Tags Posts tagged with "solde"

solde

par -

Le solde de la balance commerciale est déficitaire de 7535,2 MD, pour le premier semestre de 2017, contre 6034,1MD durant la même période en 2016, suite au déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-1984,2MD), l’Italie (-1117,5MD), la Turquie (-932,9 MD), la Russie (-775,2 MD) et l’Algérie (-140,9MD), d’après les statistiques publiées par l’Institut national de la statistique (INS), pour le mois de juin 2017,.
En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d’autres pays, principalement avec la France de 1470,6 MD, la Libye de 380,4MD et le Royaume-Uni de 141,8MD.
Ce déficit s’explique par la divergence au niveau du rythme de croissance entre les importations (+16,4%) et les exportations (+12,7%). Le taux de couverture, soit 68,1%, demeure en-dessous du niveau enregistré durant la même période de l’année dernière (70,3%), malgré la légère amélioration enregistrée par rapport au cinq premiers mois de l’année en cours (67,3%).
Notons que le déficit de la balance commerciale hors énergie se limite à 5631,4 MD et que le déficit de la balance énergétique s’établit à 1903,8MD (25,3% du total du déficit), contre 1497,4 MD durant le premier semestre de l’année 2016.

Augmentation de 12.7% des exportations

Les flux des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants durant le premier semestre de l’année 2017 montrent des exportations qui continuent d’accroître à un rythme assez soutenu malgré la légère décélération observée par rapport aux cinq premiers mois de cette année.
En effet, les exportations ont augmenté de 12,7%, après un taux de 14,2% au cours des cinq mois de l’année 2017 et -1,3% durant la même période de l’année dernière. En valeur, les exportations ont atteint le niveau de 16072,3 MD, contre 14255,3 MD durant la même période de l’année 2016.

L’augmentation observée au niveau de l’exportation durant le premier semestre de l’année 2017 concerne la majorité des secteurs. En effet, des accroissements sont observés au niveau du secteur de l’énergie avec un taux de 52,5%, suite à l’augmentation des ventes du pétrole brut (622,5 MD contre 387,0 MD), du secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires de 11,3%, suite à l’augmentation des ventes des dattes (347 MD contre 306 MD), du secteur des industries mécaniques et électriques de 16,1%, du secteur textile et habillement et cuirs de 10,6% et du secteur des industries manufacturières de 7,3%.
En revanche, le secteur mines phosphates et dérivés a enregistré une baisse de 19,9%, suite à la diminution des exportations en acide phosphorique (200,6 MD contre 332,3 MD).

Importations en hausse de 16,4%

Les importations ont atteint la valeur de 23607,5 MD contre 20289,4 MD durant la même période de l’année 2016, enregistrant une hausse de 16,4% contre 17,8% durant les cinq premiers mois de l’année 2017 et -1.5% durant la même période de l’année 2016.
L’augmentation remarquable des importations de 16.4% est due essentiellement à la hausse enregistrée au niveau des importations du secteur de l’énergie de 34%, sous l’effet de la hausse des achats en pétrole brut (363,9 MD contre 231,8MD) et des produits raffinés (1792,4 MD contre 1008,4 MD).
De même, le secteur des produits agricoles et alimentaires de base a augmenté de 33,9%, du fait, de la hausse des achats en blé tendre (276 MD contre 230,4 MD), des matières premières et demi produits de 17,2%, des biens d’équipement de 5,7%, les mines phosphates et dérivés de 4,9%.
Les importations de biens de consommation autres qu’alimentaires demeurent, également, en hausse avec un taux de 18,8%, suite à l’augmentation des achats des voitures de tourisme de 8% (765,3 MD contre 708,3 MD) des huiles essentielles et parfumerie de 18,8% (180,5 MD contre 152 MD) et des ouvrages
Signalons que les importations hors énergie ont augmenté de 14,4%.

TAP

par -

Les soldes d’été démarreront le 15 juillet 2016 sur tout le territoire de la République, annonce le ministère du Commerce.

Ce rendez-vous coïncidera avec le festival de Tunisie du Shopping qui se tiendra dans le Grand-Tunis et Hammamet à la  même période.

Des animations seront organisées pour les familles tunisiennes, les touristes et les visiteurs du pays, ainsi que des expositions et des manifestations sportives.

Les transports public et privé seront assurés jusqu’à une heure tardive, a ajouté le ministère qui appelle les commerçants à participer massivement au festival.

par -

La saison des soldes d’été pour cette année a débuté le 1er août et se poursuivra jusqu’au 15 septembre 2015. C’est dans ce contexte que le ministère du commerce a appelé tous les commerçants dans les différents secteurs à adhérer aux soldes afin de dynamiser l’activité économique dans le pays.

En parcourant quelques boutiques de prêt-à-porter et de chaussures, Africanmanager a constaté que les produits exposés dans certains magasins sis à la cité Ennasr et au centre ville, peinent à trouver des acheteurs.

Dans de nombreuses boutiques, où les taux de réduction de prix affichés par les commerçants varient entre 20% et 50%, quelques personnes que nous avons rencontrées et interrogées ont exprimé leur mécontentement face à la hausse des prix de plusieurs articles exposés (des chaussures, des sacs à main, des accessoires…) par rapport à la période hors soldes.

Une cliente que nous avons rencontré nous a affirmé que les prix de vente de vêtements ne sont pas réellement soldés et que les taux de réductions ne sont pas encore affichés: «On retrouve quelques vêtements soldés mais d’autres ne le sont pas, sous prétexte qu’ils font partie de la « nouvelle collection ». Les vêtements ne sont pas de  bonne qualité et les prix sont encore vertigineux » a-t-elle affirmé.

Contrairement à ce qui a été dit, un autre client, a précisé qu’il y a des offres spéciales et des remises supplémentaires dans de nombreux magasins de la capitale. «Les prix sont très intéressants et la qualité des articles exposés est satisfaisante. Je viens d’acheter une paire de chaussures d’une marque très connue avec un prix abordable », dit-t-il.

Certains commerçants interrogés par Africanmanager sont en colère et peu satisfaits de leurs ventes pour cette saison. « Nous sommes vraiment déçus car la date des soldes d’été fixée par le ministère du Commerce n’est pas adaptée pour nous. Nous sommes obligés de respecter la décision du ministère et nous comptons beaucoup sur cette période pour booster un peu nos affaires. D’après les premières impressions, les choses ne vont dans le bon sens. Chaque jour, les clients viennent en masse mais ils n’achètent rien sous prétexte que les prix de vente des articles sont  très chers…», raconte un vendeur de chaussures.

1448 boutiques participent aux soldes d’été 2015

Selon les données communiquées par le porte-parole du ministère du Commerce, quelques 1448 boutiques participent aux soldes d’été 2015. Afin de faire face aux dépassements, les services de la direction de la concurrence et des enquêtes économiques ont mis en place une batterie de mesures pour vérifier la véracité des réductions pratiquées par les commerçants.

Pour rappel, la chambre syndicale régionale des commerçants détaillants de tissus et prêt-à-porter a récemment annoncé que les commerçants de tissus et de prêt-à-porter a décidé de boycotter les soldes d’été fixés initialement du 1er août au 15 septembre. Elle a considéré que la date fixée par le ministère du Commerce a été choisie sans concertation avec les représentants des commerçants détaillants de tissus et prêt-à-porter.

[youtube=”https://www.youtube.com/watch?v=f36-WD1c6bY”]

par -
Selon les données communiquées  par la direction régional du Commerce de

Selon les données communiquées par la direction régional du Commerce de l’Ariana, le nombre des commerçants qui participent aux soldes d’été 2014, du 15 août au 30 septembre 2014, a atteint 198 dans le gouvernorat de l’Ariana, et le nombre des points de vente concernés par la baisse des prix s’élève à 434.

Les secteurs concernés par les soldes sont le prêt à porter (341 points de vente), les chaussures (53 points de vente) l’optique (21 points de vente), les tissus d’ameublement, les cadeaux et les produits cosmétiques (19 points de vente).

Sur un autre volet, la même source relève que, 5 infractions ont été enregistrées dans le secteur des produits cosmétiques, du prêt à porter et des chaussures, liées à la publicité mensongère, le non affichage de l’ancien et du nouveau prix et l’absence d’autorisation préalable pour la baisse des prix.

par -
Les soldes d’été ont débuté depuis le 15 août et se poursuivront

Les soldes d’été ont débuté depuis le 15 août et se poursuivront jusqu’au 30 septembre 2014. La course aux bonnes affaires est ouverte. En parcourant quelques grandes surfaces commerciales, Africanmanager a constaté que les produits exposés dans certains magasins à la « Lafayette » peinent à trouver acheteurs, alors que l’affluence est pratiquement nulle !

Nous avons également noté que dans de nombreuses surfaces commerciales, le taux de réduction affichés par les commerçants varie entre 30% et 50%. Quelques personnes que nous avons rencontrées et interrogées, ont exprimé leur mécontentement face à la hausse de plusieurs articles exposés (des robes, des chaussures, des tee-shirts, des accessoires et montres….)

Ferida, une jeune femme nous a déclaré : « j’ai l’habitude de faire ma sélection quelques jours avant le démarrage de la saison des soldes, mais j’ai remarqué que plusieurs commerçants ont caché les vêtements qui sont supposés faire partie des soldes. D’ailleurs la belle robe que j’ai choisie, il y a une semaine, comme je le fais chaque année, a tout d’un coup disparu dans le stock room, cela ne m’étonne pas, car c’est la même histoire qui se répète à chaque saison des soldes ».

Mounir, un étudiant, a pour sa part, affirmé qu’une grande majorité des articles exposés ne sont pas neufs, et que les commerçants profitent de cette période pour faire écouler des anciens articles avec des prix de vente vertigineux « Je viens de choisir ces paires de chaussures « collection 2013 », le commerçant m’a proposé de payer 55 dinars alors qu’elles étaient vendues en 2013, à 42 dinars », a-t-il dit.

Selon un autre client: «On retrouve quelques vêtements soldés mais d’autres ne le sont pas, sous prétexte qu’ils font partie de la « nouvelle collection » .En plus, on voit des étiquettes à 50 % sur les chemises, alors qu’il s’agit des prix anciens affichés depuis des mois, et ceci même, dans plusieurs magasins de grandes marques » a-t-il souligné.

Une femme au foyer nous a indiqué que « les commerçants augmentent les prix avant le démarrage des soldes pour que leurs articles apparaissent ensuite comme soldés. J’ai remarqué que les soldes ne s’appliquent qu’à certains anciens articles », a-t-elle affirmé.

Certains commerçants interrogés par Africanmanager, ne sont pas satisfaits de leurs ventes pour cette saison. «Le pouvoir d’achat des citoyens et le mauvais choix des dates des soldes qui ont succédé au mois du Ramadan , sont derrière le peu d’affluence des acheteurs ». Ils ajoutent que les chiffres d’affaires illustrent la situation. « Nous comptons beaucoup sur cette période pour booster nos affaires. Mais, d’après les premières estimations, les choses ne vont pas dans le bon sens…», raconte un vendeur de vêtements de sport.

Mobilisation des agents de contrôle économique tout au long de la saison des soldes

Le ministère du commerce a consacré une équipe de contrôleurs économiques qui seront mobilisés tout au long de la saison des soldes, pour enregistrer les infractions commises par certains commerçants. C’est dans ce contexte, que les commerçants sont appelés à afficher les réductions, la durée des soldes, les anciens et les nouveaux prix sur les produits soldés…

A noter que quelque 600 commerçants et 1.100 points de vente participeront aux soldes d’été 2014, principalement sur le Grand Tunis.

Nadia Ben Tamansourt

par -
Selon la direction générale de la concurrence et des recherches

Selon la direction générale de la concurrence et des recherches économiques au ministère du Commerce et de l’Artisanat, quelque 600 commerçants et 1.100 points de vente participeront aux soldes d’été, principalement sur le Grand Tunis.

A noter que la saison des soldes d’été s’étend sur 6 semaines, et se poursuivra donc jusqu’au 30 septembre 2014, avec des taux de réduction d’au moins 20%, conformément au cadre juridique réglementant cette opération.

par -
Les soldes d'hiver qui ont débuté en février et poursuivront jusqu’au 17 mars 2013 ont permis une régression de l’indice général des prix. C’est ce qu'a annoncé Chokir Derouich

Les soldes d’hiver qui ont débuté en février et poursuivront jusqu’au 17 mars 2013 ont permis une régression de l’indice général des prix. C’est ce qu’a annoncé Chokir Derouich, directeur général de la concurrence et des recherches économiques au ministère du commerce.

D’après le responsable , les soldes de cette année ont connu une participation massive des entreprises commerciales soit 1516. Le nombre des points de vente a évolué en 2013 par rapport à l’année précédente passant de 2170 à 2218 .

Les services du contrôle relevant du ministère du commerce ont effectué 655 visites permettant d’afficher 131 infractions dont 84% dans le secteur de prêt à porter et 13% dans le secteur des chaussures.

W.T

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux