AccueilAfriqueNigeria : Au moins 85 personnes tuées lors d'une attaque "par erreur"...

Nigeria : Au moins 85 personnes tuées lors d’une attaque « par erreur » d’un drone de l’armée

Au moins 85 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées à la suite d’une attaque « par erreur » d’un drone de l’armée contre un rassemblement religieux dans le nord-ouest du Nigeria, selon les autorités.
L’agence nationale de gestion des urgences a également indiqué qu’au moins 66 personnes avaient été blessées lors de cette attaque.
Il s’agit de la dernière d’une série d’attaques qui ont tué des civils.
Le président nigérian Bola Tinubu a qualifié l’incident survenu dimanche soir dans l’État de Kaduna d' »accident de bombardement », ce qui est « très malheureux, inquiétant et douloureux », et a ordonné l’ouverture d’une enquête.
Les frappes aériennes de l’armée auraient tué environ 400 civils depuis 2017, l’armée cherchant à réprimer les groupes armés.
Kaduna se trouve à 160 km de la capitale Abuja et fait partie des États du nord-ouest et du centre-nord aux prises avec des enlèvements et des meurtres perpétrés par des gangs, que les forces de sécurité ont ciblés par des frappes aériennes.
Lors de la dernière attaque, des dizaines de personnes ont été tuées dans le village de Tudun Biri alors qu’elles célébraient une fête musulmane.
Les victimes ont été tuées par des drones « ciblant les terroristes et les bandits », selon les autorités.
Le chef de l’armée nigériane, le lieutenant général Taoreed Lagbaja, s’est rendu dans le village et a présenté ses excuses pour la frappe aérienne.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -