AccueilActualitésNoomane Fehri aurait vu le danger mais pas son successeur ?

Noomane Fehri aurait vu le danger mais pas son successeur ?

L’ex-ministre des Technologies de l’information et de l’Economie numérique, Noomane Fehri, a appelé, jeudi, à la nécessité d’accélérer l’adoption du projet du nouveau code numérique, soumis actuellement à l’examen du conseil des ministres, afin de garantir la souveraineté digitale de la Tunisie.

- Publicité-

« Ce projet, qui piétine trop, doit impérativement permettre de rassembler les structures de régulation existantes et les remplacer par un organisme central », a -t-il recommandé, dans une déclaration à la TAP, en marge d’une table ronde, tenue à Tunis, sur le thème Souveraineté et Résilience Numérique: Défis et tendances ».

« Ces structures comme l’Agence Nationale de la Sécurité Informatique et l’Agence Nationale de Certification Electronique sont totalement disparates et ne permettent pas de protéger les données nationales« , a-t-il fait observer, lors de cette rencontre organisée par la Présidence de la République.

Cette table ronde permet l’échange d’expériences entre les experts tunisiens et ceux établis à l’étranger afin de renforcer la souveraineté numérique nationale.

Les participants sont appelés à discuter le cadre légal approprié à mettre en place afin d’assurer une protection virtuelle et mieux encadrer l’action des différents intervenants dans le secteur. Les recommandations issues de cette table ronde seront soumises à la Présidence du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles