina (PGH) laissaient voire des revenus toujours en hausse, même si cette hausse décélère cette année en comparaison avec les réalisation de 2015 pour cause de mauvaises conjonctures, nationale et régionale notamment. Les revenus de PGH , estimés à 1.695 MDT pour 2016, n’avaient évolué que de 0,9 % par rapport à 2015, contre une hausse de 5,8 % l’année dernière par rapport à ce qui était prévu.

Avec une marge brut de 560 MDT et un Ebitda (revenus avant impôt) de 252 MDT, prévus pour la fin 2016, PGH reste une entreprise en bonne santé. Les chiffres de la bourse pour les revenus des cotées, lui donnent des revenus de plus de 1.356 MDT pour les premiers 9 mois de l’année 2016, en hausse de 7,4 % par rapport à la même période de 2015.

Pour PGH, le secteur de l’intégration agricole reste «la poule aux œufs d’or», puisqu’il représentera 46 % des revenus du groupe, suivi des produits de grande consommation dont la part aux revenus du groupe représentera 17 %. Les chiffres de l’Ebitda sont dans le même sillage et qui devront s’inscrire dans un trend haussier de 14,9 % à la fin 2016, contre 14,1 % en 2015.

On notera aussi, cette politique sociale dans le groupe où, on signale la stabilité de l’effectif du personnel direct dans le groupe, le renforcement des actions de formation du personnel et surtout le développement des prestataires de services en free-lance (Exemple Transport 191 véhicules en propriété, contre 563 en Free-Lance) et le développement du réseau de distribution en Gérance libre.

par -

Les états financiers individuel de PGH (Poulina Group holding) pour la période des 6 premiers mois de l’exercice 2016, affichent un total net de bilan de 461,661 MDT et un résultat net de 71,030 MDT et une variation de trésorerie négative de 0,48.988 DT. Remarquons tout de suite, que ce bénéfice du 1er semestre 2016, 71,030 MDT dépasse déjà celui de tout l’exercice 2015 qui était de 64,181 MDT. En consolidé, ce n’est pas le cas. Les bénéfices du premier trimestres 2016 sont de 55,283 MDT contre 80,022 MDT pour tout l’exercice 2015, mais toujours en hausse par rapports aux 48,856 MDT du 1er semestre 2015.

par -
Le taux d’inflation a augmenté à 5.7% en juin 2014

Les revenus globaux de PGH ont augment de 1% par rapport à ceux de la même période 2015, cette hausse s’explique essentiellement par l’amélioration des ventes locales, ont indiqué les derniers indicateurs d’activités relatifs au 2ème trimestre 2016.

Les investissements réalisés ont de leurs parts atteint 33 MD contre 45 MD pour la même période en 2015. La plus grande partie de ces investissements, soit 73%, est réalisé par le métier intégration avicole (nouvelle usine d’aliments et les nouveaux centres d’élevage).

Les plus importantes hausses de revenus ont concerné :

1- Aviculture : Augmentation de 14 Millions de Dinars soit + 8%. Cette importante progression des ventes a concerné essentiellement la vente des aliments et la hausse de 270% des ventes à l’export des co- produits.

2- Emballage : augmentation de 8 Millions de Dinars soit + 26%. Ce métier a connu une reprise des ventes, avec une hausse remarquable suite à l’amélioration de la productivité de toutes les usines et l’importante reprise des ventes export qui ont augmenté de 65%.

3- Commerce et services : progression  de 3.7 Millions de Dinars soit +8%. Ce métier a enregistré de bonnes performances au niveau des ventes des matières premières sur le marché local.

4- Immobilier :  Augmentation de 2 Million de Dinars soit + 37%. Cette hausse est due à la concrétisation d’importants contrats durant ce trimestre après l’obtention des plans de recollement des projets déjà réalisés.

Les plus importantes baisses de revenus ont toutefois concerné :

5- Produits de grande consommation : Régression de 11 Millions de Dinars soit –11 % suite à la baisse des ventes exports, la baisse des prix de ventes, et la baisse de vente des produits laitiers

6- Transformation d’acier : baisse de 5 Million de Dinars soit –15 %. Cette baisse a touché essentiellement la baisse des produits tubulaire et les ventes export.

7- Matériaux de construction: Diminution  de 3 Millions de Dinars soit -8% suite à la baisse des ventes des carreaux céramiques aussi bien sur le marché local que sur le marché export.
Bois et biens d’équipements : régression de 2 Million de Dinars soit –10% suite à la baisse des ventes de l’activité bois.

par -

Le président de Poulina Group Holding, Abdelwahab Ben Ayed, a fait savoir lors de la communication financière du groupe, qui se tient actuellement à Tunis, que tous les projets de Poulina à l’étranger n’ont pas répondu aux attentes du groupe. Il a souligné que les investissements en Libye par exemple ne sont pas rentables à cause de l’instabilité. Ben Ayed a toutefois indiqué que le groupe espère reprendre ses activités dans ce pays dans les plus brefs délais.

Par ailleurs, les investissements réalisés en Algérie n’ont pas non plus donné les résultats escomptés à cause de plusieurs difficultés administratives, selon Ben Ayed. “L’Algérie est un pays difficile pour les étrangers”, a-t-il dit. Idem pour le Maroc, un marché à rentabilité moyenne, selon ses dires.

par -

Poulina Group Holding (PGH) a connu une croissance de ses revenus consolidés de 5.5% par rapport à l’année 2014, pour atteindre 1607 millions de dinars. C’est ce qui a été indiqué lors de la communication financière du groupe, qui se tient actuellement à l’institut arabe des chefs d’entreprises (IACE).

Quant au résultat net du groupe, il a augmenté de 10,5% par rapport à 2014, pour atteindre 80 millions de dinars.

par -
D’après  les indicateurs d’activité trimestriels de Poulina Group Holding (PGH)

Le ministère de la femme, de la famille et de l’enfance et Poulina Group Holding ont signé a signé, mercredi 25 mai 2016 une convention cadre de partenariat et de coopération en vertu de laquelle le groupe s’engage à organiser au profit des enfants issus des régions les plus défavorisées, des visites à ses Parcs d’attractions Carthage Land, indique un communiqué.

L’accord prévoit, également, de faire bénéficier les femmes sans emploi de ces régions de contrats de franchise leur permettant d’exploiter la marque commerciale EL Mazraa. PGH s’engage, également, à leurs assurer un encadrement spécifique, leur fournir l’équipement nécessaire et les accompagner dans la réalisation de leurs projets. Les premiers dossiers sont en cours de réalisation dans plusieurs gouvernorats tels que Medenine, Siliana etc.

La ministre de la femme, de la famille et de l’enfance, Samira Merai Friaa a souligné, lors de la cérémonie de signature organisée au siège du ministère, l’importance de ce type de convention dans la démocratisation des loisirs au profit de tous les enfants tunisiens, notamment, ceux issus des régions défavorisées.

De telles initiatives, a-t-elle dit, contribuent à immuniser les enfants et les adolescents contre l’extrémisme et le fanatisme.

Elle a exprimé  l’espoir de voir cette convention profiter à plus de 10 mille enfants dans une première étape, mettant l’accent sur l’importance du partenariat entre les institutions de l’État et les groupes économiques privés dans le renforcement et la diversification de l’action sociale.

De son côté, le président de Poulina Group Holding , Abdelwaheb Ben Ayed a indiqué que le groupe a répondu positivement à cette initiative joint l’utile à l’agréable en alliant divertissement et culture. Il a ajouté que Poulina applique depuis plusieurs années un programme de responsabilité sociétale qui permet de promouvoir l’œuvre de développement et de renforcer son ouverture sur l’environnement extérieur.

Il a précisé que cette convention permet de mieux organiser l’initiative lancée en décembre 2015 en faveur des enfants des régions intérieures, indiquant, à cet égard, que plus de 700 enfants ont, jusque-là, visité l’espace Carthage Land.

Il est à signaler enfin qu’un comité mixte sera créé pour le suivi et l’application des termes de cette convention afin d’atteindre les objectifs tracés.

par -
??????????????????????????????????????????????????????????

Poulina Group Holding (PGH) a inauguré aujourd’hui vendredi 28 mai 2015 à Boumhel une nouvelle extension de l’usine de l’électroménager, MontBlanc. L’inauguration a eu lieu en la présence du ministre du Commerce, Mohsen Hassan, le PDG du groupe PGH, Abdelwaheb Ben Ayed et Chiheb Ben Ahmed,  directeur général de Mont Blanc.

Le coût de l’investissement est estimé à 2 Millions de dinars.

PGH a également inauguré aujourd’hui la sortie de sa nouvelle gamme Mont Blanc avec un nouveau design disponible avec plusieurs couleurs ainsi que l’obtention de la classification énergétique pour les congélateurs.

L’objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique.

Nous y reviendrons

par -
Le Syndicat de base des agents de la Société Carthago-Ceramic a décidé de protester jeudi 1er août dans le siège de leur travail. Cette décision a été prise pour exiger 

Taïeb Ktari, le directeur général du groupe Carthago Ceramic annoncé dans une interview accordée ce vendredi 27 mai 2016 à African Manager que l’unité de fabrication de carreaux céramiques à Agareb (Sfax), filiale de Carhago Ceramic du groupe Poulina Group Holding (PGH) reprendra de nouveau ses activités à la fin de l’année 2016.
Il a expliqué que les activités de cette usine avaient été arrêtées depuis l’année 2011 suite à des difficultés dues principalement à la Révolution . « Aujourd’hui, les choses sont devenues plus stables et nous devons  redémarrer cette usine là vue sa contribution non négligeable à la croissance de Carthago Ceramic », a-t-il dit.

par -

Poulina Group Holding (PGH), annonce l’inauguration de son  nouveau  Datacenter «appelé Dataxion » et déjà réputé être le plus grand en Afrique). La cérémonie d’inauguration devrait se tenir le mardi 17 mai 2016 à la zone Industrielle El Agba, en face du technopole. Cette cérémonie devrait être rehaussée par la présence de Noamane Fehri ministre des Technologies de la communication et de l’économie numérique, de  François Gouyette, Ambassadeur  de France en Tunisie, de Wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA  et d’Abdelwaheb Ben Ayed, président de Poulina Group Holding

par -
« En dépit d’une année 2011 difficile

Au terme du 1er trimestre 2016, les revenus globaux de PGH (Poulina Group Holding) ont augmenté, durant le 1 er trimestre 2016, de 5% par rapport à ceux de la même période 2015, cette augmentation s’explique essentiellement par la hausse des ventes locales de 7%. Les investissements réalisés, durant ce 1 er trimestre 2016, ont atteint 15,2 Millions de Dinars contre 25,7 Millions de Dinars pour la même période en 2015. La plus grande partie de ces investissements, soit 68%, est affectée au métier de l’intégration avicole (10,3 Millions de Dinars pour achever la nouvelle usine d’aliments et les nouveaux centres d’élevage).

Les plus importantes hausses de revenus ont concerné, d’abord l’aviculture qui signait une augmentation de 14,4 MDT soit + 9%. Cette importante progression des ventes a concerné essentiellement la vente des aliments de 11 millions de dinars. C’est ensuite le groupe Commerce et services où l’augmentation était de 3,8 MDT soit + 9%. Ce métier a enregistré de bonnes performances au niveau des ventes des matières premières sur le marché local.

Dans le groupe Matériaux de construction, c’est une augmentation de 3,4 MDT soit + 11%. La hausse des revenus provient de l’amélioration des ventes des carreaux céramiques aussi bien sur le marché local (+ 5 %) qu’à l’export sur le marché libyen (+ 85 %). Dans le groupe Emballage,  c’est une augmentation de 2,6 Millions de Dinars soit + 10%. Ce métier a connu une reprise des ventes, avec une hausse remarquable de 10%, suite à l’amélioration de la productivité de toutes les usines et l’importante reprise des ventes export qui ont augmenté de 57%. L’immobilier aussi a connu une augmentation de 0,7 Million de Dinars soit + 18%. Les revenus de ce métier proviennent des ventes des projets de promotion immobilière.

Côté baisses, ce sont les revenus des produits de grande consommation qui ont régressé de 2,3 MDT soit -3 %, qui s’explique essentiellement par la baisse des ventes exports. Baisse aussi dans les revenus du groupe Transformation d’acier, avec de 1 MDT  de revenus en moins, soit -3 %. Cette baisse a touché essentiellement les ventes export. Baisse enfin dans les revenus du groupe Bois et biens d’équipement qui ont régressé de 0,7 MDT soit -4%, qui s’explique notamment par la baisse des ventes des produits en bois.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux