Tags Posts tagged with "pluies,"

pluies,

par -
Les travaux du 28ème congrès de l'Organisation des Nations unies pour
Selon une alerte émise aujourd’hui par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les faibles pluies tombées à travers la région est-africaine ont aggravé les souffrances liées à la faim, asséché les terres et pâturages et provoqué des milliers de décès au sein du bétail.

Les zones les plus affectées, sur lesquelles sont tombées moins de la moitié des précipitations normales de saison, sont situées au centre et au sud de la Somalie, au sud-est de l’Ethiopie, au nord et à l’est de Kenya, au nord de la Tanzanie et au nord-est et au sud-est de l’Ouganda.

L’alerte, émise par le Système mondial d’information et d’alerte rapide (SMIAR) avertit que cette nouvelle saison de faibles pluies, la troisième consécutive, a sérieusement dégradé la résilience des familles et qu’il est nécessaire et urgent de soutenir leurs moyens d’existence.

«Pour la troisième saison consécutive, les familles ont dû faire face à des pluies insuffisantes, elles manquent à présent de solutions pour s’en sortir. Elles ont besoin d’aide dès maintenant avant que la situation ne se détériore davantage», a déclaré M. Dominique Burgeon, Directeur de la Division des urgences de la FAO.

Les besoins humanitaires en hausse

Le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire dans les cinq pays mentionnés auparavant, estimé actuellement à près de 16 millions, a augmenté d’environ 30 pour cent depuis la fin de l’année 2016. En Somalie, près de la moitié de la population est en situation d’insécurité alimentaire mais une aide humanitaire délivrée en temps opportun a permis d’éviter la famine jusqu’à présent, il est cependant important qu’elle se poursuive. La situation à travers la région devrait encore se détériorer dans les prochains moins avec le début de la saison sèche et un démarrage précoce de la saison creuse.

La sécurité alimentaire des éleveurs suscite de vives inquiétudes en Ethiopie, au Kenya et en Somalie, où les taux de mortalité animale sont élevés et où la production laitière tirée du bétail survivant a fortement baissé, entraînant des conséquences négatives sur la sécurité alimentaire et la nutrition.

«Lorsque l’on sait à quel point le lait est essentiel pour le développement des enfants âgés de moins de cinq ans et les dommages irréversibles que son absence peut entraîner, il est évident qu’aider les éleveurs à faire face à cette sécheresse est primordial», a indiqué M. Burgeon.

Les prix du bétail ont chuté en raison de l’état physique déplorable des animaux et à cela s’ajoute la hausse des prix des céréales. Tous ces éléments ont contribué à limiter l’accès des éleveurs à l’alimentation. La situation des pâturages et du bétail devraient, eux aussi, se détériorer de plus belle, au moins jusqu’à la prochaine saison des pluies en octobre.

De piètres perspectives de récolte

Dans plusieurs zones agricoles à travers la région, les faibles pluies ont provoqué une forte diminution des plantations, tandis que les cultures se sont flétries. Malgré quelques précipitations tombées en mai, les dégâts subis par les cultures sont irréversibles.

De plus, la chenille légionnaire, qui a provoqué des dégâts importants sur les cultures de maïs en Afrique australe, s’est propagée vers l’est et a aggravé la situation. Au Kenya, le fléau a affecté jusqu’à présent près de 200 000 hectares de cultures, tandis qu’en Ouganda, plus de la moitié des 111 districts du pays sont touchés.

En Somalie, les perspectives  sont défavorables pour les principales récoltes du gu de cette année, après que les pluies du gu soient arrivées en retard, des pluies tombées faiblement et de manière irrégulière sur la plupart des régions du pays. Dans la région du Bas-Chebeli, la principale région productrice de maïs, les précipitations saisonnières étaient 50 fois inférieures à leur moyenne et la sécheresse affecte actuellement jusqu’à 85 pour cent des terres cultivées.

En Ethiopie, les pluies défavorables belg dans les régions agricoles du sud du pays devraient enregistrer un déficit de la production céréalière locale. La sécheresse affecte également les rendements dans le centre, le sud-est et les zones côtières du Kenya. En Tanzanie, les pluies défavorables devraient également avoir pour effet de réduire la production céréalière locale dans les régions du nord et du centre, tandis qu’en Ouganda, les perspectives de récolte sont défavorables pour la première campagne dans les districts du sud-ouest et du nord.

Les prix des céréales vont fortement augmenter en raison de la baisse des stocks et des inquiétudes liées aux résultats  des campagnes agricoles actuelles. Les prix en mai se sont rapprochés des niveaux record dans la plupart des marchés et ont presque doublé par rapport à l’année dernière à la même période.

par -

Les fortes averses accompagnées de grêles qui se sont abattues, lundi après-midi, sur la région du Kef ont provoqué d’importants dégâts au niveau des grandes cultures, des arbres fruitiers et des légumes de saison, affirme à l’agence TAP le président de l’Union régionale des agriculteurs.

Les grandes cultures de l’actuelle campagne ont été, déjà, fortement endommagées par la sécheresse et la gelée du printemps. Ce qui a conduit les structures en charge du secteur à déclarer la région du Kef, région sinistrée à 95%.

Des quantités de pluie variant entre 4 et 35 mm (à Boulifa) ont été enregistrées, dans la région du Kef, par les services de météorologie.

par -

Un jeune homme de 27 ans a trouvé la mort, lundi, à la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues sur La Manouba. Le jeune homme a été électrocuté alors qu’il tentait de s’agripper à un poteau électrique pour éviter d’être emporté par les eaux torrentielles.

Transporté à l’hôpital, il est décédé avant l’intervention des équipes médicales. Son corps a été transféré au service de médecine légale de l’hôpital Charles Nicolle, a indiqué une source sécuritaire au journaliste de l’Agence TAP.
Selon le directeur régional de la Protection civile de la Manouba, le colonel Jamel Ouerfelli, les fortes précipitations qui se sont abattues sur la région ont favorisé la stagnation de grandes quantités d’eaux pluviales à l’entrée de la ville de la Manouba, au niveau de l’hôpital Mohamed Kassab.
Les agents de la protection civile sont intervenus pour évacuer les eaux. Une dizaine de véhicules était bloquée par les eaux et une vingtaine d’habitations sinistrées, notamment à Sidi Amor, cité Ben Younes, Douar Hicher, Den Den et Tebourba, a-t-il précisé.
Les équipes de la protection sont à pied d’œuvre pour venir en aide aux sinistrés, a-t-il ajouté.
Plusieurs locaux commerciaux ont été, aussi, endommagés par les eaux.
Le ministre de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, et le gouverneur de la Manouba étaient sur les lieux pour suivre de près les interventions des équipes de la protection civile, municipales et celles de l’équipement et de l’assainissement.
Selon lui, les dégâts enregistrés dans les gouvernorats de Tunis et de la Manouba, sont dus à l’accumulation de détritus et d’amas de terre dans le réseau d’évacuation des eaux et l’incapacité de ce réseau, face à cet événement météorologique si exceptionnel et aux grandes quantités de pluies déversées, d’assurer l’évacuation de façon normale.
Il a rappelé que la ville de la Manouba connaît, actuellement, une multiplication de chantiers de travaux publics, dont le réseau ferroviaire rapide.
Par ailleurs, il a été décidé la fermeture, pendant 48 heures, du service d’urgences de l’hôpital Mohamed Kassab d’orthopédie, qui a été, en partie, submergé par les eaux, a déclaré, à l’agence TAP, la directrice régionale de la santé publique, Imene Souissi.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de  des passages nuageux sur le sud.
Le vent de secteur Nord fort de 40 à 50 km/h près des côtes, faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs et dépassant temporairement 60 km/h sous orages.
La mer forte à agitée sur les côtes Est.
Les températures en baisse et les maximales comprises entre 22 et 27°C sur le nord et les hauteurs et entre 28 et 33°C sur le reste du pays.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce dimanche 28 mai 2017 sera marquée par quelques nuages sur le nord et le centre et ciel partiellement voilé à progressivement nuageux sur le sud avec la possibilité de quelques pluies faibles. Ces pluies seront temporairement orageuses sur l’extrême sud.
Le vent de secteur Est assez fort à fort de 40 à 50 km/h sur la région de Serrat et le sud avec phénomènes locaux de sable et faible à modéré de 15 à 25 km/h ailleurs.
La mer agitée à forte sur la zone de Serrat et le golfe de gabes et peu agitée ailleurs.
Les températures maximales comprises entre 26 et 30°C sur les régions côtières et entre 30 et 34°C à l’intérieur du pays et atteignant 36 sur l’extrême sud.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mercredi 24 mai 2017 sera marquée par des passages nuageux sur le nord et le centre seront parfois abondants l’après-midi sur les hauteurs ouest avec quelques pluies et orages isolés et ciel partiellement voilé sur le sud.
Le vent de secteur Est faible à modéré de 15 à 30 km/h et atteignant 40 km/h dans le golfe de Gabès.
La mer agitée à peu agitée dans le golfe de Gabès et peu agitée sur les autres côtes.
Les températures maximales comprises entre 24 et 28°C sur les régions côtières et les hauteurs, entre 29 et 33°C ailleurs.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce lundi, 15 mai 2017, sera marquée par un temps parfois nuageux avec pluies isolées et temporairement orageuses sur le centre et le sud. Ces pluies seront localement intenses sur les régions Est.
Des passages nuageux sur le nord seront localement abondants.
Le ent de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud fort de 40 à 60 km/h prés des côtes, sur le sud avec phénomènes locaux de sable et sous orages et modéré de 20 à 30 km/h ailleurs.
La mer forte sur les côtes Est, agitée sur le nord.
Les températures en baisse et les maximales seront comprises entre 21 et 25°C sur les régions côtières et les hauteurs, entre 25 et 30°C ailleurs et atteignant 36°C sur l’extrême sud.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce jeudi 4 mai 2017, sera marquée par un temps peu nuageux sur le nord et le centre, les nuages seront progressivement abondants l’après-midi sur les régions ouest avec pluies et orages isolés.
Quelques nuages sur le Sud devenant localement abondants sur les régions Est.
Le vent de Sud-Est assez fort de 30 à 40 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 25 km/h ailleurs puis se renforçant relativement l’après-midi près des côtes Est et dépassant temporairement 60 km/h sous orages.
La mer agitée sur le nord et peu agitée à agitée sur les autres côtes.
Les températures en légère hausse et les maximales seront comprises entre 26 et 30°C sur le nord, les hauteurs et les régions côtières et entre 30 et 34°C ailleurs.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mercredi 3 mai 2017 sera marquée par des passages nuageux sur le nord et le centre seront progressivement abondants sur les régions ouest l’après-midi avec pluies et orages isolés.
Quelques nuages puis ciel partiellement voilé sur le sud.
Le vent de secteur Est faible à modéré de 15 à 30 km/h puis se renforçant relativement près l’après-midi près des côtes nord et dans le golfe de Gabès et dépassant temporairement 60 km/h sous orages.
La mer peu agitée à agitée sur le nord et dans le golfe de Gabès.
Les températures maximales seront comprises entre 21 et 26°C sur le nord, les régions côtières et les hauteurs et entre 26 et 31°C ailleurs.

par -

La journée de ce jeudi 27 avril 2017 sera marquée, selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), par une brume locale le matin sur les régions côtières.
Les nuages parfois abondants sur le nord et localement le centre avec quelques pluies prenant temporairement un caractère orageux et des passages nuageux sur le sud.
Le vent de secteur Sud assez fort à fort de 40 à 60 km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 30 km/h à l’intérieur du pays.
La mer agitée dans le golfe de Gabès et très agitée ailleurs.
Les températures maximales comprises entre 25 et 29°C sur les régions côtières et entre 30 et 35°C sur le reste du pays.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce lundi, 24 avril 2017, sera marquée par quelques nuages sur le nord et le centre puis ciel partiellement voilé en cours de nuit.
Le ciel partiellement voilé à nuageux sur le sud avec quelques pluies locales sur l’extrême sud.
Le vent de secteur Sud sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud; assez fort à fort de 40 à 50 km/h près des côtes nord et faible et modéré de 15 à 30 km/h ailleurs puis se renforçant relativement l’après-midi près des côtes Est et sur le sud.
La mer agitée à forte sur le nord et peu agitée à agitée sur les côtes Est.
Les températures maximales comprises entre 26 et 31°C et voisines de 22°C sur les régions côtières Est.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce vendredi 21 avril 2017, sera marquée par un ciel partiellement voilé à parfois nuageux sur la plupart des régions avec quelques pluies locales.
Le vent de Nord-Est fort de 40 à 60 km/h près des côtes et sur le sud avec phénomènes locaux de sable et modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.
La mer très agitée sur les côtes Est et agitée sur le nord.
Les températures maximales comprises entre 16 et 20°C sur le nord et le centre, entre 18 et 22°C sur le sud et atteignant 24°C sur l’extrême-sud .

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mercredi 19 avril 2017 sera marquée par un ciel partiellement voilé devenant nuageux avec quelques pluies sur le centre et localement le sud et le nord-ouest.

Le vent de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud; assez fort à fort de 40 à 60 km/h près des côtes et sur le sud avec phénomènes locaux de sable et faible à modéré de 15 à 30 km/h sur le reste du pays.
La mer forte à agitée sur le nord et agitée à forte sur les côtes Est.
Les températures maximales comprises entre 20 et 25°C sur le nord et le centre, voisines de 18°C sur les hauteurs, entre 25 et 30°C ailleurs et atteignant 36°C sur l’extrême sud.

par -

Près de 200 mille ha de superficies cultivées dans le gouvernorat du Kef ont été endommagés à cause du manque des pluies au cours des derniers mois où le déficit pluviométrique a atteint 50% par rapport à l’année dernière, a affirmé le président du syndicat régional des agriculteurs Abdelraouf Chebbi.
Les dégâts ont été enregistrés notamment au niveau superficies consacrées aux grandes cultures, a-t-il précisé à la TAP.
Noureddine Brini, agriculteur de la localité de Sidi Mtir (délégation de Tajerouine), a indiqué que les dégâts ont atteint 100 % dans les superficies ensemencées notamment celles réservées aux fourrages dans la région.
Plusieurs habitants ont accompli, samedi, la prière de l’Istisqa organisée au stade municipal Noureddine Ben Jilani au Kef pour invoquer la pluie.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mercredi 15 mars 2017, sera marquée des nuages parfois abondants sur le nord et le centre avec quelques pluies.
Des passages nuageux sur le sud seront progressivement abondants sur les régions Est avec pluies isolées en fin de nuit.
Le vent de secteur Est fort de 50 à 70 km/h sur le sud avec phénomènes locaux de sable et modéré à assez fort de 20 à 40 km/h sur le nord et le centre.
La mer forte dans le golfe de Gabès et agitée sur les autres zones.
Les températures maximales comprises entre 14 et 19°C sur le nord et le centre, entre 18 et 23°C sur le reste du pays et atteignant 28°C sur l’extrême sud.

par -

Plus de 180 000 personnes vivant à moins de 50 km du barrage d’Oroville, en Californie, aux USA, ont reçu l’ordre d’évacuer leur lieu d’habitation, selon L’Express.fr

Depuis dimanche soir, cette construction de 250 m de haut menace de céder et de déverser l’intégralité de l’eau qu’elle retient.

Les habitants de villes d’Oroville, de Palermo et de Thermalito ont donc quitté leurs logements, pour former de gigantesques bouchons sur les routes à proximité. Des hôtels de fortune se sont organisés dans des gymnases et infrastructures sur les bords de route, a indiqué la même source.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce dimanche, 29 janvier 2017, sera marquée par des passages nuageux sur l’ensemble du pays seront parfois abondants sur le nord et les régions côtières avec quelques pluies isolés et intermittentes.
Le vent de secteur Nord modéré de 30 à 40 km/h près des côtes , et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.
La mer agitée  et les températures maximales comprises entre 13 et 18°C et voisines de 10°C sur les hauteurs.

par -

La journée de ce mercredi 25 janvier 2017 sera marquée, selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologiques (INM), par des nuages parfois abondants avec quelques pluies isolées sur le Nord et localement le Centre et prenant temporairement un caractère orageux près des côtes Nord.
Le temps passagèrement nuageux sur le Sud.
Le vent de secteur Ouest assez fort de 40 à 50 km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 30 km/h à l’intérieur du pays.
La mer sera agitée. Les températures maximales seront comprises entre 12 et 17 degrés et voisines de 10 degrés dans les hauteurs ouest.

par -

Suite à la vague de froid et l’importante quantité de pluie qui s’est abattue dans certaines délégations du gouvernorat de Siliana (le sud et le nord), mais aussi à Makther, Kissra, Rouhia, et Bargou, la direction régionale de l’Équipement relevant de ce gouvernorat a annoncé, dans un communiqué, qu’elle est intervenue pour dégager certains axes, faciliter la circulation et évacuer les voitures coincées et ce, pour les routes et les voies rurales suivantes :

– La route nationale N° 4 entre Siliana-Makther-Rouhia
– La route nationale N° 12 entre Kessra-Makther-Sirs
– La route régionale N° 77 entre Makther et Hbessa
– La route régionale N° 728 entre Makther et Skarna
– La route locale N° 7277 entre Makther-Souk Ejjemaâ-Chouarniya
– La voie EL Manara-Siliana Sud
– La voie Smirate-Errouhia
– La voie Beni Hazem-Makther
– La voie Melkech-Siliana Sud
– La voie EL Hmeda-Makther

par -

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (Utap) a exprimé son optimisme face à l’importante quantité de neige enregistrée, dans plusieurs gouvernorats, durant les derniers jours.

Dans un communiqué rendu public hier mardi 17 janvier, elle a indiqué que ces quantités de pluie seront bénéfiques pour le secteur agricole durant cette saison. Elle a appelé ainsi les agriculteurs à profiter de ces conditions climatiques pour améliorer la situation économique du pays.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux