AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelSONEDE : La situation hydrique en Tunisie est très critique

SONEDE : La situation hydrique en Tunisie est très critique

La situation hydrique en Tunisie est très critique, a déclaré le directeur central chargé de l’économie de l’eau à la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE), Chawki Ben Mansour. Et d’ajouter que l’adoption par le citoyen d’un comportement d’économie d’eau (près de 120 litres par jour), pourra fournir 30 millions de mètres cubes par an.
Dans une interview réalisée au studio TV de l’agence TAP, Ben Mansour a ajouté que la SONEDE a mené il y a une semaine une campagne de sensibilisation pour informer les citoyens de la situation critique en matière d’eau potable en raison de la sécheresse et du déficit pluviométrique.
Le stock d’eau au niveau des barrages tunisiens, qui constituent le plus important fournisseur d’eau potable, est estimé à environ 720 millions de mètres cubes, enregistrant une régression d’environ 200 millions de mètres cubes par rapport aux niveaux de la même période de l’année dernière.
La SONEDE produit environ 720 millions de mètres cubes d’eau potable par an, rappelle encore le responsable, ajoutant que que le stock des barrages tunisiens a atteint ses niveaux les plus bas dans les différentes régions.
La situation nécessite la garantie d’une synergie entre les différentes parties et l’adoption d’un comportement rationnel dans le traitement du dossier de l’eau.
A travers une vaste campagne médiatique, la SONEDE compte beaucoup sur la conscience citoyenne qui devra accorder une grande importance au sujet de l’eau potable et la maîtrise de sa gestion.
Elle cherche également à son tour à renforcer ses capacités d’approvisionnement selon Ben Mansour.
L’adoption par les citoyens d’un comportement rationnel de consommation d’eau potable peut fournir entre 100 et 120 litres d’eau par jour au niveau de chaque famille, une quantité à celle d’un petit barrage d’eau.
Ben Mansour a relevé que la demande d’eau en Tunisie à l’heure actuelle dépasse l’offre disponible.
« Si les barrages étaient entièrement remplis, nous ne seront pas dans une position critique au niveau de l’approvisionnement en eau potable », a affirmé le responsable, appelant le citoyen à soutenir les politiques d’économie d’eau.
La SONEDE œuvre de son côté à adopter les différents instruments qui contribuent à l’économie de l’eau et qui rationalisent la consommation en intervenant pour renouveler les réseaux et traiter les cas de fuite impliquant le réseau en un temps record, selon Ben Mansour.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -