Tags Posts tagged with "résultats"

résultats

par -

La société TPR (Tunisie Profilé Aluminium), du groupe Bayahi, vient de publier ses indicateurs d’activité relatifs au deuxième trimestre de l’année en cours. Ces derniers font ressortir une hausse du chiffre d’affaires global de 11% à 56,442 millions de dinars contre 50,833 millions une année auparavant. Sur le marché local, le chiffre d’affaires a augmenté de 7% par rapport au 30/06/2016 ; ainsi il est passé de 37,767 MTND en 2016 à 40,477 MTND au 30/06/2017.
Le marché export a connu une croissance de 22% passant ainsi de 13,065 MTND au 30/06/2016 à 15,964 MTND au 30/06/2017. Au terme des six premiers mois de l’année, la production a enregistré une évolution de 6% atteignant 54,655 millions de dinars.
Sur la même période, les investissements se sont élevés à 363 mille dinars. Quant à l’endettement, il a augmenté de 961 mille dinars (+3%) pour se situer à 28,656 millions de dinars. Par ailleurs, la société a indiqué que la valeur des placements s’élève à 31 700 000 DT au 31/03/2017.

par -

La société Carthage Cement a tenu lundi 17 juillet 2017 son AGO statuant sur les comptes de l’exercice 2016, qui s’est soldé par 46 millions de dinars de pertes. L’année 2016 a été difficile à cause de la persistance des difficultés d’exportation vers l’Afrique, particulièrement à destination de la Libye et de l’Algérie. Les ventes à l’export ont enregistré un repli de 13% pour atteindre 200 mille tonnes en 2016. Sur le marché local, le cimentier a écoulé 1,359 million de tonnes enregistrant un accroissement de 17% par rapport à 2015.
La société connait actuellement des difficultés de trésorerie et d’exploitation et n’arrive pas à honorer tous ses engagements envers les banques. Compte tenu des avancements des discussions avec les banques, le DG de la société estime que des accords de restructuration des dettes seront conclus dans les prochains jours.

par -

Les candidats à la session principale du baccalauréat 2017 désireux d’obtenir leurs résultats via SMS pourront s’inscrire à ce service dès lundi 19 juin à partir de 10h du matin, a annoncé le ministère de l’Education dans un communiqué publié jeudi.
Les candidats devront ainsi envoyer un SMS au 85005 selon le format suivant:
BAC puis espace puis numéro d’inscription au baccalauréat puis étoile puis numéro de la carte d’identité.
Le numéro d’inscription et celui de la CIN doivent respectivement comporter six et huit chiffres, précise le ministère.
Les candidats souscris à ce service recevront un SMS comportant tous les détails sur les résultats du Bac et ce avant leur proclamation officielle (la décision, la moyenne de l’examen, la moyenne finale ainsi que les notes des différentes matières).
La diffusion des résultats via SMS est disponible pour les abonnés des trois opérateurs (Tunisie Télécom, Ooredoo et Orange) moyennant 600 millimes pour chaque envoi, indique la même source.

par -

Le ministère de l’Éducation a publié, via son site web, le calendrier des épreuves de la session principale et de la session de contrôle du Baccalauréat 2017.

En effet, les épreuves de la session principale se dérouleront les 7,8,9,12,13 et 14 juin 2017, et les résultats seront proclamés le vendredi 23 juin.

En revanche, la session de contrôle aura lieu les 27, 28, 29 et 30 juin 2017, l’annonce des résultats a été fixée pour le 8 juillet.

par -

Au vu des indicateurs de la banque relatifs à ce premier trimestre, l’année 2017 sera meilleure que 2016. Les indicateurs de la banque relatifs au premier trimestre de cette année traduisent une ferme résolution, une forte détermination et une réelle volonté à toute épreuve“, a indiqué le directeur général de l’UIB, Kamel Nèji, lors de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la banque qui a eu lieu ce jeudi 1er juin 2017 à Tunis. Ainsi, le bilan du 1er trimestre de l’UIB est largement positif. Les Produits d’Exploitation Bancaires, en hausse de 14,6% sur un an, sont tirés par la dynamique de la marge d’intérêt et de la marge sur commissions et par la hausse des revenus du portefeuille-titres commercial et d’investissement.”Cette progression des revenus“, explique Kamel Nèji, reflète la bonne dynamique de conquête commerciale et de son rôle accru dans le financement de l’économie. En effet, l’encours des dépôts et des crédits à la clientèle, en progression de 9,7% fin mars 2016, témoigne, de nouveau, de la confiance de ses clients.

Selon lui, l’UIB a démontré durant le 1er trimestre 2017 une rigueur opérationnelle reflétant ses efforts continus de rationalisation, avec une évolution contenue des charges opératoires (+7,1%) lui ayant permis d’améliorer son coefficient d’exploitation (47,8%) d’une part, et un coût du risque en forte baisse d’autre part.

Le bilan du premier trimestre 2017 est, donc, largement positif avec notamment un PNB en progression de 10,4%, un Résultat Brut d’Exploitation en hausse de +13,6% et un bénéfice avant impôt en augmentation de +27,4%“, a-t-il dit.

S’agissant de l’année 2016, le DG de la banque a assuré qu’en dépit d’un environnement complexe, 2016 a marqué, pour l’UIB, le franchissement d’une nouvelle étape dans sa trajectoire de croissance saine, durable et rentable, avec un résultat avant impôts de 113,7 MTND, en progression de 26,4% et un résultat net en hausse de 18,4 % à 75,8 millions de dinars, affichant un dépassement de plus de 10 MTND par rapport au résultat net prévisionnel. Et ce en dépit d’une contribution exceptionnelle de 7,9 MTND prévue par la Loi de Finances 2017. Ainsi, les dépôts de la clientèle ont atteint 3 661 MTND, en hausse de 7,6 %, affichant un additionnel de 259 MTND. L’UIB a continué à consolider, aussi, la structure équilibrée de ses ressources, privilégiant notamment les dépôts d’épargne qui ont représenté 35,2% des ressources clientèle à fin 2016 (contre 27% pour le secteur des banques privées). Côté crédits nets à la clientèle, ils ont totalisé 4 131 MTND, en progression de 10,9%, affichant un additionnel annuel de 405 MTND.

Par ailleurs, lors du débat, le DG de l’UIB a annoncé la création d’un cercle ou une base chargé d’évaluer la qualité des services et des investissements réalisés par la banque non seulement sur le volet ressources humaines, mais aussi au niveau du système d’information. “Nous sommes déterminés à protéger l’intérêt de nos clients, quelle que soit leur situation envers la banque“, a-t-il dit.

Il a en outre indiqué que l’UIB est déterminée à s’adapter à son environnement et à continuer à accomplir de grands pas, tout en assurant la conformité de l’UIB avec les normes nationales, notamment en termes de gouvernance. Dans sa réponse à l’un des actionnaires sur la faible présence de la femme au sein de la banque, Kamel Nèji a indiqué l’existence de 5 femmes dans le comité directif de la banque et que les efforts seront consentis encore dans le conseil d’administration pour atteindre au moins une représentation féminine de 40% l’année prochaine.

Quant à lui, le président du conseil d’administration de la banque, Alexandre Maymat, a indiqué que l’UIB est la banque la plus profitable du système bancaire et ce, grâce à sa stratégie de croissance continue, l’amélioration et la diversification de ses offres et services, le maintien d’une importante cohésion sociale et une grande capacité à opérer comme une banque citoyenne.

Il a dans le même contexte indiqué que depuis des années, l’UIB a entamé une stratégie offensive de croissance au niveau notamment des encours de crédits, une stratégie qui va également se poursuivre pour les prochaines années, ce qui justifie, selon lui, une grande satisfaction au niveau des fonds propres.

Alexandre Maymat a en outre souligné la nécessité de poursuivre la consolidation du bilan de la banque et de ses fondamentaux et ce, dans l’objectif de se rapprocher des normes internationales et en soutien à l’économie nationale. “Cette performance s’affiche dans la distribution des dividendes à un taux compatible avec nos objectifs et nous allons continuer à respecter cette promesse“, a-t-il ajouté.

par -

Selon le dernier bulletin de la Bourse portant sur l’évolution des sociétés cotées, le premier trimestre 2017 a été marqué par l’introduction de deux entreprises : «SANIMED” au Marché Alternatif et «Atelier du Meuble Intérieurs-SAM» au Marché Principal. Ainsi, le nombre des entreprises cotées passe à 81, dont 68 sur le marché principal. Le délai réglementaire de 20 jours après la fin de chaque trimestre, soit le 20 avril 2017, pour la communication des indicateurs d’activité a été respecté par 44 des 81 – soit 54% – des sociétés cotées.
A la fin du mois d’avril, ce nombre est passé à 70 puis à 80 le 2 mai 2017. À ce  jour, seule la société MIP n’a pas communiqué ses indicateurs.

Les indicateurs d’activité du premier trimestre 2017 publiés par les sociétés cotées font ressortir une hausse du revenu global des sociétés cotées de 10,6% durant le premier trimestre de l’année en cours par rapport à la même période de l’année 2016, pour atteindre 3,5 milliards de dinars contre 3,2 milliards de dinars. 80% des sociétés cotées, soit 65 sur 81, ont amélioré leurs  revenus par rapport à la même période de l’année précédente.

Les 20 sociétés qui composent le Tunindex20, soit les entreprises les plus importantes de la Cote, ont accaparé 61% du revenu global, soit 2069 millions de dinars (MD), et enregistré une croissance globale de 11,3% par rapport au premier trimestre de l’année 2016 au sein  du secteur financier, les 12 banques cotées ont réalisé un produit net  bancaire (PNB) cumulé en progression de13% par rapport à la même période de 2016, soit 804 MD contre 712 MD. Le revenu net de leasing global des 7 sociétés  de leasing cotées a augmenté de 19,9% durant le premier trimestre 2017 par rapport à la période similaire en 2016 pour atteindre 82,6 MD contre 68,9 MD.

Concernant le secteur des Biens de Consommation, le revenu global des trois grands groupes opérant dans l’agroalimentaire (Poulina Group Holding, Delice Holding et SFBT) a progressé durant cette période de l’année 2017, de 10,8% pour passer de  703,7MD à 799,5MD.
Dans le même secteur, les quatre concessionnaires automobiles cotés ont vu leur chiffre d’affaires global progresser de 16,7% durant le premier trimestre 2017 pour se situer à 284,1 MD contre 243,5 MD au premier trimestre 2016.
Dans le secteur des Services aux Consommateurs, le chiffre d’affaires global des deux enseignes de la grande distribution cotées  en bourse (Monoprix et Magasin General) a gagné 3% au premier trimestre 2017 par rapport à la même période en 2016 pour atteindre 325,6 MD contre 316,2 MD.
Tous les secteurs, d’une manière générale, ont enregistré des revenus en hausse.
Notons que le secteur pétrole et gaz a réalisé la plus forte progression avec 18,3%, suivi par le secteur des Matériaux de Base avec une hausse de 15%.

Au niveau des sous-secteurs, 11 ont marqué des performances positives. Les meilleures reviennent à la chimie avec une croissance de 29,8%, aux biens et services industriels avec une évolution de 19,6% et aux services financiers avec 17,7%.
Le sous-secteur des matières premières a été le seul à enregistrer une baisse de revenus (-1.1%). Outre la société SITS qui a sextuplé son chiffre d’affaires, les plus fortes hausses de revenus ont été réalisées par ESSOUKNA (+167%), ARTES (+83%), Placement de  Tunisie SICAF (+43%) et HANNIBAL LEASE (+37%).

En revanche, les plus fortes baisses de revenus ont touché CELLCOM (51,5%) et TUNINVEST SICAR (-44,1%). Outre la société SITS qui a sextuplé son chiffre d’affaires, les plus fortes hausses de revenus ont été réalisées par ESSOUKNA (+167%), ARTES (+83%), Placement de Tunisie SICAF (+43%) et HANNIBAL LEASE (+37%).
En revanche, les plus fortes baisses de revenus ont touché CELLCOM(-51,5%) et TUNINVEST SICAR (-44,1%).
L’indice de référence de la Bourse de Tunis, le TUNINDEX, a enregistré une progression de 0,99% durant le premier trimestre 2017 contre une hausse plus importante durant la même période de 2016, soit 7,51%.

L’indice TunIndex20 a affiché durant le premier trimestre 2017 une évolution notable de 2,90% contre une performance de 6,83% durant la même période de l’année 2016. 7 des 13 indices sectoriels publiés par la Bourse ont enregistré des performances  positives à la clôture du premier trimestre 2017. Les plus importantes ont concerné l’indice du Bâtiment et des Matériaux de  Construction (6,44%), celui des Industries (5,86%) tandis que celui des Banques, au 6ème rang, s’est contenté d’une évolution de +1,24%. En revanche, l’indice des services aux consommateurs a connu la plus forte baisse avec (-6,58%), suivi par l’indice de distribution (-6,47%), et l’indice services financiers (-5,28%).

Rapport

par -

Le directeur général de la BIAT (Banque internationale arabe de Tunisie), Mohamed Agrebi, a déclaré, lors des assemblées générales ordinaire et extraordinaire de la banque qui se tiennent actuellement à Tunis, que tous les indicateurs sont au vert et que les ambitions demeurent grandes. “C’est le fruit d’un travail de qualité, une approche commerciale efficace, une stratégie de marketing agressive et un personnel qualifié et motivé“, a-t-il dit.

Concernant la stratégie de développement de la banque, il a indiqué que les objectifs tablent sur des résultats à deux chiffres. Selon ses déclarations, la BIAT a réalisé au terme de l’année 2016 un PNB de 594 Millions de dinars (MD), le plus important du secteur, en accroissement de 11,5% avec une part de marché de 19,3% dans le panel des 10 premières banques. Des encours de dépôt totalisant 9078 MD, en évolution de 12,2% par rapport à 2015 et cela, selon lui, est d’autant plus satisfaisant que cette évolution est tirée par les dépôts à vue marquant une hausse de 14,5%.

En matière de crédit, Agrebi a assuré que la BIAT est passée au 1er rang en réalisant 7679 MD de crédits nets avec une évolution de 16,6% et une part de marché de 15%, ce qui constitue un accomplissement majeur pour la banque.

Le résultat net affiche 190,1MD, au terme de 2016, en augmentation de 25,4% par rapport à l’exercice écoulé (151,6 MD). Ainsi, à fin décembre 2016, le total bilan se situe à 11 335 MD contre 9835 MD en 2015, enregistrant ainsi un accroissement de 15,3%.

par -

L’Assemblée Générale ordinaire (AGO) de la Société Tunisienne des Banques (STB), qui a eu lieu ce mardi 23 mai 2017 dans l’un des hôtels du Lac, s’est déroulée sous haute tension au point que des altercations verbales se sont déclenchées entre les actionnaires de la banque. Ces derniers n’ont pas pu contenir leur colère suite à la décision de l’établissement de ne pas distribuer des dividendes au titre de l’année écoulée. Pour les actionnaires, “c’est un droit“, pour la direction de la banque c’est impossible à cause d’une situation difficile et des pertes colossales cumulées depuis plusieurs années. La non distribution de dividendes n’était pas la seule raison de la colère, les faiblesses de la banque, l’absence de vision et de stratégie claire et cohérente, comme dans les autres établissements, notamment privées, ont été également soulevés.

Samir Saïd, directeur général de la Banque, a lors de cette AGO indiqué que 2019 et 2020 seront les années du virage et de l’évolution de la banque, faisant remarquer que la STB a ouvert plusieurs chantiers susceptibles de contribuer au développement de la structure.

S’agissant de la situation financière de la banque, Samir Saïd a estimé qu’elle dépendra de la reprise du secteur du tourisme : “Actuellement les réalisations du secteur touristique sont bonnes… Il y a des signes positifs de reprise“, a-t-il indiqué, soulignant toutefois que si les perturbations se poursuivent dans les régions, comme c’est le cas en ce moment à Tataouine, non seulement le tourisme y perdra mais aussi la STB et l’État.

J’espère que les choses vont se calmer. Cela devient très inquiétant. La STB a bien commencé, mais si les manifestations et les événements violents se poursuivent, il n’y aura rien ni pour la STB, ni pour l’économie nationale“, a-t-il expliqué.

Concernant la stratégie de la banque vis-à-vis de ses clients, le DG de la STB a assuré que la banque poursuivra le développement des projets en Tunisie, surtout ceux à forte rentabilité. “On va donner du capital et du crédit, mais autrement et d’une manière efficace“, a-t-il ajouté.

Quant à elle, la présidente du Conseil d’administration de la banque, Néjia Gharbi, a annoncé qu’un contrat-programme à l’horizon 2020 avait été signé avec le ministère des Finances. Ce document trace, selon elle, les grandes lignes de la stratégie de la banque, ses actions futures, sa démarche, sa nouvelle orientation et les résultats attendus. “Nous voulons créer une nouvelle dynamique au sein de la banque“, a indiqué Gharbi, estimant que l’une des bases pour créer ce dynamisme c’est l’indexation de la paie sur la production : “Les augmentations seront prochainement tributaires des résultats, de l’efficacité, de la rentabilité et de la valeur ajoutée (…) Nous espérons aussi que la rémunération soit au même niveau que celle pratiquée dans le secteur privé“, a-t-elle dit.

Néjia Gharbi a sous un autre angle indiqué que la banque ne va pas distribuer de dividendes cette année et ce, suite aux difficultés par laquelle elle passe : “Nous avons 694 mille dinars de pertes cumulées, on n’a pas le droit de distribuer des dividendes“, a-t-elle dit.

Pourtant il y a des sous…

Tous les objectifs fixés au titre de l’exercice 2016 ont été atteints avec des taux de réalisation dans la droite ligne des prévisions. En effet, les dépôts de la clientèle se sont situés à 5443 Millions de dinars (MD), un taux de réalisation de 98% des objectifs et les crédits nets à la clientèle ont atteint un encours de 5557 MD, correspondant à 100% des objectifs.

Ainsi, le PNB a progressé de 15% par rapport à son niveau à fin 2015 pour se situer à 309,6 MD, soit un taux de réalisation de 99% des objectifs. En outre, le résultat brut d’exploitation (RBE) a bondi à 160,6 MD, en progression de 16,8% par rapport à 2015, représentant ainsi un taux de réalisation des objectifs de 102%.

Par ailleurs, le résultat net avant coût de restructuration sociale s’est établi à 65 MD contre 33 MD en 2015, soit une progression de 97% et un taux de réalisation de 98% des objectifs.

Ainsi, la STB a clôturé l’exercice 2016 avec un résultat net qui s’élève à 40,5 MD, en progression de 7,5 MD, +22,6%, par rapport à son niveau en 2015.
À fin décembre 2016, le PNB (Produit net bancaire) s’est établi à 309,6 MD, en progression de 39,9MD, +14,8%, par rapport à l’exercice 2015. La structure du PNB demeure marquée par la prédominance de l’activité d’intermédiation, une part de 52%, avec toutefois une amélioration de la contribution des commissions (+2,6 points de pourcentage) pour se situer à hauteur de 21,8% du PNB. A noter aussi la contribution des revenus générés par le portefeuille titres commercial et investissement, établie à 26,5% en 2016 contre 24% en 2015.

Ainsi et au regard de l’amélioration du PNB et à l’accroissement des charges opératoires (+12,3%), le résultat brut d’exploitation a progressé de 23,1 MD, +16,8%, pour s’établir, au terme de l’exercice 2016, à 160,6 MD contre 137,5 MD à fin 2015.

S’agissant des prévisions, la Banque a inscrit 2020 comme l’année du décollage pour la STB, alors que 2018 sera l’année de la reprise d’une croissance rentable et durable.

Lors de cette AGO, il a été également signalé que les principaux indicateurs d’activité et de performance de la banque évolueront, durant la période 2016-2020, et le résultat net augmentera de plus de 46,2% pour atteindre 185 MD en 2020 (aux taux de croissance annuels moyens, TCAM).

par -

Selon les états financiers de l’exercice 2016, la société cotée en bourse MG (Magasin Général) a enregistré un formidable bon de tous ses résultats. En effet, grâce à des produits d’exploitation qui ont progressé de presque 9,5 MDT d’un exercice (2015) à un autre (2016), des charges d’exploitation demeurées presque stables à 851 MDT, un gain de plus de 9 MDT sur le coûts d’achat des marchandises vendues et aux 2,6 MDT de produits de placement, la société du groupe Bayahi a doublé son résultat d’exploitation qui passait de 11,8 MDT en 2015 à 22,6 MDT l’année dernière. C’est ainsi que MG a pu améliorer son résultat net qui passait ainsi de 7,3 MDT à 12,1 MDT. MG annonce aussi avoir déboursé à l’Etat la somme de 1,511.466 MDT au titre de la contribution conjoncturelle.

par -

Avec Go Malta, Tunisie Télécom a peut-être mis le grappin sur la poule aux oeufs d’or. En tout cas les résultats du maltais en 2016 le laissent penser. Ils font état d’une montée conséquente des recettes, +27% ; elles sont passées de 123,7 millions d’euros (M€) en 2015 à 157 M au 31/12/2016. La cagnotte du groupe, avant impôts, affiche 28,1 M€.

S’agissant de l’EBITDA, il a enregistré une forte poussée de 10 millions d’euros (+19,4%) pour se situer à 61,6 M.

La direction de GO explique l’augmentation des revenus et de l’EBITDA par le renforcement, pour la première année, des rentrées d’argent générées par la filiale chypriote Cablenet, qui a vu son chiffre d’affaires évoluer jusqu’à 29,1 M l’an dernier.

Par ailleurs les recettes supplémentaires engrangées par la nouvelle filiale de services ICT Kinetix et la progression des ventes de GO, +1,9%, ont fait du bien au groupe..

Le Conseil d’administration de GO a fixé le dividende à 0,11 euro par action, ce qui fait pour l’opérateur historique tunisien, qui contrôle 65,4% du capital du groupe, un pactole de 7,29 M€, soit 17,7 millions de dinars

par -

Dans le nouveau classement de la FIFA publié ce jeudi 09 février, l’équipe nationale algérienne dégringole à la 50e place, rapporte Tsa.

Elle perd 11 places par rapport au classement du mois de janvier 2017. Les mauvais résultats enregistrés lors de la CAN 2017 sont pour beaucoup dans le recul des Verts, qui chutent jusqu’à la 11e position au niveau africain dominé désormais par l’Égypte, finaliste de la CAN, alors que le Cameroun, vainqueur du trophée, qui a fait un bond de 29 places, pointe à la 3e position africaine.

par -

Emna Aouadi, seconde rapporteuse du congrès de l’UGTT, a déclaré que les résultats des votes devront être annoncés durant l’après-midi de ce jour même.

Lors de son passage ce jeudi sur Jawhara Fm, elle a noté que les votes ont démarré tôt dans la matinée de ce jour.

Concernant la représentativité de la femme au sein du bureau exécutif, Emna Aouadi a indiqué que la femme sera toujours présente au sein de l’UGTT.

par -

L’Union Internationale de Banques (UIB) a enregistré, en 2016, une croissance de 14,4% de son Produit Net Bancaire. Elle a aussi connu une hausse de 19,4% de son Résultat Brut d’Exploitation, soutenu par une dynamique commerciale couplée à la croissance de ses Produits d’Exploitation Bancaire, par la maîtrise de ses charges et de ses risques et par ses efforts continus de rationalisation. L’UIB a, également, accru ses prêts dans le cadre de ses activités de financement avec un encours net des crédits à la clientèle de 4,160 milliards de dinars, à fin 2016, déployés dans divers secteurs et marchés (Corporate et Retail).

Les résultats de facture solide de l’UIB traduisent la confiance de ses clients, la qualité et le niveau d’engagement reconnus de ses collaborateurs, sa capacité à s’adapter à un environnement inédit et complexe et sa culture d’initiative et d’excellence au bénéfice de l’économie. Elle a su protéger ses valeurs, consolider son bilan dans un secteur bancaire qui reste ouvert et avancer dans tous les classements : 4ème banque privée par le PNB, 2ème par la marge d’intérêts et l’une des premières banques par la rentabilité des fonds propres (ROE) avec plus de 20% attendus en 2016.

Selon l’UIB, ces résultats ne vont pas arrêter leur course en 2017 et elle est bien placée pour franchir une nouvelle marche dans le palmarès des banques tunisiennes. Elle continuera à mettre en avant son modèle diversifié de banque relationnelle, avec des ambitions renforcées en termes de satisfaction de sa clientèle et de développement d’offres innovantes en adéquation avec les attentes du marché.

par -
Euro-Cycles

La société Euro-cycles a réalisé au 30 novembre 2016 un chiffre d’affaire de 78 245 334 DT, soit une augmentation de 8% par rapport au 30 novembre 2015.

Les  revenus  annuels  estimés  au  31  décembre  2016  seront  à  hauteur  de  79.900.000  dinars,  en augmentation de plus de 7% par rapport à 2015 et plus de 10% par rapport au business plan réalisé lors de l’introduction en bourse 72 572 303DT.

Le volume estimé au 31/12/2016 sera de 470.000 unités, en hausse de 3% par rapport à 2015 et de 6% par rapport au business plan.Les différentes prospections  réalisées  depuis  des  années  ont  ouvert  de  nouveaux  horizons  et  ont abouti à des premières commandes pour la période de 2017 à
2019avec des distributeurs en Europe Centrale (Pologne, Roumanie, Slovaquie), Allemagne, Grèce et Angleterre. Ces nouveaux marchés devront générer plus de 30.000.000 dinars sur les trois prochaines années.

Les  volumes  de  production devront  atteindre  plus de  500.000  vélos  par  an  avec  le  développement des vélos jouets, des vélos villes et des vélos de courses.
Notons que ces performances futures ne tiennent pas compte du potentiel du marché américain qui, une fois concrétisé, devrait porter le résultat à des niveaux encore plus importants.

par -

Le Tribunal administratif (TA) a décidé, vendredi, le rejet de deux recours en appel concernant les résultats des élections du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) contre l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) pour vice de forme, correspondant à l’expiration des délais, a confirmé à l’agence TAP, le bureau de presse du tribunal.
pour expiration des délais, a déclaré à l’agence TAP Refka Mbarki, attachée de presse du TA.
Le Tribunal avait rejeté, le 3 novembre courant, en pemière instance, deux recours intentés contre l’ISIE pour vice de fond.
Le 24 octobre dernier, l’instance électorale a annoncé les résultats préliminaires des élections du CSM organisées le 23 octobre dernier sur tout le territoire.

par -

La société Modern Leasing (ML) vient de publier ses indicateurs d’activités relatifs au troisième trimestre 2016. L’activité de ML durant cette période fait ressortir une augmentation des revenus net de leasing de 28,71% et une hausse des produits nets de leasing de 50,32% par rapport à la même période de 2015.

Les indicateurs d’activités portant sur le troisième trimestre 2016 ont également révélé une augmentation des charges d’exploitation (hors provision) de 27,54%.

par -
Chefik Sarsar

Le président de l’ISIE, Chafik Sarsar a annoncé, dans une déclaration, ce dimanche 23 octobre 2016, à Shems Fm, que le nombre d’électeurs qui se sont présentés aux bureaux de vote est satisfaisant et que les résultats des élections seront proclamés ce soir à 20h30.

Les élections du Conseil supérieur de la Magistrature ont démarré, ce dimanche 23 octobre 2016 à 8h00 dans les différents bureaux de vote répartis sur tout le territoire.

Quelques 13376 électeurs choisissent aujourd’hui leurs représentants parmi les 179 candidats qui se sont présentés.

par -

Tunisair informe que la liste des candidats participant au concours externe de recrutement de pilotes et déclarés admissibles au terme des épreuves psychotechniques figure sur le site web de la compagnie.
Par conséquent les admis sont convoqués pour passer les entretiens individuels des connaissances théoriques durant la période allant du 20/09/2016 au 23/09/2016 et les épreuves linguistiques le 24/09/2016. Le planning détaillé de passage des épreuves sera disponible sur le site à partir du 15/09/2016.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux