AccueilAfriqueNiger: L'UE s'inquiète des conséquences de l'abrogation de la loi sur le...

Niger: L’UE s’inquiète des conséquences de l’abrogation de la loi sur le trafic de migrants

L’Union européenne se dit « très préoccupée » suite à l’abrogation par le Niger de la loi sur le trafic de migrants. La commissaire européenne aux Affaires intérieures a réagi ce mardi à l’ordonnance de la junte du CNSP mettant fin à la loi qui, depuis 2015, criminalisait les entrées et sorties illégales de migrants sur le territoire nigérien.
« Je regrette vivement cette décision », a déclaré ce mardi la Suédoise Ylva Johansson. La commissaire européenne aux Affaires intérieures estime qu’avec l’abrogation de la loi de 2015, « il y a un gros risque que cela cause de nouveaux décès dans le désert ». En effet, cela pourrait créer un appel d’air pour les migrants subsahariens qui tenteront de rejoindre les côtes du Vieux continent. Pour l’Union européenne, cette loi avait permis de nettement réduire le nombre de morts sur la route migratoire, mais également de baisser le nombre d’arrivées illégales sur son sol.
« Le nombre de personnes perdant la vie dans le désert a diminué de manière significative, pointe la commissaire européenne. J’étais au Niger, je suis allée à Agadez et j’ai vu tous les efforts de recherche et de sauvetage qu’ils font dans le désert pour s’assurer que les gens ne meurent pas là-bas et pour empêcher ces passages clandestins et cette mise en danger de la vie des gens. Je suis très préoccupé par la situation actuelle. »

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -