15 C
Tunisie
samedi 28 novembre 2020
Accueil Afrique Nigeria : Lagos paralysée par les manifestants

Nigeria : Lagos paralysée par les manifestants

Les manifestations de la jeunesse, qui réclame désormais « une meilleure gouvernance », se poursuivent dans un climat tendu et se propagent à travers le pays, particulièrement à Lagos, où les protestataires ont mis la capitale économique de 20 millions d’habitants quasiment à l’arrêt.
De violents incidents ont éclaté, mardi 20 octobre au matin, en marge des manifestations. A Lagos, un couvre-feu de vingt-quatre heures a été imposé. « Les manifestations pacifiques ont dégénéré en un monstre qui menace le bien-être de notre société (…). J’impose un couvre-feu de vingt-quatre heures dans tout l’Etat à partir de 16 heures aujourd’hui », a déclaré, mardi midi, le gouverneur de l’Etat de Lagos, sur Twitter. L’immense capitale économique était totalement paralysée depuis le matin, ses principales routes bloquées et les écoles fermées par les autorités la veille.
Depuis vendredi, les marches ont continué à rassembler des milliers de personnes dans les principales grandes villes du sud. A Abuja, la capitale fédérale, des tensions ont éclaté lundi entre manifestants et forces de l’ordre, qui ont procédé à des tirs de gaz lacrymogènes, selon un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) sur place. Plus tôt dans la journée, les manifestants ont été confrontés, au moins à deux reprises, à des hommes munis de bâtons et de couteaux qui ont attaqué les cortèges, selon plusieurs témoignages recueillis par l’AFP.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,373SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles