Tags Posts tagged with "vol"

vol

par -

Les formalités de voyage aux lieux saints ont été parachevés, dimanche, pour les pèlerins de la région de Sfax qui partiront de l’Aéroport international de Sfax-Thyna dans quatre vols consécutifs, les 16,18, 22 et 23 août 2017. Le premier vol à l’aéroport est programmé le 11 août pour transporter les pèlerins de Sidi Bouzid.
Selon le directeur régional des affaires religieuses de Sfax, Fethi Hadj Brahim, le nombre de pèlerins s’élève à 802 provenant, pour la plupart, de Sfax. Ce nombre comprend quelques pèlerins de Sidi Bouzid, Gabès et Mahdia qui ne sont pas parvenus à parachever les procédures relatives au pèlerinage dans leurs gouvernorats.
Par ailleurs, 31 pèlerins ne sont pas parvenus à entreprendre les procédures de pèlerinage pour des raisons financières ou de santé ou pour un manque de documents requis.
Le directeur régional a, dans ce contexte, fait savoir qu’il est encore possible de parachever ces procédures dans les prochains jours à la Mosquée Anas Ibn Malek, à Carthage (Tunis).
Les principales conditions à remplir pour se rendre aux lieux saints sont notamment la somme de 9510 dinars (prix du pèlerinage), un passeport et le carnet des vaccinations requises.
Parallèlement, les leçons religieuses sur les rites du pèlerinage se poursuivent dans toutes les délégations de Sfax. En effet, ces leçons sont programmées du 30 juin au 6 août 2017.
Des conférences sont, également, organisées et la journée régionale des pèlerins est prévue le 31 juillet, en présence du ministre des Affaires religieuses.

par -
Le PDG de la STEG, Moncef Harrabi, a annoncé ce vendredi 14 juillet la mise en place d’un nouveau programme qui luttera contre le fléau du vol d’électricité et le trucage des compteurs, qui ont explosé depuis 2011.
Lors d’une conférence de presse organisée en présence de la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Hela Cheikh Rouhou, Harrabi a assuré que ce programme sera achevé dans les prochains jours.
Pour le responsable, il s’agit d’une démarche importante pour la STEG, surtout dans cette phase marquée par la forte demande d’électricité qui a atteint mercredi 12 juillet 3800 mégawatts.
Si la demande se poursuit sur la même lancée, la marge de manœuvre de la STEG sera limitée“, a dit le PDG, exprimant sa volonté de faire face à cette situation
Appel à la rationalisation de l’utilisation
Pour faire face aux demandes accrues d’électricité, Harrabi a appelé aussi à rationaliser l’utilisation de la climatisation pendant cette période, insistant sur l’impératif de régler les appareils à 26 degrés.
De même, il a invité les consommateurs à ne plus acheter de climatiseurs non conformes aux normes, à des des prix dérisoires, des appareils énergivores, ce qui constitue une des principales causes de l’augmentation de la consommation d’électricité pendant cette période.
Le blackout, hypothèse incertaine 
Harrabi a par ailleurs écarté un éventuel blackout comme c’était le cas en cas en 2014.
Comme justification, il a mis l’accent sur les efforts déployés par les cadres de la STEG, faisant savoir qu’environ 500 équipes ont été mobilisées pour intervenir en cas de coupures ou de pannes.
Dans le même contexte, il a mis en garde contre le recours de quelques protestataires dans certaines régions à la fermeture des vannes, laquelle a affecté le rythme de production du gaz et du pétrole. Il a précisé que l’interruption de la production risque d’obliger la société à importer ces produits d’Algérie, ce qui engendrerait des pertes énormes pour le gouvernement.
Pas d’augmentation des tarifs d’électricité…
Pour sa part, la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Héla Cheikhrouhou, a écarté une éventuelle augmentation des tarifs de l’électricité.
C’est logique, surtout que la loi de finances 2017 ne prévoit pas de hausse des tarifs de l’électricité et du gaz jusqu’à la fin de l’année, selon ses dires.
«Une hausse des tarifs annoncée dans la loi de finances 2017 a déjà été appliquée en début d’année, nous ne prévoyons pas de deuxième augmentation jusqu’à la fin de 2017», a-t-elle expliqué.
Cheikhrouhou a également fait remarquer que le budget de l’année en cours a été établi sur la base d’un taux de change du dollar à 2,250 dinars et d’un prix moyen du baril de pétrole, de 50 dollars, sauf que le taux de change a évolué à 2,4 dinars et le prix du baril à 52,5 dollars durant la première moitié de cette année.
Elle a souligné que la compensation des hydrocarbures est passée de 650 millions de dinars (MD) programmés dans le budget à 1200 MD, ce qui nécessite, toujours, selon la ministre, l’élaboration d’un budget complémentaire au titre de l’année 2017.
La ministre n’a, toutefois, pas évoqué la question de la compensation des hydrocarbures et du gaz pour l’année 2018.
Elle a, par ailleurs, rappelé les difficultés enregistrées en matière d’approvisionnement en gaz pour satisfaire les besoins des centrales électriques, suite à l’arrêt du pompage du gaz naturel d’El Borma vers Gabès, à cause des sit-in et protestations observés sur les lieux de production pétrolière et gazière au sud tunisien.
Laquelle situation coûte, toujours selon la ministre, très cher à l’Etat et notamment à la STEG, contrainte d’importer le gaz algérien pour satisfaire les besoins nationaux.

par -

Des médias français ont rapporté une affaire rocambolesque de prime abord, mais dont les retombées sont potentiellement dangereuses. On a appris que le consulat général de Tunisie à Lyon, sis au 14, avenue Maréchal Foch (Lyon 6e), a été visité par des cambrioleurs, deux plus précisément, dans la nuit du 7 au 8 juillet 2017. Les deux individus seraient repartis avec 450 passeports vierges, un tampon officiel et 4000 euros.

Quand on sait l’usage que des groupes mal intentionnés peuvent faire de tous ces documents, en ces temps de recrudescence du terrorisme, les autorités tunisiennes, et les citoyens, ont du souci à se faire tant qu’on n’a pas mis la main sur les coupables et les précieux objets qu’ils ont dérobés…

par -

Le ministre des Affaires Religieuses Ahmed Adhoum a annoncé que le premier vol vers les lieux saints aura lieu le 10 août prochain.

Il a par ailleurs ajouté, dans une déclaration rapportée, ce dimanche 9 juillet 2017, par Shems Fm que la délégation qui accompagnera les 10 473 pèlerins est composée de 430 personnes.

Il convient de rappeler à ce propos que le ministère des Affaires religieuses a annoncé que chaque pèlerin devra payer la somme de 9.510 dinars pour accomplir les rites du Hajj. Cette somme est répartie comme suit : 2.024 dinars pour le prix du billet d’avion et 7.486 dinars pour ce qui concerne l’hébergement et les services relatif au pèlerinage.

par -

Quelques jours après le calvaire des 130 passagers à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, à Paris, le dimanche 02 juillet 2017, la compagnie aérienne nationale, Tunisair, refait parler d’elle. Cette fois ça se passe du côté d’Alger. Plus de 150 voyageurs tunisiens se sont plaints d’être bloqués à l’aéroport Houari Boumediene suite au retard de l’avion de Tunisair qui devait les ramener, à 17h hier jeudi 06 juillet 2017, à Tunis, a rapporté Shems FM tard dans la soirée.
Aux dernières nouvelles, aucun appareil n’a encore été mobilisé pour transporter les passagers…

par -

«Ils devaient embarquer ce dimanche à 19h25 pour Djerba, en Tunisie. 130 passagers de la compagnie Tunisair sont toujours bloqués à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle (RCG). Selon nos informations, il s’agirait d’un problème technique». C’est ce que rapportait, ce lundi 3 juillet 2017, la radio française «France Bleu» qui affirme qu’à 15h30 de ce jour, l’avion n’avait pas encore décollé. Contactée par nos soins, Tunisair dont France Bleu indiquait qu’elle «reste injoignable», nous a confirmé l’information et même le fait que l’avion n’était toujours pas reparti. Selon notre source, il s’agirait d’un vol Charter en départ de RCG vers Djerba et dont le traitement du problème technique dure encore.

par -

Le réseau social Facebook teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de protéger leur photo de profil pour éviter qu’elles ne soient utilisées sur de faux profils, nous apprend le site Le Soir.com.

L’utilisation de photos de profil sur Facebook pour la création de faux-profils est devenue un vrai problème, en particulier sur les applications d’e-dating comme Tinder.

Si le nouveau mode de protection déployé par Facebook n’enraye pas complètement la menace, il permettrait de réduire de 75% les risques que sa photo ne soit utilisée en dehors du réseau social.

Outre désactiver l’option de partage et de téléchargement de la photo de profil, la nouvelle fonction empêche les utilisateurs de réaliser une capture d’écran de la photo de profil d’un autre utilisateur et ajoute des “protections visuelles” sur les clichés qui permettent de vérifier si une photo de profil est le modèle d’origine ou une copie.

Pour le moment, la fonctionnalité est uniquement accessible en Inde. Toutefois, les tests ayant montré des résultats positifs, le réseau social souhaiterait déployer la fonction également dans d’autres pays.

par -

Le colonel et porte-parole de la garde nationale, Khalifa Chibani, a affirmé que 5 véhicules saisis par les unités sécuritaires chez les contrebandiers ont été volés hier au district de la garde nationale à Tataouine, rapporte Shems fm.

 Il a ajouté que lors des derniers événements, neuf voitures administratives ont été incendiés ainsi que deux motos, d’une valeur chacune de 50 mille dinars.

Chibani s’est interrogé sur les parties qui financent les manifestants et a affirmé que la garde nationale est intervenue pour soutenir l’armée.

par -

La ville de Tataouine a connu dans la soirée du lundi 22 mai 2017, des actes de vandalisme et des tentatives de vol des commerces après les affrontements qui ont eu lieu entre les jeunes de la région et les forces de la Garde Nationale à El Kamour .

Les unités sécuritaires ont utilisé du gaz Lacrymogène pour disperser les manifestants, rapporte Mosaïque fm.

par -

Le ministère de l’Intérieur a indiqué, dans un communiqué rendu public, sur sa page Facebook officielle, que les unités sécuritaires ont effectué, ce dimanche 25 décembre 2016, à l’aéroport international de Carthage, une perquisition de l’avion de Tunisair vers Barcelone, mais aucun objet suspect n’a été trouvé.

Rappelons qu’une passagère du vol de Tunisair vers Barcelone aurait prétendu avoir l’intention de perpétrer un acte terroriste dans l’avion.

L’avion a par ailleurs décollé normalement de l’aéroport Tunis-Carthage.

par -

La bridage de la police judicaire de Gafsa a réussi à démanteler un réseau de malfrats spécialisé dans le vol de motos, a indiqué une source sécuritaire.
Un membre de ce réseau a été arrêté, mardi, à l’oasis de Gafsa-ville, par la bridage de la police judicaire qui a saisi à son domicile 7 motos volés.
Des avis de recherche ont été également émis à l’encontre de deux individus soupçonnés d’appartenir à ce gang de voleurs de motos dans la région de Gafsa.

par -

Le député de Nidaa Tounes Taieb Madani a affirmé que des étrangers volent des météorites martiennes dans la délégation de Beni Mehira, au gouvernorat de Tataouine.

La chute en grande quantité des météorites de la planète Mars se produit entre les mois d’octobre et décembre dans la région en question, a rapporté ce vendredi 21 octobre 2016 le quotidien Al Sarih.

par -
Les services de la Douane algérienne ont réussi à récupérer 45kg de corail dans une voiture abandonnée par trois contrebandiers tunisiens

Une tonne de corail a été dérobée dans les entrepôts de la Douane tunisienne et vendue au marché parallèle, a fait savoir le quotidien Al Chourouk ce vendredi 30 septembre 2016, citant une source bien informée.

D’après la même source, les unités de la Garde nationale des frontières avaient saisi deux tonnes de corail de contrebande en provenance de l’Algérie.

par -

Les unités de la Garde Nationale à la Mnihla ont déjoué aujourd’hui, mercredi 28 septembre 2016, une tentative de vol de la voiture d’un diplomate arabe en Tunisie, rapporte Mosaique Fm.

La voiture en question a été saisie avec à son bord de l’électroménager volé chez le diplomate arabe qui réside aux Jardins d’El Menzah, indique la même source.

par -

Les forces de sécurité de l’aéroport Tunis-Carthage ont arrêté, le chef de bureau de La Poste de Ain Draham (gouvernorat de Jendouba), pour soupçon de vol de fonds publics, a annoncé vendredi la Poste Tunisienne, dans un communiqué. Le suspect arrêté jeudi soir, s’appretait à quitter le pays vers la Turquie.
Selon le communiqué, les services de la direction régionale de la Poste de Jendouba se sont rendus compte jeudi, que le chef de bureau de La Poste de Ain Draham, qui devait être en congé depuis le 19 septembre 2016, n’a pas respecté les procédures administratives et comptables en vigueur. Ils ont alors, pris en coordination avec les directions des affaires juridiques et de contrôle à l’Office nationale de la Poste toutes les dispositions administratives et juridiques nécessaires, informant le procureur général de Jendouba de cette affaire. Ce dernier a émis une décision d’interdiction de voyage à l’encontre du chef de bureau concerné
La Poste tunisienne a souligné que le montant que le suspect aurait volé n’a pas été déterminé jusque présent , en attendant l’achèvemement des procédures de l’enquête administrative et sécuritaire, selon le communiqué.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 6 septembre 2016, l’arrestation, durant la seule journée du lundi 5 septembre 2016, de 547 personnes recherchées pour divers crimes et délits.

Le ministère de l’Intérieur a également annoncé l’arrestation de 25 personnes pour vol, 18 pour violence et agression et 16 autres pour détention, consommation et commercialisation de stupéfiants.

par -

Le premier vol transportant 256 pèlerins du gouvernorat de Mahdia, en partance de l’aéroport international Habib Bourguiba de Monastir, a décollé lundi matin, à destination de la Médine, a indiqué le directeur régional des affaires religieuses, Abdelhamid Brari.
Le ministre des affaires religieuses au gouvernement de gestion des affaires courantes, Mohamed Khélil était présent à l’aéroport de Monastir afin de prendre connaissance des dispositions prises permettant d’assurer les meilleures conditions aux pèlerins.
Au total, 1800 pèlerins venant des gouvernorats de Sousse, Mahdia, Kairouan, Kasserine, outre Monastir, prendront le départ de l’aéroport Habib Bourguiba, indique, samedi, l’attaché de presse du gouvernorat de Monastir, Sami Tarchoune.

par -

Le ministre des Affaires relige premier vol de pèlerins tunisiens en direction des Lieux Saints était prévu pour le 22 août 2016,ieuses Mohamed Khalil a déclaré à l’agence TAP que le premier vol de pèlerins tunisiens en direction des Lieux Saints était prévu pour le 22 août 2016, soulignant que le nombre de pèlerins pour cette année était de 8300.

par -

Le premier vol reliant Tunis à Montréal a décollé ce matin du jeudi 16 juin 2016 de l’aéroport international Tunis-Carthage. C’est ce qu’a annoncé Anis Gherdira, ministre du Transport, dans un statut posté sur sa page Facebook.

Le nouvel avion de la compagnie nationale dédié à la liaison Tunis-Montréal, de type Airbus A320, comprend 23 sièges en classe affaires et 236 sièges en classe économique.

Deux vols par semaine à destination de Montréal seront programmés pour mercredi à 16h10 et samedi à 10h15.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux