19 C
Tunisie
mardi 27 octobre 2020
Accueil La UNE Nouveau protocole d’inhumation des personnes décédées de COVID-19

Nouveau protocole d’inhumation des personnes décédées de COVID-19

Le nouveau protocole d’inhumation des personnes décédées de la COVID-19 sera publié aujourd’hui, a annoncé mardi, Habib Ghédira, membre du conseil scientifique de lutte contre le coronavirus.
Dans une déclaration à l’agence TAP, il a indiqué que l’Instance Nationale de l’Evaluation et de l’Accréditation en Santé a actualisé l’ancien protocole et l’a transmis au conseil scientifique pour approbation.
Selon la même source, il serait possible de délivrer le corps du défunt à sa famille à condition de s’engager à respecter les mesures préventives et le protocole d’inhumation.
Le chef de service de médecine légale de l’hôpital Charles Nicolle à Tunis, Moncef Hamdoun, avait déclaré, pour sa part, que l’inhumation des personnes décédées des suites du coronavirus dans des cimetières ordinaires ne peut en aucun cas être une source de contamination.
On rappelle que Hamdoun avait indiqué que l’enterrement des victimes du Coronavirus, assuré par des agents municipaux, ne nécessite pas des tombes de 3 mètres de profondeur, soulignant l’absence de tout risque de contamination des personnes vivantes après l’enterrement des défunts.
Depuis le début de la pandémie du coronavirus en Tunisie, un protocole d’inhumation strict a été mis en place. Certes, il est difficile pour les familles, déjà affligées par la perte d’un être cher, d’accepter que le disparu soit inhumé sans le voir et sans pouvoir procéder aux rituels convenus, comme la toilette, la prière ou le regroupement pour le recueillement.
Aussi, la levée du corps par des équipes de la santé, qui sera placé dans une housse mortuaire et ne pourra plus être ouverte jusqu’à l’inhumation du défunt avec la présence d’un seul membre de sa famille, est-elle une mesure douloureuse mais indispensable pour préserver la vie. Il faut aussi un soutien psychologique aux parents proches de chaque victime du Covid-19.
Le moment de la séparation dans des conditions normales sont déjà difficiles, que dire de la disparition d’êtres chers de façon brusque et brutale et sans même jeter un dernier regard sur eux !.
Le ministère de la Santé a annoncé, dimanche, que 1297 nouvelles contaminations par le Coronavirus ont été enregistrées le 10 octobre 2020, sur un total de 4237 analyses effectuées.
Le nombre total de cas recensés depuis le mois de février jusqu’au 10 octobre 2020, s’élève, selon la même source, à 32556 personnes sur 276002 tests effectués depuis l’apparition du virus.
Le nombre de personnes décédées a atteint, au 10 octobre 2020, 22, portant le bilan à 478 morts, selon la même source.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,334SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles