AccueilActualitésOuverture d'un fonds auprès du trésor public au profit des victimes de...

Ouverture d’un fonds auprès du trésor public au profit des victimes de la révolution

Le président de l’Instance générale des résistants, des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes, Abderrazzek Kilani, a annoncé l’ouverture d’un fonds auprès du Trésor public pour le dédommagement des victimes de la révolution sous le numéro 00403, et ce, sur instruction du chef du gouvernement.
Lors d’une conférence tenue, jeudi, à Tunis, à l’occasion de la commémoration du 10e anniversaire de la révolution, Kilani a appelé à lancer des campagnes pour soutenir le fonds Karama afin de parachever le dossier de la justice transitionnelle. Cette dernière ayant connu une période de vacillement générée par les conflits et les tiraillements politiques, a-t-il dit.

- Publicité-

Et de préciser « les autorités sont, actuellement, déterminées à accomplir le devoir constitutionnel et parachever le dossier de la justice transitionnelle en dédommageant les victimes.

Selon Abderrazek Kilani, un accord sera passé entre le chef du gouvernement et le ministre des Finances qui fixera la méthode de gestion de l’argent déposé au fonds Karama, créé en 2018.

« Le chef du gouvernement a décidé d’élaborer un rapport à la lumière des recommandations présentées par l’Instance Vérité et Dignité pour mettre en place des réformes relatives aux différents secteurs, notamment celui de la justice, l’information et la sécurité », a-t-il fait savoir.

Il a ajouté que l’article 70 de la loi relative à l’instauration de la justice
transitionnelle et à son organisation dispose que  » Dans un délai d’une année, à compter de la date de publication du rapport global de l’instance,
le gouvernement prépare un plan et des programmes de travail pour appliquer les recommandations et les propositions présentées par l’Instance.

Créée en 2016, l’Instance générale des résistants, des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes est une instance qui travaille sous la supervision de la présidence du gouvernement pour faire le suivi des dossiers des blessés et martyrs de la révolution et des opérations terroristes et prendre toutes les mesures nécessaires pour faire prévaloir leurs droits et avantages.  

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,456SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles