AccueilLa UNE«SMART GRID», pour une maîtrise  à bon escient de l'énergie

«SMART GRID», pour une maîtrise  à bon escient de l’énergie

Le secteur de l’énergie est l’un des axes stratégiques sur lesquels se construit le futur . Limiter les pertes et contrôler au mieux les dérives  de l’énergie ainsi qu’introduire les énergies renouvelables,  ce sont les objectifs à moyen terme pour pouvoir réduire les coûts et éviter le déficit énergétique sur le long terme.

C’est dans ce contexte que le siège de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz STEG, a accueilli , lundi 27 juin 2022, une cérémonie au cours de laquelle ont été signés des contrats pour la réalisation de la première phase du projet « SMART GRID »,  en présence de la ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, Neila Nouira Gongi, du  PDG de la STEG, Hichem Annan, et des représentants de l’Agence française de développement (AFD) et des sociétés SIEMENS, « E.Fluid » et « SAGEMCOM ENERGIE & TELECOM ».

Ce projet va contribuer à hisser le statut de la « STEG », de manière à développer ses services et à l’élever au rang  qui est celui des ‘entreprises internationales,  a déclaré la  ministre de l’Industrie, Neila Nouira Gonji, soulignant le rôle de cette technologie moderne dans le développement du système de facturation et la réalisation d’un équilibre entre l’offre et la demande.

En outre,  ce projet permettra d’atteindre un meilleur taux d’intégration des énergies renouvelables, ce qui contribuera à augmenter la rentabilité de la STEG d’un côté et à réduire le montant des dettes et des pertes encourues à la suite d’un détournement d’électricité.

Durant la cérémonie de signature des contrats pour la réalisation de la première phase du projet de réseau électrique intelligent, et en présence de la représentante de l’Ambassade de France à Tunis, Stéphanie Labarth, et de la responsable du secteur Afrique à l’Agence Française de Développement CHRISTIAN YOKA, la ministre a rappelé  que ce  projet s’inscrit dans les principaux choix de la stratégie nationale visant à réaliser la transformation énergétique à la lumière des défis auxquels  le pays est confronté, dans ce domaine qui nécessite le développement des infrastructures énergétiques.

Une meilleure intégration des ER

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique ciblée par la Tunisie, favorisera, aussi, une meilleure intégration des énergies renouvelables dans le système de la production électrique, ce qui permettra d’impulser la productivité de la STEG », a-t-elle noté.

Elle a, également, appelé à ce que la première phase du projet soit le premier pilier du développement de cette filière prometteuse en maîtrisant l’intégration des énergies renouvelables, louant les efforts consentis par tous les contributeurs à sa réalisation, ce qui permet de développer les usages de l’électricité intelligente.

Au demeurant,  cette technologie offre des solutions pratiques à de nombreux problèmes techniques, permettant la transition d’un système traditionnel à un système beaucoup plus moderne, grâce auquel les défauts enregistrés sur le réseau seront traités à distance, en suivant le mode de consommation des clients et en surveillant tous les abus pouvant survenir au niveau du réseau électrique à l’aide des techniques qui améliorent la possibilité de détection des pannes et d’auto-réparation du réseau sans l’intervention de techniciens.

Il est à noter qu’une convention de financement et de garantie a été signée avec l’Agence française de développement.

Son  montant s’élève à  120 millions d’euros, soit environ 400 millions de dinars, et ce dans le but de financer la première tranche du projet de réseau intelligent de distribution d’électricité au niveau national.

Ce projet stratégique permettra de faire bénéficier environ 400 000 clients dont sa première phase sera mise en œuvre en expérience pilote dans la région de Sfax avant une éventuelle généralisation dans toute la Tunisie.

Il est important de savoir qu’un réseau électrique intelligent, ou smart grid en anglais, est un réseau de distribution d’électricité qui favorise la circulation de l’information entre les fournisseurs et les consommateurs afin d’ajuster le flux d’électricité en temps réel et d’en permettre une gestion plus efficace.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -