AccueilLa UNERemaniement : Mechichi semble en avoir fait à sa tête. Aura-t-il le...

Remaniement : Mechichi semble en avoir fait à sa tête. Aura-t-il le dernier mot ?

Neuf gouvernements en dix ans, la statistique est ostensiblement de l’ordre du record, rarement battu dans un pays qui se veut une démocratie, certes naissante, mais déjà luxuriante en termes de nombre de ministres qui se comptent par centaines depuis 2011. Parler de remaniement et surtout l’opérer est devenu en Tunisie un exercice si anodin que chaque attelage ministériel s’y essaye au moins deux fois durant son mandat. Hichem Mechichi n’a pas dérogé à cette règle, sacrosainte, depuis un bail, en annonçant, samedi,  un vaste  remaniement touchant une douzaine des 29 ministères, dont les portefeuilles de l’intérieur et de la justice.

- Publicité-

Il s’agit « d’obtenir une plus grande efficacité dans le travail du gouvernement » et de s’assurer que le pays progresse vers la reprise économique et les objectifs de développement social, a-t-il dit d’une nouvelle composition de portefeuilles où l’approche adoptée peut être assimilée  à ce  que l’on pourrait comprendre comme une variation sur un même thème qui prend racine dans la doctrine  qui consiste à s’appuyer sur des technocrates qui lui sont fidèles.

La nouvelle formation comprend un certain nombre de jeunes et de nouveaux visages. Parmi les  personnes nommées, figure sans doute en bonne place le secrétaire général du gouvernement Walid Dhahbi, 45 ans, qui a été proposé comme ministre de l’Intérieur pour remplacer Taoufik Charfeddine, limogé au début de ce mois après avoir tenté d’introduire des changements majeurs  dans plus d’un compartiment de l’appareil de sécurité  sans les avoir préalablement faits approuver par le chef du gouvernement. Au demeurant, Dhahbi est un technocrate ayant une formation en audit financier et n’est pas connu pour avoir des tendances politiques particulières. C’est son premier poste important au sein du gouvernement. Et il n’est pas le seul, faisant de cette conversion une « marque de fabrique » propre à Hichem Mechichi, qui  marque de plus en plus son indépendance vis-à-vis  du chef de l’Etat et de la façon qui semble seoir à son mode de gouverner qui rappelle celui d’un chef de  gouvernement beaucoup plus que d’un premier ministre

Et ceci n’est pas allé sans mettre en évidence la deuxième caractéristique de ce remaniement qui tient au clivage, désormais,  encore plus prononcé entre le président de la République Kais Saied et le chef du gouvernement. Les analystes ont décrit les ministres limogés, tels que ceux de la justice, de l’intérieur et de la santé, comme particulièrement loyaux envers Saied.

Plaintes et complaintes « sans suite » de Saied !

Peu de temps  avant le remaniement, le président Saied s’était plaint de ne pas avoir été consulté sur la composition de l’équipe ministérielle. Et quelques heures avant l’annonce, Il avait insisté sur le fait que, comme il a été convenu,  le gouvernement serait composé de membres dont l’intégrité ne fait pas l’ombre d’un doute, rappelait  un communiqué de la présidence de la République. Tout en insistant sur « l’impératif de ne céder à aucune de forme de chantage, le chef de l’Etat  a fait savoir qu’il est «  hors de question de nommer, au sommet de l’Etat, des personnalités impliquées dans des affaires et ce, même si la justice ne les a pas tranchées ». « Les responsabilités au sein de l’Etat exigent que le responsable ne fasse pas l’objet de poursuites judiciaires ou de suspicions pouvant nuire à la crédibilité de l’Etat et ses institutions », a-t-il souligné.

Dans les faits, les choses ne semblent pas aller ce train, à en croire l’organisation I Watch qui se dit « étonnée de la nomination de Soufiène Ben Tounès , membre du parti Qalb Tounès, à la tête du ministère de l’Energie et des mines, alors qu’il dirige la société Oscar Infrastructure Services , dont  le vice-président chargé des affaires juridiques est Mohamed Zaanouni, également avocat du président du parti Qalb Tounès, Nabil Karoui ».

I Watch souligne que « c’est Mohamed Zaanouni qui a paraphé l’accord de lobbying entre le candidat  à l’élection présidentielle , Nabil Karoui, et l’ex officier des services secrets israéliens Mossad Ari Ben Menachi , et ce à travers un intermédiaire   qui répond au  nom de Mohamed Bouderbala, sachat que l’affaire est en cours et en instruction depuis 2019 ».

Un attelage misogyne

Au rang des autres reproches majeurs fait à ce remaniement, le fait qu’aucune femme n’a été proposée à un poste ministériel dans la composition ministérielle annoncée samedi par le chef du gouvernement Hichem Mechichi.   La vice-présidente de la Ligue des électrices tunisiennes, Turkia Ben Khedher, y a vu une « discrimination envers les femmes qui  procède d’une mentalité masculine », s’est-elle  insurgée, critiquant l’absence d’une solidarité féminine appuyant la présence de femmes dans le remaniement ministériel opéré samedi.

La Ligue des électrices tunisiennes lancera une campagne en faveur de la participation des femmes à la prise de décisions, a ajouté Ben Khedher, estimant que la participation de la femme contribue à la réalisation de l’égalité et de l’équité entre les hommes et les femmes.

Le remaniement ministériel opéré samedi a touché onze portefeuilles. Ont été remplacées dans ce remaniement: Saloua Sghaier qui occupait le poste de ministre de l’Industrie, de l’énergie et des mines, Aksa Bahri, celui de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques et Leila Jaffel (Domaines de l’Etat et des Affaires foncières).

On enregistre également dans ce remaniement le départ de Thouraya Jeribi avec la suppression du ministère chargé de la Relation avec les instances constitutionnelle et la société civile et le rattachement des services du département à la présidence du gouvernement.

Avant le remaniement, le gouvernement Mechihi comptait huit femmes (sept ministres et une secrétaire d’Etat).  

LM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,561SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles