Tags Posts tagged with "routes"

routes

par -

Les projets d’aménagement des pistes rurales, programmés en 2017, dans le gouvernorat de Kébili, ont réalisé un taux d’avancement de 80%, a indiqué le directeur régional de l’équipement, Mohamed Mondher Saâi.
Le cout de ces projets, qui vont permettre l’aménagement de 80 km de pistes rurales, a atteint 2,5 millions de dinars, a-t-il ajouté au correspondant de la TAP.
Des difficultés ont été rencontrées au niveau de la réalisation de certains projets en raison de litiges relatifs aux limites territoriales entre des communes dans la région. Parmi ces projets, le circuit reliant Chenini (délégation d’El Faour) et Jersine (délégation Kébili-sud) ainsi que la piste Grède reliant la route régionale n°206 à El Kalaâ, a précisé la même source.
Les projets de bitumage des routes démarreront au mois de juillet prochain dont notamment le projet d’asphaltage de la route locale n° 951 reliant Jersine à Douz-sud sur une longueur de 19,4 km. Une enveloppe de 12 millions de dinars a été consacrée pour la mise en œuvre de ces projets.
D’autres projets seront réalisés en collaboration avec le Commissariat Régional de Développement Agricole (CRDA) moyennant un financement de la Banque Africaine de Développement tels que l’asphaltage de la route reliant Douz à Matmata et la piste Ksar Ghilane à Beni Khedache.

par -

Les travaux d’aménagement et d’entretien de la route de corniche de Bizerte ont démarré mercredi, a indiqué le directeur régional de l’équipement Zouhair Azouzi.
Ces travaux, qui concernent le tronçon reliant le rondpoint des dauphins au rondpoint de l’avenue 14 janvier, portent notamment sur l’asphaltage de la route et le revêtement des trottoirs, a-t-il ajouté au correspondant de la TAP.
Ce projet est une composante du programme d’aménagement de la route Sounine, la route de la plage de Ras Jebel, la route régionale n°54 de Menzel Bourguiba, la route régionale n°55 de Mateur ainsi que d’autres pistes, moyennant une enveloppe de 3,2 MD, a précisé la même source.

par -

En parallèle au sit-in des jeunes manifestants à la région d’El Kamour qui ont fermé les routes devant les voitures et les camions des sociétés pétrolières, d’autres jeunes à la région de Dhehiba ont fermé les autres routes à la région d’Ouni, El Martba et Om zougar dans le but d’interdire le passage aux chantiers du désert, rapporte Mosaïque Fm.

Il est à rappeler à ce propos qu’environ 1500 jeunes ont fermé, hier dimanche, la route devant les sociétés pétrolières pour faire pression sur les autorités.

par -

Suite à la vague de froid et l’importante quantité de pluie qui s’est abattue dans certaines délégations du gouvernorat de Siliana (le sud et le nord), mais aussi à Makther, Kissra, Rouhia, et Bargou, la direction régionale de l’Équipement relevant de ce gouvernorat a annoncé, dans un communiqué, qu’elle est intervenue pour dégager certains axes, faciliter la circulation et évacuer les voitures coincées et ce, pour les routes et les voies rurales suivantes :

– La route nationale N° 4 entre Siliana-Makther-Rouhia
– La route nationale N° 12 entre Kessra-Makther-Sirs
– La route régionale N° 77 entre Makther et Hbessa
– La route régionale N° 728 entre Makther et Skarna
– La route locale N° 7277 entre Makther-Souk Ejjemaâ-Chouarniya
– La voie EL Manara-Siliana Sud
– La voie Smirate-Errouhia
– La voie Beni Hazem-Makther
– La voie Melkech-Siliana Sud
– La voie EL Hmeda-Makther

par -

La circulation des voitures sur les routes de Jendouba et notamment celle menant à Aïn Drahem a presque repris de façon normale dans la matinée de ce mardi 17 janvier, rapporte Mosaïque Fm.

La commission de lutte contre les catastrophes naturelles poursuit ses efforts pour libérer le reste des voitures coincées et déneiger les routes, indique la même source.

par -

Le ministère de l’Équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire a annoncé la réouverture de quatre routes nationales, trois routes régionales, une route locale, deux circuits à Aïn Draham.

Dans un communiqué rendu public, lundi, le ministère a également annoncé que 720 citoyens qui étaient à bord de véhicules coincés dans la neige, ont été évacués et transportés aux centres d’hébergement à Aïn Draham. 28 citoyens ont reçu des soins après les blessures qu’ils ont subies pendant leur évacuation.

par -

Près de 1000 voitures et 60 bus sont bloqués à Ain Draham, rapporte Shems fm.
Ce blocage est dû aux fortes chutes de neige enregistrées dans cette zone, a ajouté la même source, faisant savoir que toutes les routes menant à Ain Draham, Beja, Tabarka et Jendouba sont fermées.
Il est à noter que les efforts du ministère de l’Equipement, en coordination avec les différentes parties, se poursuivent afin de dégager les routes le plus rapidement possible.
D’ailleurs, le ministère informe qu’il a mis à la disposition de cette région du matériel pour faire face, exhortant les automobilistes à respecter les règles du Code de la route de manière à aider les ouvriers à accomplir cette mission et assurer les interventions nécessaires.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dimanche 15 janvier, dans un communiqué, la prise en charge de plusieurs automobilistes qui se sont retrouvés bloqués dans leurs véhicules à Ain Drahem.
En effet, 500 véhicules (bus, camion et voitures) ont été bloqués à cause des chutes de neige. En effet, plusieurs routes ont été bloquées et les trois entrées de la ville du côté de Nefza, Tabarka et Jendouba sont devenues impraticables, a ajouté la même source. De même, la RN17 reliant Jendouba et Aïn Drahem a été coupée ainsi que la Route régionale reliant Touiref et Sakiet Sidi Youssef dans le gouvernorat du Kef.

Le ministère de l’Intérieur annonce ainsi que la salle couverte d’Aïn Drahem a été aménagée pour accueillir les personnes bloquées. Les personnes venant en excursion du lycée secondaire de Gabes dont le nombre s’élève à 54 sont logées à Fernana alors que ceux venant de Nabeul (50) sont logées à Beni Mtir.

IL est à noter que le gouverneur de Jendouba avait appelé les citoyens à ne prendre la route vers les villes du nord-ouest à cause de la neige.

par -

Depuis l’aube de ce dimanche 15 janvier 2017, plusieurs routes ont été bloquées par la neige dans le gouvernorat de Jendouba, a fait savoir le directeur régional de la protection civile de Jendouba, Mounir Rayebi à Jawhara Fm.

Des chutes de neige, allant jusqu’à 10 mm, ont été enregistrées sur les hauteurs de Aïn Draham et de Ghardimaou, ainsi que dans les régions de Ain Soltane et d’El Theraya, indique la même source.

Les unités de la Protection civile sont intervenues pour dégager les routes bloquées, a-t-il ajouté soulignant que 90% des routes du gouvernorat de Jendouba sont dégagées à l’exception de quelques ruelles, telles que la route reliant entre Sera et Ain Drahem ou encore celle reliant Dar Fatma et Oued Ezzen.
Par ailleurs, le directeur régional de la Protection civile a appelé les habitants de la région à faire preuve de vigilance.

par -
La direction générale des ponts et des autoroutes relevant du ministère de l’Equipement et de l'Habitat a annoncé que plusieurs routes sont coupées depuis

A cause des précipitations de pluie de la matinée de ce dimanche 25 septembre 2016, plusieurs routes ont été inondées et la circulation bloquée, rapporte Mosaïque Fm.
Parmi les routes bloquées, la route nationale numéro 4 reliant Seliana au Fahs qui a été inondée suite à la hausse du niveau d’eau à Oued Melian.
La route menant de Hammam Chott à Borj Cedria elle aussi a été partiellement inondée et la circulation s’y passe sur une seule voie, indique la même source.

par -

Les travaux des petites entreprises de BTP (bâtiement et travaux publics) spécialisées dans la maintenance des routes ont démarré, mercredi, dans tous les gouvernorats du pays dans le cadre d’un programme visant à encourager les diplômés de l’enseignement supérieur à créer des petites entreprises dans ce domaine la, selon un communiqué du ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire.
Ces travaux concernent le nettoyage des routes et des bas-côtés, la maintenance des équipements hydrauliques, la réparation des nids-de-poule, l’installation des panneaux de signalisation, la pause des glissières de sécurité et des pierres kilométriques, outre le marquage des routes, l’installation des dos-d’âne et l’entretien des espaces verts.
Donnant le coup d’envoi des travaux d’entretien des routes dans les gouvernorats de Tunis et de la Manouba, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui, a affirmé que son département, qui a pu respecter le calendrier mis en œuvre depuis 29 janvier 2016, poursuivra l’encadrement des jeunes entrepreneurs . La réalisation des projets de petites entreprises de travaux publics dans les différents gouvernorats s’inscrit dans le cadre du programme national d’encouragement des jeunes diplômés, à créer des petites entreprises de maintenance des routes et des voies publiques.
Des marchés sont conclus entre le ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire et ces entreprises permettant à cette dernière de bénéficier d’un prêt de la Banque tunisienne de solidarité (BTS) remboursable sur 7ans , avec un plafond de 600 mille dinars pour un marché sur trois ans, soit 200 mille dinars par an. Le marché permet d’offrir des emplois à 6 ouvriers. D’après Arfaoui, le département de l’Equipement annoncera bientôt la mise en œuvre d’un programme supplémentaire pour la création de 100 nouvelles petites entreprises dans le domaine de la modernisation de l’infrastructure routière, à l’instar de ce qui a été réalisé dans le cadre du programme national d’encouragement, lequel programme a permis la sélection de 93 candidats dans trois spécialités ayant trait à l’entretien des routes.

par -

Les travaux de dédoublement de 3 routes devant relier les régions de l’intérieur aux pôles technologiques, moyennant un montant de 450 millions de dinars (MD), démarreront à partir du mois de juin 2016, a déclaré le directeur général des ponts et chaussées Slaheddine Zouari, au cours d’une table ronde sur les contrats de performance (CP), tenue mardi. Il s’agit de la route nationale n°4 reliant Siliana et El Fahs, la route régionale n°133 pour relier Djbel El Ouest et Zaghouan et la route nationale n°12 devant relier Kairouan et Sousse.
Ces projets s’inscrivent dans le cadre du projet de Modernisation des Corridors de Transport Routier (PMCTR), à la faveur d’un prêt de 200 millions de dollars et un don de 909 mille dollars, accordés par la Banque Mondiale (BM), pour des assistances techniques, dont la mise en place d’une base de données routière et d’un contrat de performance (CP) type pour l’entretien routier en Tunisie.  Les contrats de performance sont une nouvelle forme  d’entretien routier permettant de donner aux entreprises privées des sections de routes pour assurer le cadre environnemental.
Il s’agit également d’effectuer des travaux relatifs à l’entretien routier (signalisations verticale et horizontale), à l’emploi partiel, à l’aménagement des espaces verts, à la propreté et au nettoyage, outre tout ce qui est en relation avec le domaine public routier, suivant des indicateurs de qualité, a précisé le directeur de l’entretien et l’exploitation des Routes Mourad Hamrouni.
Ces contrats, mis en place par la BM dans quelques pays de l’Amérique du Sud et de l’Afrique, permettent l’amélioration de l’entretien routier et des indicateurs de qualité, a-t-il ajouté. En vertu de ces contrats, l’administration sera plus exigeante envers les entreprises chargées de la réalisation des projets dans le cadre des CP. Pour sa part, la représentante Résidente de la Banque Mondiale Eileen Murray a souligné que l’introduction en Tunisie des contrats de performance permettra d’appliquer un système de gestion beaucoup plus rationnel et adapté au niveau du développement des routes et des ressources humaines et budgétaires.
En effet, les contrats de maintenance liés à la performance ont pour buts de rationaliser, d’optimiser et de maîtriser les dépenses de manière pluriannuelle. Dans le même contexte les fonds des activités seront décaissés en fonction de la qualité des services rendus. Il s’agit, a-t-elle avancé, non seulement d’une amélioration des dépenses publiques mais aussi d’un bénéfice pour les usagers des routes concernant l’amélioration de la mobilité.
Murray a mis l’accent, dans ce cadre, sur l’importance de l’adaptation des contrats de performance au contexte tunisien, soulignant qu’ils ont fait leurs preuve dans d’autres pays de la région, dont le Maroc. A ce titre, la BM financera une étude de faisabilité des contrats de performance dans le contexte tunisien afin d’adapter les aspects réglementaires et institutionnels  aux contrats, en vue de l’externalisation des travaux de maintenance du réseau routier et l’élaboration, en collaboration avec la profession, des cahiers des charges type pour les différents objectifs attendus par l’administration.
Le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Salah Arfaoui a rappelé que le patrimoine routier de la Tunisie est constitué de 19500 km de routes et 50 000 km de pistes rurales dont 17500 km revêtus.
Il a souligné que l’entretien routier est devenu une priorité, affirmant que le budget alloué à cet effet a doublé au cours de ces dernières années.

TAP

par -
Selon un arrêté ministériels n° 4201 publié le 4 novembre 2014 fixant les tarifs de péage de certaines autoroutes

La Société Tunisie Autoroutes (STA) a appelé, dans un communiqué publié, samedi, les usagers de la route à conduire avec prudence, au cours de cette fin de la semaine qui coïncide avec la fin des vacances universitaires.
La société a rappelé que des travaux sont en cours, au niveau du chantier situé km 15 (au niveau du Djebal Boukornine et 3 km avant la station de paiement de Mornag.
La STA a appelé les conducteurs à respecter la vitesse légale, les signalisations et la distance de sécurité et ne pas s’arrêter sur le bord de la route sauf en cas de nécessité.

par -
La Tunisie  signera avec le Fonds arabe pour le développement économique

La Tunisie signera avec le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), un accord pour le financement d’une série de projets de construction de routes nationaux et régionaux, d’un montant qui s’élève à environ 160 millions de dollars. Un nouveau barrage sera aussi construit prochainement au nord du pays et sera financé dans le cadre de cette coopération.

Sur un autre plan , le directeur du Fonds saoudien de développement, Youssef Bassem, a assuré à Mosaïque FM, que les idées de projets présentées par la Tunisie sont d’une grande priorité et concordent avec les orientations des institutions de développement arabes. Il a annoncé qu’une réunion de coordination sera organisée le mois prochain pour démarrer l’étude d’une partie des projets proposés.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux