20 C
Tunisie
dimanche 25 octobre 2020
Accueil Automobiles Québec : L'industrie automobile réfractaire aux quotas

Québec : L’industrie automobile réfractaire aux quotas

Un article publié , ce mercredi 17 août 2016 , par le site d’information « ledevoir.com », relève que les consommateurs québécois n’ont pas d’appétit pour plus de véhicules électriques, croient les principaux acteurs de l’industrie automobile, opposés au système de quotas envisagé par le gouvernement du Québec.

- Publicité-

Le projet de loi 104, présenté par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, envisage d’imposer un système de « crédits » pour les manufacturiers automobiles, lesquels seraient forcés de vendre une part croissante de véhicules « zéro émission » au Québec.

Invités à se prononcer dans le cadre de consultations particulières à l’Assemblée nationale mardi, les constructeurs et concessionnaires automobiles n’ont pas caché leur scepticisme. Dans sa forme actuelle, le projet de loi 104 prévoit que les manufacturiers devront payer pour les crédits manquants s’ils échouent à atteindre la cible de 3 % de vente de véhicules électriques au Québec pour 2018, augmentant progressivement jusqu’à atteindre 15,5 % en 2025, a indiqué la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,333SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles