Sondage – Grosse surprise : 99% des tunisiens expriment leur attachement sans...

Sondage – Grosse surprise : 99% des tunisiens expriment leur attachement sans bornes pour le drapeau national

par -

Malgré ces moments sombres et tourmentés que traverse notre pays dans la lutte contre cette calamité appelée terrorisme, les Tunisiens, dans une belle unanimité, ont exprimé une admiration et un amour sans borne pour le drapeau national.

98.8 % des tunisiens interrogés affirment sans équivoque y être attachés. C’est la plus grosse surprise sortie du sondage effectuée par l’Institut Sigma Conseil et dont les résultats ont été révélés par Hassen Zargouni, au cours de l’émission J8, diffusé dans la soirée du jeudi 26 novembre 2015, sur la chaîne El Hiwar Ettounsi.

Loin de toute forme de nationalisme exagéré ou de chauvinisme, force est de constater ô combien les Tunisiens se rassemblent comme un seul homme derrière leur drapeau depuis le début des attentats, de quoi saper les desseins macabres des forces du mal.

Hélas, l’enquête a aussi fait ressortir que 1,1% des Tunisiens, soit 80 000 individus, lorsqu’on leur a demandé ce que représente pour eux le drapeau national, n’y éprouvent aucun attachement.

Comme pour se mettre un peu à la mode américaine, 84,6% contre 13,9% des personnes interrogées apprécieraient de voir flotter des drapeaux rouges et blancs aux façades des maisons, dans les jardins, sur les toits ou accrochés aux fenêtres pour renforcer l’unité nationale.

Par ailleurs, l’analyse réalisée a planché sur l’impact émotionnel de l’Hymne national tunisien. Chez 52,8% des Tunisiens interrogés, il provoque en eux, un vibrant élan de patriotisme, chez 42,7% de la fierté. Pour 41% des Tunisiens, l’Hymne national leur fait monter les larmes aux yeux et les saisit d’émotion.

Pour une très faible unanimité, 1,3% c’est un vibrant appel au sentiment d’appartenance et au sentiment communautaire des citoyens.

Interrogés sur le 3ème symbole de l’État, l’armoirie de la Tunisie, les citoyens expriment une opinion quasi positive quant aux libertés, mais restent de plus en plus critiques sur la Justice et l’Ordre, estimant que  la justice fonctionne mal, selon le sondage.

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire