AccueilPresse localePressions exercées contre les juges de la part d'avocats et d'associations qui...

Pressions exercées contre les juges de la part d’avocats et d’associations qui exercebnt dans l’humanitaire

Le journal Akher Khabar du mardi 11 mars 2014, vient de révéler que le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou, avait adressé au Chef de Gouvernement Ali Laârayedh une note dans laquelle il fait état des pressions exercées par des avocats et des associations humanitaires notamment Hourria oua Insaf d’Imen Triki sur des juges pour qu’ils relâchent des djihadistes, après leur auditions.

Les avocats en question seraient d’obédience salafiste ou bien sont proches des djihadistes. Et la correspondance du ministre de l’Intérieur comprend une liste d’individus extrémistes qui sont repartis selon les régions comme suit : Jandouba:53 salafistes , le Grand Tunis: 105 salafistes , l’Ariana :12 salafistes , Kasserine: 9 salafistes, le Kef :25 salafistes , Monastir :12 salafistes ,Mahdia : 13 salafistes, Ben Arous :14 salafistes, Tataouine: 5 salafistes, Sousse : 28 salafistes, Sidi Bouzid : 23 salafistes, Sfax: 8 salafistes , Manouba :12 salafistes, Nabeul : 8 salafistes, Médenine: 14 salafistes et Gabès: 6 salafistes.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -