AccueilMondePrésidentielle américaine : Le fiasco de Tulsa accentue la mauvaise passe de...

Présidentielle américaine : Le fiasco de Tulsa accentue la mauvaise passe de Trump

Donald Trump avait promis une démonstration de force à Tulsa, dans le bastion républicain de l’Oklahoma. Toujours soucieux de la taille de ses audiences, il avait assuré qu’il n’y aurait pas un siège de vide samedi soir 20 juin, lorsqu’il y prendrait la parole. La foule n’a pourtant pas été au rendez-vous, et le président des Etats-Unis s’est retrouvé piégé par ses promesses.
Après un printemps marqué par les épreuves, de la crise sanitaire à l’effondrement de l’économie qu’elle a entraîné, en passant par les manifestations contre les violences policières, l’événement était censé relancer la campagne de réélection de Donald Trump. Il a au contraire souligné la mauvaise passe que ce dernier traverse. Ereinté dans un livre de son ancien conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, empêtré dans le limogeage express, samedi, d’un procureur de New York, le locataire de la Maison Blanche est pour l’instant à la peine dans les intentions de vote, à un peu plus de quatre mois de l’élection présidentielle.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,567SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles